Croix de Belledonne (2926m) en boucle par les lacs du Doménon, le lac Blanc, le col de la Sitre et le col du Loup

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
2230m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Très longue boucle de 25km et 2200m de D+ en plein cœur du massif de Belledonne. Des paysages rocheux et quantité de lacs, avec pour seule difficulté notable la redescente du glacier de Freydane, glissante et pas très stable.

Accès

  • Départ de la randonnée, du parking de Pré Raymond.
  • De Domène, prendre la D 11 vers Revel puis la D 280 vers le Rousset. Prendre à droite la petite route des Granges de Freydières. Continuer après les Granges, pour se garer en bout de piste au parking de Pré Reymond.

Itinéraire

Au programme de la randonnée :

  • En premier lieu, le sommet emblématique de Belledonne (après le Grand Pic), la croix de Belledonne (2926)
  • 2 glaciers à l’agonie, celui de Freydane et celui de la Sitre
  • Plusieurs cols (dans l’ordre) : col de la Pra, col de Belledonne, col de Freydane col de la Sitre et col du Loup
  • Et aussi des lacs (dans l’ordre) : lac du Crozet, lacs du Petit et du Grand Doménon, le lac Blanc et une vue aérienne sur le lac de la Sitre et le petit lac du Loup

Alternatives possibles :

Au vue de la longueur et de la dénivelée, il est possible de couper en 2 ou en 3 jours la rando.

  • En 2 : en bivouaquant au lac Blanc, vous faisant faire 14 km et 1700m D+ le J1 et 11km et 500mD+ le J2
  • En 3 : en bivouaquant aux lacs des Doménons et au lac blanc. Le J1 aurait 7km et 900m D+. Le J2, 7km et 800m D+. Et le J3, 11km et 500m D+.
  • Le refuge Jean Collet est aussi une possibilité pour couper la course :
    http://www.refuge-jeancollet.fr/

Carnet de route

  • Altitude départ : 1372m
  • Altitude sommet : 2926m
  • Horaire : 9h30 (1h30 de pause au total)>> à titre indicatif uniquement !!
  • distance : 25km
  • dénivelée : 2200m +
  • Carte : IGN TOP25 3335 OT
  • Site IGN : La Croix de Belledonne

Pré Raymond > lac du Crozet > col de la Pra

Comme sur le topo de la voie classique, rejoindre du pré Raymond le GR549 A menant au lac du Crozet, puis au col de la Pra.
Le sentier est évident tout le long, très bien aménagé jusqu’au lac du Crozet, et plus naturel après.

Col de la Pra > lacs du petit et du grand Doménon

Du col de la Pra, prendre le chemin non balisé GR (traces jaunes) qui tire sur la gauche et qui va en direction des Doménons.
Premières petites difficultés en passant les 2 petits raidillons qui mènent aux lacs.

Au premier lac, suivre le chemin qui le longe sur la gauche pour arriver au second.

Lac du Grand Doménon > col de Belledonne

Ensuite, quelques centaines de mètres à parcourir au fond du vallon pour arriver sur la première grosse difficulté de la journée, le Névé de la Grande Pente.
Névé qui n’en est plus un d’ailleurs, laissant place à une longue montée bien sèche pour atteindre le col de Belledonne (montée d’environ 400m de D+)

Prendre un peu de temps pour repérer le départ du chemin dans la pente.
Cela vous fera gagner du temps car beaucoup de randonneurs partent tout droit en direction du col de Freydane...

Le départ est signalé par nombres de cairns. Il est d’ailleurs plus efficace de suivre le chemin tracé, plutôt que d’essayer de tracer tout droit comme on pourrait le faire dans un pierrier, la pente n’est pas très stable...

Col de Belledonne > Croix de Belledonne > col de Belledonne > col de Freydane

Du col jusqu’à la croix, il n’y a pas vraiment de chemin, même si le balisage persiste. Le paysage lunaire aide beaucoup pour se repérer !

A la redescente, bien prêter attention à la bifurcation qui mène au col de Freydane.
Elle se trouve juste après le col de Belledonne et juste avant d’attaquer la descente de la grande pente.
Un rocher + cairn marquent la bifurcation
. Menant à un chemin +/- stable suivant les périodes, qui passe sur un balcon et permet d’éviter de redescendre jusqu’au fond.

Col de Freydane > Lac Blanc > Habert du Mousset

Au col de Freydane, redescendre jusqu’au lac blanc en serrant sur le côté du "Glacier".

Partie assez délicate à aborder en cette saison car le glacier s’est replié en dessous du pierrier... Il n’y a plus aucunes neiges et les pierres glissent énormément. Ajoutez à cela la pente assez raide de la descente et vous aurez un chemin court et piégeux...
Une fois passé le glacier, la descente sur le lac Blanc est longue mais sans difficulté...

Au lac Blanc, redescendre en direction du Habert du Mousset
Longue descente encore une fois. Qui peut être raccourcie en ne passant pas tout à fait au Habert mais en coupant un peu plus haut dans le pierrier qui le surplombe (vous gagnerez 50/100m de D+).

  • Attention toutefois à cette traversée car il vous faudra enjamber les ruisseaux/torrents qui coulent du lac Blanc...
    2/3 ou plus suivant ou vous traverserez. Avec des débits différents suivant les dates, mais qui peuvent être parfois assez intenses.
    Personnellement, j’ai du mettre les jambes (jusqu’aux genoux) dans l’eau pour traverser.
  • Re attention : la coupure s’effectue en hors sentier dans un relief pentu, jonché de barres. Être extrêmement vigilant aux endroits où vous passerez pour éviter de vous retrouver nez à nez avec 10/20m de vide...

Habert du Mousset > col de la Sitre

Repérer le Habert permet de repérer le sentier qui mène au col de laSitre, l’autre grosse difficulté de la journée (car vous aurez déjà 1600m de D+ dans les jambes...)
Le col de Sitre est d’ailleurs très bien visible du lac Blanc, car il se trouve quasiment à la même hauteur...
Une longue (mais courte paradoxalement) montée bien expo au soleil vous attend.

Col de la sitre > col du Loup > lac du Crozet > pré Raymond

Du col de la Sitre, redescendre un petit peu tout en restant sur la gauche pour pendre le sentier menant aux balcons du lac de la Sitre et passant en contrebas des reste du glacier du même nom (glacier que vous ne verrez pas sur ce sentier, il n’est visible que du col de la Sitre).

Le chemin commence par un petit passage rocheux facile mais significatif !
Le chemin continue dans le pierrier du glacier, avec pas mal de marmottes croisées pendant la traversée !

Vous attaquerez petit à petit la dernière montée de la journée, celle qui mène au col du Loup, assez facile à suivre (de toute manière il n’y a qu’un chemin...).
Arrivés au col, vous pourrez vous dire qu’il ne reste plus qu’à tout descendre !

La descente jusqu’au lac est simple et sans difficultés.
Arrivés au lac, une petite pause les pieds dans l’eau est vraiment agréable !
Et la descente jusqu’au pré Raymond se fait assez rapidement (mais qui semble interminable !).

Remarques sur la sortie :

Je suis parti de pré Raymond à 7h et j’étais à la croix à 10h.
J’ai préféré un peu cravacher au début, quitte à faire plus de pauses en milieu d’après-midi quand le soleil tape le plus...

Du coup j’étais au lac à 11het au col de la Sitre à 13h.

J’ai pu profiter de l’eau du lac du crozet qui était vraiment bonne (c’est d’ailleurs assez alarmant d’avoir une eau si chaude à 2000...).

Autre point alarmant, l’état des glaciers qui est assez catastrophique...

Et enfin, gros point d’attention sur les quantités d’eau à emporter.
Je suis parti avec 1,5L que j’avais vidé à midi. Heureusement il y a beaucoup d’eau d’infiltrations, beaucoup de torrents très clairs, mais même avec 3L j’ai fini la dernière heure sans eau.

Dernière modification : 5 septembre 2015

La carte du topo « Croix de Belledonne (2926m) en boucle par les lacs du Doménon, le lac Blanc, le col de la Sitre et le col du Loup »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Croix de Belledonne (2926m) en boucle par les lacs du Doménon, le lac Blanc, le col de la Sitre et le col du Loup »

1 - Chartreuse 2 - lac du Crozet 3 - Petit Doménon 4 - Col de Freydane vu du vallon des Doménon 5 - Croix de Belledonne 6 - Croix bis 7 - le «glacier» de Freydane 8 - Lac Blanc 9 - les pentes de descente du lac Blanc depuis le chemin menant au col de la Sitre 10 - lac de la Sitre 11 - vue sur le col du Loup (au niveau du mini névé) 12 - du col du Loup, vue sur la descente vers le lac du Crozet 13 - lac du Crozet, trempette pour finir