Croix de Belledonne (2926m) en boucle par les lacs du Doménon, le lac Blanc, le col de la Sitre et le col du Loup

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
2230m
Durée :
1 jour

Très longue boucle de 25km et 2200m de D+ en plein cœur du massif de Belledonne. Des paysages rocheux et quantité de lacs, avec pour seule difficulté notable la redescente du glacier de Freydane, glissante et pas très stable. – Auteur :

Accès

  • Départ de la randonnée, du parking de Pré Raymond.
  • De Domène, prendre la D 11 vers Revel puis la D 280 vers le Rousset. Prendre à droite la petite route des Granges de Freydières. Continuer après les Granges, pour se garer en bout de piste au parking de Pré Reymond.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Au programme de la randonnée :

  • En premier lieu, le sommet emblématique de Belledonne (après le Grand Pic), la croix de Belledonne (2926)
  • 2 glaciers à l’agonie, celui de Freydane et celui de la Sitre
  • Plusieurs cols (dans l’ordre) : col de la Pra, col de Belledonne, col de Freydane col de la Sitre et col du Loup
  • Et aussi des lacs (dans l’ordre) : lac du Crozet, lacs du Petit et du Grand Doménon, le lac Blanc et une vue aérienne sur le lac de la Sitre et le petit lac du Loup

Alternatives possibles :

Au vue de la longueur et de la dénivelée, il est possible de couper en 2 ou en 3 jours la rando.

  • En 2 : en bivouaquant au lac Blanc, vous faisant faire 14 km et 1700m D+ le J1 et 11km et 500mD+ le J2
  • En 3 : en bivouaquant aux lacs des Doménons et au lac blanc. Le J1 aurait 7km et 900m D+. Le J2, 7km et 800m D+. Et le J3, 11km et 500m D+.
  • Le refuge Jean Collet est aussi une possibilité pour couper la course :
    http://www.refuge-jeancollet.fr/

Carnet de route

  • Altitude départ : 1372m
  • Altitude sommet : 2926m
  • Horaire : 9h30 (1h30 de pause au total)>> à titre indicatif uniquement !!
  • distance : 25km
  • dénivelée : 2200m +
  • Carte : IGN TOP25 3335 OT
  • Site IGN : La Croix de Belledonne

Pré Raymond > lac du Crozet > col de la Pra

Comme sur le topo de la voie classique, rejoindre du pré Raymond le GR549 A menant au lac du Crozet, puis au col de la Pra.
Le sentier est évident tout le long, très bien aménagé jusqu’au lac du Crozet, et plus naturel après.

Col de la Pra > lacs du petit et du grand Doménon

Du col de la Pra, prendre le chemin non balisé GR (traces jaunes) qui tire sur la gauche et qui va en direction des Doménons.
Premières petites difficultés en passant les 2 petits raidillons qui mènent aux lacs.

Au premier lac, suivre le chemin qui le longe sur la gauche pour arriver au second.

Lac du Grand Doménon > col de Belledonne

Ensuite, quelques centaines de mètres à parcourir au fond du vallon pour arriver sur la première grosse difficulté de la journée, le Névé de la Grande Pente.
Névé qui n’en est plus un d’ailleurs, laissant place à une longue montée bien sèche pour atteindre le col de Belledonne (montée d’environ 400m de D+)

Prendre un peu de temps pour repérer le départ du chemin dans la pente.
Cela vous fera gagner du temps car beaucoup de randonneurs partent tout droit en direction du col de Freydane...

Le départ est signalé par nombres de cairns. Il est d’ailleurs plus efficace de suivre le chemin tracé, plutôt que d’essayer de tracer tout droit comme on pourrait le faire dans un pierrier, la pente n’est pas très stable...

Col de Belledonne > Croix de Belledonne > col de Belledonne > col de Freydane

Du col jusqu’à la croix, il n’y a pas vraiment de chemin, même si le balisage persiste. Le paysage lunaire aide beaucoup pour se repérer !

A la redescente, bien prêter attention à la bifurcation qui mène au col de Freydane.
Elle se trouve juste après le col de Belledonne et juste avant d’attaquer la descente de la grande pente.
Un rocher + cairn marquent la bifurcation
. Menant à un chemin +/- stable suivant les périodes, qui passe sur un balcon et permet d’éviter de redescendre jusqu’au fond.

Col de Freydane > Lac Blanc > Habert du Mousset

Au col de Freydane, redescendre jusqu’au lac blanc en serrant sur le côté du "Glacier".

Partie assez délicate à aborder en cette saison car le glacier s’est replié en dessous du pierrier... Il n’y a plus aucunes neiges et les pierres glissent énormément. Ajoutez à cela la pente assez raide de la descente et vous aurez un chemin court et piégeux...
Une fois passé le glacier, la descente sur le lac Blanc est longue mais sans difficulté...

Au lac Blanc, redescendre en direction du Habert du Mousset
Longue descente encore une fois. Qui peut être raccourcie en ne passant pas tout à fait au Habert mais en coupant un peu plus haut dans le pierrier qui le surplombe (vous gagnerez 50/100m de D+).

  • Attention toutefois à cette traversée car il vous faudra enjamber les ruisseaux/torrents qui coulent du lac Blanc...
    2/3 ou plus suivant ou vous traverserez. Avec des débits différents suivant les dates, mais qui peuvent être parfois assez intenses.
    Personnellement, j’ai du mettre les jambes (jusqu’aux genoux) dans l’eau pour traverser.
  • Re attention : la coupure s’effectue en hors sentier dans un relief pentu, jonché de barres. Être extrêmement vigilant aux endroits où vous passerez pour éviter de vous retrouver nez à nez avec 10/20m de vide...

Habert du Mousset > col de la Sitre

Repérer le Habert permet de repérer le sentier qui mène au col de laSitre, l’autre grosse difficulté de la journée (car vous aurez déjà 1600m de D+ dans les jambes...)
Le col de Sitre est d’ailleurs très bien visible du lac Blanc, car il se trouve quasiment à la même hauteur...
Une longue (mais courte paradoxalement) montée bien expo au soleil vous attend.

Col de la sitre > col du Loup > lac du Crozet > pré Raymond

Du col de la Sitre, redescendre un petit peu tout en restant sur la gauche pour pendre le sentier menant aux balcons du lac de la Sitre et passant en contrebas des reste du glacier du même nom (glacier que vous ne verrez pas sur ce sentier, il n’est visible que du col de la Sitre).

Le chemin commence par un petit passage rocheux facile mais significatif !
Le chemin continue dans le pierrier du glacier, avec pas mal de marmottes croisées pendant la traversée !

Vous attaquerez petit à petit la dernière montée de la journée, celle qui mène au col du Loup, assez facile à suivre (de toute manière il n’y a qu’un chemin...).
Arrivés au col, vous pourrez vous dire qu’il ne reste plus qu’à tout descendre !

La descente jusqu’au lac est simple et sans difficultés.
Arrivés au lac, une petite pause les pieds dans l’eau est vraiment agréable !
Et la descente jusqu’au pré Raymond se fait assez rapidement (mais qui semble interminable !).

Remarques sur la sortie :

Je suis parti de pré Raymond à 7h et j’étais à la croix à 10h.
J’ai préféré un peu cravacher au début, quitte à faire plus de pauses en milieu d’après-midi quand le soleil tape le plus...

Du coup j’étais au lac à 11het au col de la Sitre à 13h.

J’ai pu profiter de l’eau du lac du crozet qui était vraiment bonne (c’est d’ailleurs assez alarmant d’avoir une eau si chaude à 2000...).

Autre point alarmant, l’état des glaciers qui est assez catastrophique...

Et enfin, gros point d’attention sur les quantités d’eau à emporter.
Je suis parti avec 1,5L que j’avais vidé à midi. Heureusement il y a beaucoup d’eau d’infiltrations, beaucoup de torrents très clairs, mais même avec 3L j’ai fini la dernière heure sans eau.

Dernière modification : 16 mai 2018
La Croix de Belledonne (2926m)

A propos

Auteur de ce topo :

Site web : instagram

Topo publié le 12 août 2015

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (9).
  • par RomainTLe 5 septembre 2015 à 09h37

    Cette randonnée est absolument magnifique, avec un itinéraire qui permet de découvrir beaucoup de zones sublimes (lacs et autres points de vue) de ce coin de Belledonne. Mais, et il y a un gros MAIS, la durée indiquée de la randonnée est complètement obsolète. Il est possible que l’auteur soit un bon "trailer" et donc les temps prévus ne sont pas adaptés à la randonnée. En effet, aux vues du dénivelé annoncé, nous avions prévu de faire la rando en deux jours avec un bivouac aux lac Doménon. La première journée, sur un rythme tranquille, nous a permis d’accéder aux lacs en moins de 5h. Mais le deuxième jour, nous avons marché 10H ! Avec des pauses certes, mais aux vues de la difficulté du col de la Sitre notamment, on ne peut pas faire autrement avec 15Kg sur le dos. Donc je pense que ce topo n’est pas du tout adapté au site qui propose des itinéraires rando et non "trail". Malgré tout, les explications sont bien vues sur le topo et nous ont beaucoup aidés. Sur deux gros jours de rando, cette boucle est vraiment à faire !!

  • par Le 5 septembre 2015 à 10h23

    Bonjour Romain et déjà merci pour ton commentaire.
    Pour répondre de manière succinte déjà :

    • non je ne suis pas trailer (>> comprendre je ne cours pas à la montée et rarement à la descente. Et je n’ai jamais couru pendant cette rando là)
    • les temps ne sont pas obsolètes vu que je les ai réalisé. De base je les avais mis à la fin à titre indicatif dans la première version du topo. Mais la remise en forme standard du site à brouillé les pistes... Donc désolé, j’ai remis la notion d’indicatif dans le topo.

    Ensuite concernant le fond de ta remarque :
    Je comprend tout à fait le fait que tu puisse te sentir mal indiqué, frustré ou trompé par le topo ou autre, mais ce n’est pas un topo trail, c’est un topo rando, avec une grosse d+ et un fort km...
    C’est une rando difficile, qui peut aussi être faite en courant ok, mais ça reste une rando...
    Ça me semblait évident lors de la rédaction, mais il faut avoir une bonne condition physique et une bonne expérience dans les sentiers de montagne.
    Ces sentiers je les connais par coeur, et la condition physique, je l’ais même si pourrais mieux faire(comme tout le monde je pense...).

    Il faut aussi prendre conscience de l’importance des chiffres quand on prépare une sortie.
    9h30 pour faire 2200m et 25km ça représente un rythme plus que soutenu (3 km/h de moyenne). Tu peux même voir la trace en détails ici si tu le souhaite :
    http://www.movescount.com/fr/moves/move72446067

    Dans ce cas là (je n’avais jamais fait plus de 2000d+ avant) je m’étais fixé des itinéraires raccourcis pour parer à l’éventualité que tout ne se passe pas comme j’aurais voulu...
    Mais l’inconvénient lors d’une boucle, c’est que le demi tour à un certain point n’est plus très productif...
    C’est pour ça qu’un topo c’est bien, mais repérer la course avant sur carte c’est encore mieux...
    Perso j’avais surtout des doutes sur le col de la sitre et le col du loup, qui font faire de sacrées d+ sur la fin du parcours... J’étais prévenu (même si je ne connaissais pas encore cette portion) et ait profité de la montée à la croix pour savoir si je pouvais le faire ou non...
    En descendant au col de freydane je me suis reposé la même question, et vu que ça allait bien, j’y suis allé.
    Mais une fois passé le glacier, c’est vrai que cela devient compliqué de faire marche arrière (vis à vis de ce qu’il reste à faire)

    Tout ça pour dire qu’il ne faut pas se jeter à corps perdu dans un topo. Il est là pour t’indiquer, pas te montrer la vérité universelle (encore plus sur ce site où les topos sont rédigés par des gens de la communauté).

    Enfin je ne suis pas du tout d’accord sur le fait qu’un quelconque topo trail soit HS sur altitudeRando. Tu sous entendrait qu’il n’y aurait que la rando qui puisse vivre sur le site ?
    Pour autant alpinisme, et même certains récits de courses trails existent...

    Malgré tout, je suis encore désolé si mon topo vous a trompé. Merci pour ton commentaire instructif. J’en prend bonne note au cas ou je serais amené à en écrire un autre !

    En tout cas sur celui là déjà, je pense rajouter une note disant qu’il est possible de couper le circuit en 2 (bivouac au lac blanc ou détour au refuge jean collet).

  • par JérômeLe 7 août 2016 à 10h42

    Super parcours, fait version trail pour le coup.
    J’en ressors avec des images plein la tête, avec plein de paysages différents.
    Repérer les bons passages n’est pas le plus simple, notamment après le grand domenon je partais sur freydanne en fait, heureusement que j’avais le téléphone avec la carte ign.
    Magique en tous les cas

  • par JérômeLe 9 août 2016 à 13h00

    Super parcours, fait version trail pour le coup.
    J’en ressors avec des images plein la tête, avec plein de paysages différents.
    Repérer les bons passages n’est pas le plus simple, notamment après le grand domenon je partais sur freydanne en fait, heureusement que j’avais le téléphone avec la carte ign.
    Magique en tous les cas

  • par kevinLe 29 août 2016 à 20h33

    Bonjour pierregr.
    Pourrais-tu me transmettre le fichier gpx de ta trace stp.

  • par KevinLe 29 août 2016 à 20h35

    Mon adresse mail :
    kevin.virroy@sfr.fr

    Merci par avance.

  • par Le 30 août 2016 à 09h55

    Bonjour Kevin,

    Supprime ton mail de ton commentaire, c’est pas très sécu de laisser un mail en public comme ça ^^
    voila un lien de partage (j’ais pas réussi à l’utiliser sur C2C, donc je sais pas si le fichier est bon...)
    https://drive.google.com/file/d/0B3nABSqzuFnCaFgwN2cwdThBUnc/view?usp=sharing

    sinon tu peux voir la trace là :
    http://www.movescount.com/fr/moves/move72446067

  • par Le 30 août 2016 à 09h59

    J’ais oublié de (re)signaler :
    La trace emprunte du hors sentier avant le Habert du Mousset, avec un passage entre des barres rocheuses, une traversée de torrent...
    Ça t’épargne aucun effort, ça te fait pas gagner de temps, en gros ça rajoute de l’expo, pour rien... Autant suivre le chemin, et à la limite descendre en hors sentier dans les perriers qui sont 100m après là je suis sorti du chemin.

  • par Le 21 septembre 2016 à 21h27

    Bonsoir, sur la trace de movescount il y a un sentier qui part du Lac Blanc et qui passe sur le glacier de la Sitre pour rejoindre le col du Loup, est ce que tu le connais ? Je ne le trouve pas sur les cartes ign, est il exposé ? Sinon à la descente du lac blanc faut il passer par le ravin des Excellences pour rejoindre le Habert du Mousset ? On a fait la Croix de Belledonne fin Aout, pas de problème d’enneigement, il parait qu’il a reneigé, on ne prévoit pas de monter jusqu’à la Croix de Belladone cette fois mais le glacier de Freydane est il de nouveau bien enneigé, faut il les crampons ? NB option si retenue en 2j avec bivouac au lac Blanc. Fanny

  • par Le 21 septembre 2016 à 22h26

    Hello
    Jamais mis les pieds sur le glacier de la sitre... A la base, cette sortie était sensée passer par là, et puis de visu j’ais abandonné l’idée et je suis passé par le col de la sitre.

    Pas vu de sentier partant du lac blanc pour atteindre le col des lances et basculer sur le glacier. + la pente est raide (à mon avis on finit avec les mains sur les 30/40 derniers mètres) et composé essentiellement de pierrier qui rendent la pente pas très jouable... de visu, j’ais même pas tenté d’y aller :)
    + la descente du glacier de la sitre vers le sentier à l’air très expo (et on ne voit pas la partie en neige à cause d’un ressaut qui cache le glacier). Mais là encore jamais expérimenté...

    Pour le Habert comme je le dit dans le topo il y’a 2 possibilités : hors sentier à votre propre responsabilité, ou le sentier balisé qui vous amène dans sa proximité. Mais si l’on parle du même ravin, même si il n’y a rien sur IGN, il y’a bien un sentier qui y passe, c’est le même sentier qui relie le parking de la souille, au lac blanc (sans faire de détour par le refuge jean collet). Toujours prendre le sentier qui descend le plus sur votre main gauche, le sentier est très parcouru donc très évident. Et même si la dernière fois que je l’ais pris remonte un peu maintenant, il me semble que tout est bien balisé.

    Amener des crampons pour Freydane, je trouve ça excessif, mais c’est un avis personnel :). L’endroit ou passe la rando, soit le glacier est rétracté sous les pierres, et on ne croise jamais de glace(ni de neige, cf ma photo sur le topo), soit il a neigé et le glacier devient un gros névé. Dans les 2 cas les crampons ne sont pas ultra utile. Et puis dans tous les cas, dans l’optique d’une rando bivouac, rajouter 1kg de crampons.... ^^, mais encore une fois, c’est un avis complètement personnel, il ne faut que vous preniez ça comme une vérité objective ^^... Par contre je connais pas l’état du glacier, allez jeter un oeil sur C2C, voir si des sorties ont étés renseignées avec des images, ça peut vous donner un aperçu...

    Note : les nuits sont froides, ça descend vite en dessous de 0 là haut en ce moment :) à mon avis faut surtout s’inquiéter de ça ^^ !
    + les tranches horaires se rétrécissent vite et vous avez 2 bonnes grosses journées devant vous, c’est donc à prendre en compte (14km et 1.7Md+ ça commence à faire beaucoup sur les petites journées qu’on a dorénavant). Enfin ça passe, mais disons que je préfère prévenir (par rapport au tout premier commentaire que j’ais eu, disant que les horaires étaient intenables....)

    re note : c’est encore une fois complètement personnelle mais je trouve ça un ’peu dommage’(c’est complètement subjectif ^^ je comprend que vous préfériez ne pas l’inclure dans vos plans) de ne pas faire la croix...

    Si c’est du au fait de monter avec les sacs, rien ne vous oblige de monter avec. J’ais refais ce tour fin septembre de l’année dernière sur 2 jours en dormant au lac blanc, en montant à la croix, tous les randonneurs (nous compris) posaient les sacs au niveau du croisement pour aller au col de freydane. Les cacher un peu derrière un rocher suffit ! Et puis en ce moment cela ne doit pas trop être l’autoroute, je ne pense pas qu’il y’ait beaucoup de voleurs à 2700 à la fin septembre ^^. Enfin bon c’était qu’une remarque, vous verrez dans tous les cas sur place comment vous le sentez !

    + C’était à cette époque, il venait aussi de neiger, et on a eu droit à un petit -1 ou -2 dans la tente toute la nuit^^
    On s’était au passage bien amusé sur le glacier en descendant ;)

  • par Le 26 septembre 2016 à 22h07

    Merci pour tes conseils avisés. Du coup, nous avons fait version 2 jours et en simplifiant pour nous, à savoir Lac du Crozet, Lacs des Domenons, Col Freydane (pas fait la Croix), Bivouac au Lac Blanc (tu as raison ça caillait bien). Premier jour environ 11 km. Deuxième jour descente par le raccourcis (euh, épique, mais t avais prévenu...), puis la montée au col de la Sitre (elle a bien picotée !!), arrivée au col on a choisit plus simple ( pour nous), redescente par le lac de la Sitre, Pré du Mollard, Les 3 ruisseaux et parking Pré Raymond (en km ça fait à peu près pareil, mais on a évité la descente qu’on connait du col du loup à Pré Raymond- le problème n’est pas qu’on la connait mais sa longueur pour mes genoux...). J’épingle la sortie dès que j’ai du courage. Merci encore pour le topo et pour les conseils. Fanny.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !