Côtes de Nances (Les Balcons du Lac) par le col de l’Épine

Difficulté :
Facile
Dénivelé :
80m
Durée :
demi-journée

Jolie et courte balade, avec plusieurs points de vues sur le lac d'Aiguebelette. Le sentier des "balcons du lac", sur les traces des anciens bûcherons-maquisards qui fabriquaient du charbon de bois... – Auteur :

Accès

De Cogin ou La Motte Servolex, direction Col de l’Épine par D916.

Passer le col et redescendre côté Aiguebelette jusqu’au panneau "Route du Col" (850m), en bordure de route.

Le départ est sous une ligne haute tension.

Quelques places de parking possible.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Infos pratiques :

  • Carte IGN  : TOP25 3332 OT Chambéry-Aix les Bains
  • Site IGN  : Côtes de Nances
  • Altitude départ : 850m
  • Dénivelé cumulé  : 80m
  • Durée  : 1,5 à 2h (marche)
  • Balisage : Panneaux + balises

Sortie du 08/05/2015

La balade

Au départ de la Route du Col 850m (panneau), on va suivre un large sentier balcon qui va nous emmener vers le joli point de vue principal de la Drayère.

Ce chemin est très bien signalé, panneaux, marques jaunes et balises, mais sans grande utilité pour ce topo, le sentier est bien visible.

On croise un panneau Le Reposoir (810m), et on va pouvoir profiter d’’un premier point de vue.

Encore quelques longueurs pour atteindre le joli belvédère de la Drayère, avec une vue superbe sur le lac d’Aiguebelette.

Poursuivre le sentier, pour arriver sur une balise, au pied d’un rocher...pour une autre vue sur le lac, mais un peu cachée par la végétation.

Ce Topo va s’arrêter ici, si l’on poursuit le sentier, il devient plus escarpé et va redescendre progressivement jusqu’à Aiguebellette.

Retour par le même chemin.

Pour terminer cette balade, on pourra profiter de 2 autres jolis belvédères :

Remarque :
J’ai poursuivi le sentier jusqu’au lieu-dit Les Logers (650m)...ce qui m’a permis de voir une dizaine de chamois traverser le sentier et s’enfuir dans les bois...

Nances et le charbon de bois

Les vestiges de la fabrication du charbon de bois présents dans la
montagne datent de la guerre de 39-45.

Des bûcherons et maquisards fabriquaient ce charbon pour alimenter les véhicules qui fonctionnaient alors au gazogène (gaz issus du charbon de bois) faute d’essence.

Dès l’arrivée des allemands en juin 1940, les pompistes avaient ouvert
les vannes, laissant s’écouler l’essence plutôt que de la laisser à la
disposition des allemands.

Les bûcherons déjeunaient à la cantine
des Villas Dorias (hameau en ruine sur la route du col de l’Epine)

Plus d’info sur les "balcons du lac"...

Diaporama de la sortie

Dernière modification : 16 mai 2018
Mont Grelle (1425m) par l’Archelle (1360m)

A propos

Auteur de ce topo :

Site web : Diaporando (Jicé)

Sommets à perte de vue, grands espaces, belles lumières, faune et flore... La montagne nous offre le décor, à nous d'inventer l'histoire qui va avec... Un passionné qui a trouvé SAVOIE, celle qui mène vers les sommets...

Topo publié le 8 mai 2015

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par carolineLe 21 septembre 2015 à 09h21

    Ballade faite hier 20/09/015 , à mon avis ce n’était pas le meilleur moment de l’année pour l’effectuer ...Très peu de vue sur le lac, ballade en forêt classique avec un sol peu accueillant ( gros cailloux roulants sous les pieds ), présence du vacarme de l’autoroute une bonne partie de la ballade. Peut être lorsque les feuilles sont tombées l’hiver, la vue est plus dégagée ?

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !