Crête de la Taillante - Pic Nord (3197m)

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1100m
Durée :
1 jour

Une ascension quelque part à la frontière entre randonnée et alpinisme sur une montagne unique, une arête de 4 km, tranchante comme son nom le suggère, une immense vague de pierre figée en plein ciel. L'itinéraire proposé emprunte la face Nord-Ouest. C'est une randonnée extraordinaire et grandiose pour montagnards confirmés. – Auteur :

Accès

Route du Col Agnel. Parking 500 m après celui du refuge Agnel.

Départ possible de l’Échalp.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Carnet de Route

  • Carte : IGN TOP25 3637 OT
  • Tracé IGN
  • Altitude départ : 2620m
  • Arrivée : 3197m
  • Dénivelé positif cumulé : 1100m
  • Temps de montée : 2h30

Matériel

  • Corde inutile, pas de points de relais, mais à défaut d’assurer, elle peut rassurer !
  • Casque recommandé.

Difficulté

Haute de 400 mètres, d’une inclinaison de 30 à 40° la face est constituée d’une alternance de dalles et de vires caillouteuses. On peut monter en serpentant d’une vire à l’autre ou par les dalles très adhérentes. Il faut mettre les mains sans que l’on puisse parler d’escalade, il manque la verticalité. On peut alterner les deux suivant son ressenti.

En raison des chutes de gravillons possibles, il vaut mieux partir très tôt pour être les premiers dans cette face peu fréquentée, et ne pas y aller s’il y a du monde dedans. Mais il peut s’y trouver des chamois et le port du casque est recommandé.

Acension

Atteindre le col Vieux et basculer jusqu’au lac Foréant. 200 m de descente qu’il faudra regagner et surtout monter au retour. Dépasser le lac, se diriger vers le ruisseau émissaire et le traverser.
Suivre la trace qui contourne le grand éperon de la Taillante.

Gravir par une trace raide l’épaule de cet éperon.
On débouche alors dans la face que l’on gravit d’abord près de l’éperon puis directement vers le sommet.

La dernière dalle est un peu plus glissante car patinée sur 2 mètres. Sous le sommet, une petite plateforme, seul endroit plat depuis le début de l’ascension dans la face, permet de souffler un peu.
Deux mètres d’escalade facile et c’est le sommet.

Et alors là c’est l’émerveillement !

On se trouve en plein ciel au sommet d’une immense vague de pierre. Car la comparaison avec une vague marine s’impose. Les dimensions en plus.

L’ambiance aérienne est absolument extraordinaire.

Très belle vue sur le Queyras et le Mont Viso.

Retour

Descente prudente par le même itinéraire.

Crédit photographique

  • Un grand merci à Yann qui m’a envoyé 13 clichés qui sont incorporés dans ce topo.

Départ de l’Échalp.

  • Balisage : blanc/rouge du GR 58b
  • Dist : environ 15km
  • D+ : environ 1500m

Du parking, remonter le vallon de Bouchouse, dépasser le lac Egorgéou, atteindre le lac Foréant où on retrouve à gauche, est, l’itinéraire du col Agnel.

Dernière modification : 22 août 2018
Le Pain de Sucre (3208m)

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 12 décembre 2009

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (13).
  • par Michel2Le 15 octobre 2012 à 13h08

    Salut Alain, J’ai fait la Pointe Sud(3178m) cet été et je me demandais ce que serait la vue depuis l’autre côté !
    Le niveau de difficulté que tu décris ressemble à ce que j’ai rencontré.
    Cette montagne est pour moi une des plus belle des alpes du sud.
    Une montée courte et esthétique et juste ce qu’il faut de verticalité pour s’amuser !

  • par Le 15 octobre 2012 à 15h32

    La vue est certainement assez voisine : les 2 sommets ont une altitude presque identique. La différence est dans l’ascension, de nature identique, mais pour le sommet sud (3178), la partie raide commence à 2950m et pour le sommet nord (3197) elle commence à 2700m.

  • par yannLe 17 septembre 2013 à 17h42

    Merci pour cet itinéraire. Pendant longtemps, je pensais l’ascension de la Taillante impossible. J’ai finalement pu réaliser ce "rêve" il y a 2 semaines ! Un moment inoubliable sur une montagne magique...

  • par Le 18 septembre 2013 à 15h09

    Ton bonheur fait le mien. Si tu avais quelques photos à partager, les miennes ne sont pas assez nombreuses.

  • par yannLe 26 octobre 2013 à 09h44

    j’ai quelques photos oui. Dis moi comment je peux te les envoyer.

  • par Le 26 octobre 2013 à 11h48

    Bonjour Yann,
    En haut de page, tu as mon nom. Tu cliques dessus et ensuite sur envoyer un message à l’auteur.
    Là, tu peux mettre ton adresse mail, elle sera confidentielle. En retour, je t’enverrais la mienne.
    OU inscris-toi et donne-moi ton numéro d’auteur. J’aurais ton adresse mail.
    a+
    alain

  • par heremeLe 26 octobre 2013 à 19h09

    Salut Alain. Toi qui a souvent hanté le coin, n’as-tu jamais fait le Sparveyre (a priori le plus "petit" 3000 du Queyras), pratiquement en face de la Taillante à l’ouest ?
    Sortie que je qualifierais de moyenne. On peut "zapper" la piste forestière par un sentier à flanc 30/40 m au-dessus (en dénivelé).

  • par Le 26 octobre 2013 à 20h01

    Je n’ai pas fait le Sparveyre. Avis aux amateurs de topos.

  • par Le 12 novembre 2013 à 00h43

    Un grand merci à Yann qui m’a envoyé 13 clichés qui sont incorporés dans ce topo.

  • par Le 23 mars 2014 à 18h56

    Concernant le Sparveyre, je l’ai fait il y a longtemps en 1999.
    Mais pas en partant de Ristolas.
    En partant, du refuge Napoléon, ascension du col de l’Eychassier, descente aux lacs du même nom puis passage à droite de la crête provenant du Pis Foréant, passage à flanc pour atteindre un cirque herbu. On le remonte rejoindre une crête surplombant le clot du Poulain, de là on suit la crête pour atteindre le Sparveyre.
    La randonnée est assez longue ( car il y a une montée au retour) mais moins que par Ristolas et de plus c’est un parcours sauvage et sans difficulté même si on progresse à vue.

  • par Le 28 juillet 2015 à 19h31

    Salut Alain, je viens de faire cette ascension magique, et je m’en souviendrai ! par contre, j’ai préféré partir du parking de l’Echalp, après Ristolas, et ce vallon vaut vraiment le coups d’oeil ! Merci pour ton topo, car si je ne l’avais pas vu, je n’aurai jamais deviné que ce sommet est accessible sans corde !

  • par Le 28 juillet 2015 à 19h37

    Penses tu qu’il faille que je créé un nouveau topo, par rapport à la marche d’approche différente ?

  • par Le 28 juillet 2015 à 19h52

    Cyril, je t’ai envoyé un message par le formulaire de contact.

  • par Le 13 août 2016 à 11h35

    Salut Alain toujour dans la Vanoise ? je vient de gravir la Taillante Nord (la sud c’était deja fait)mon impression c’est que ce sommet ce merite, trés soutenue physiquement sur un terrain trés complexe à faire une fois pas plus, je me suis plus regalé sur la pointe sud qui est plus technique

  • par Le 25 août 2016 à 15h04

    J’ai fait une demi-Taillante, vers 2950, j’ai perdu le cheminement principal puis alors que je pensai à renoncer, j’ai trouvé un cheminement qui traverse latéralement la face et permet d’atteindre un point de lma crête sans trop de difficultés. A 3050 m, vue splendide sur une bonne partie du vallon de la Taillante et sur certains lointains. Bien sur, çà ne vaut pas la vue du sommet mais c’est un bel endroit aérien.
    D’après des anciens de Molines, il s’agit d’un lieu de chasse au chamois, jadis, les chasseurs se plaçaient à des endroits de la crête et tuaioent au coutelas les chamois lors de leur passage.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !