Crête de Vallouret et Pic de L’Aiguiller (2725m)

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
970m
Durée :
demi-journée

Randonnée dans une vallée d'alpage très prisée pour des pique-niques au bord du lac de l'Orceyrette avec en prime un sommet offrant une vue sur le Queyras – Auteur :

Accès

De Briançon gagner Villard-Saint-Pancrace puis prendre la route des Ayes (panneau à chaque croisement dans Villard). La route, parfois piste, rejoint les chalets des Ayes (ne pas prendre la route du Mélézin, plus long). Continuer jusqu’à Plan Peyron, traverser le torrent et se garer.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Carnet de route

  • Carte  : IGN TOP 25 3536 OT
  • Lien IGN : Pic de L’Aiguiller
  • Altitude de départ : 1860m
  • Altitude maximum : 2725m
  • Dénivelé cumulé : 970m
  • Horaire : 5h00

Balisage

  • Rares traces de peinture orange et/ou jaune en début et fin de parcours.

Difficulté

  • Aucune sauf une montée raide en éboulis vers le Pic de l’Aiguiller.

Itinéraire

Montée à la crête de Vallouret

Du parking prendre le chemin qui monte aux Chalets de Vers le Col. Rapidement un sentier démarre vers le Sud et monte dans la cembraie (réserve biologique reconnue pour ses oiseaux : chouette de Tengmalm, chevechette…) en direction des chalets de la Taure. Vers 2120m laisser à droite (Ouest) un sentier qu’il faudra prendre au retour.
En arrivant aux chalets de la Taure suivre l’indication Vers le Col peinte sur une pierre. Prendre vers l’Est une trace mal visible pour rejoindre les ruines supérieures de ce hameau d’alpage.
La trace repart brièvement au Sud et rejoint un ruisseau. Un peu plus nette elle monte pour déboucher dans un petit cirque barré au Sud par l’extrémité nord de la crête de Vallouret. De ce petit cirque monter au col 2423 parfaitement visible au Sud-Est.
De ce col prendre la trace bien visible qui traverse à flanc vers le Sud-Ouest pour ensuite basculer sur la face Sud-Ouest de la Crête de Vallouret. Rejoindre la crête par une traversée ascendante.

La Crête

Suivre la crête de Vallouret jusqu’au col 2526. Remonter ensuite en crête jusqu’au Pic de l’Aiguiller par un éboulis très raide. De là, la vue devrait être vaste sur le Queyras et l’Ubaye, les Écrins, les Cerces.

Retour

Du sommet redescendre au col 2526 puis s’orienter Sud en traversée descendante pour rejoindre le Rocher du Roux et sa croix érigée en souvenir de chasseurs alpins. Contourner le Rocher du Roux par l’Est et le Sud et descendre Sud-Ouest (trace) et rejoindre les chalets de l’Alp.
Rejoindre la piste qui monte du lac de l’Orceyrette et vers 2140m, dans une épingle à droite, prendre le sentier qui part plein Nord. Rejoindre à flanc (brefs aperçus du lac de l’Orceyrette) les chalets de la Taure et l’itinéraire de montée.
Vers 2120m prendre le sentier à gauche (laissé à l’aller) et le suivre jusqu’à Plan Peyron.

Option

Du Pic de l’Aiguiller il est possible de poursuivre en crête vers le Pic des Chalanches. Les pluies torrentielles de la veille avaient rendu le terrain glissant et m’y avaient fait renoncer. Par ailleurs cette option classe la rando dans une catégorie plus difficile

  • Ce topo fait la jonction entre 2 topos de Britanicus : la crête des Brusas et le Pic de l’Aiguiller
Dernière modification : 16 mai 2018
Pic de Peyre Eyraute (2903m)

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 8 octobre 2015

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (3).
  • par Le 10 octobre 2015 à 23h12

    Bonjour Randoniste
    C’est bien d’avoir réalisé la crête de Vallouret, j’ai hésité à la faire.
    Je pense et c’est mon avis personnel qu’il n’est pas prudent quel que soit le temps de progresser sur la crête à partir du pic de l’Aiguiller vers le pic des
    Chalanches. C’est bien sur faisable mais c’est aussi prendre des risques pour un panorama quasiment identique.
    C’est raisonnable d’y avoir renoncé.
    Juste en face on a le Pic de Peyre Eyraute qui frise les 3000 moins risqué avec un panorama extra sur les Écrins.

  • par randonisteLe 12 octobre 2015 à 08h54

    Bonjour,
    Le Pic des Chalanches est un des "50 sommets sans corde dans les hautes-Alpes" recueil de Pierre Maes édition de 1998, tout comme la crête des Granges, le Pic de Peyre Eyraute, le Pic du Haut-Mouriare, côté Briançonnais. Il atteint ce sommet en partant des chalets de l’Alp, contournant le Rocher du Roux pour monter au Pic de l’Aiguiller et suivre la crête jusqu’au Pic des Chalanches. Par ailleurs je pense qu’il serait dommage de ne pas aller à un sommet parce qu’on a déjà vu le panorama ailleurs.
    En montagne il est évident qu’il faut être conscient.
    Randoniste

  • par Britanicus100Le 12 octobre 2015 à 11h51

    Je connais bien ces sommets étant donné que j’ai réalisé les topos du Haut Mouriare , du Pic de Peyre Eyraute et de la crête des Granges sur le site mais à mon avis le Pic des Chalanches qui est certainement réalisable est plus exposé.

  • par Le 12 octobre 2015 à 14h17

    J’ai fait ces randos et d’autres… Finalement à chacun sa montagne.

  • par Le 12 octobre 2015 à 15h11

    Et continuons à nous faire plaisir… c’est ce que je veux dire.
    J’ai déjà renoncé à des randos du site. Par exemple je me souviens de la Roche des Béraudes, topo d’Alain. Et je n’était pas à l’aise sur un autre topo : la Pointe des Arses alors que sorties et commentaires semblaient dire qu’il n’y avait pas trop de difficulté pour cette courte rando.
    P.S. J’ai cité ces 3 sommets volontairement car j’avais vu vos topos sur AltitudeRando.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !