Croix de Javerne (2097m) en boucle par Bex et la Tour de Duin – à raquettes

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1748m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Belle et consistante randonnée avec des raquettes. Ce parcours mène de la tour médiévale de Duin, perchée sur une colline peuplée de châtaigniers centenaires, à la Croix de Javerne, d’où le panorama s’étend du massif du Mont-Blanc à l’embouchure du Rhône dans le Léman. Vue quasi-continue sur les Dents du Midi (Cime de l’Est et La Forteresse), bien agréable lors de l’assez rude descente du versant ouest.

Accès

Sur l’A9, sortir à Bex (sortie n°19). Suivre la direction Bex. Au 2ème rond-point (entrée dans la commune de Bex), prendre la 1ère à droite (rue Cotterd, juste avant une station service) vers le hameau L’Allex. Prendre ensuite à gauche puis à droite en direction du cimetière (rue du Stand). Le long du cimetière et à proximité de la colline de Duin, parking public et gratuit de 15 places (444m).

Précisions sur la difficulté

Quelques bonnes pentes sont observées en montée mais la principale difficulté concerne la descente du versant ouest.

  • Sur le secteur de La Dreusine :
    • Passages sur pentes assez fortes (pour les raquettes) et en dévers.
    • En visuel, le cheminement n’est pas du tout évident en raison du balisage au sol invisible et de la configuration du terrain.
  • Sur le sentier forestier :
    • Ce sentier forestier est bon mais avec la neige, on évolue en dévers et la progression nécessite constamment de la concentration.

Les infos essentielles

Carnet de route

  • Carte 1 : Swisstopo 1284 Monthey 1:25000
  • Carte 2 : Swisstopo 1305 Dent de Morcles 1:25000
  • Tracé Swisstopo : Croix de Javerne
  • Altitude de départ : 444m
  • Altitude du sommet : 2097m
  • Dénivelé cumulé : 1748m
  • Distance : 18,4km

Balisage

Blanc-rouge-blanc (chemin de montagne) sur l’essentiel de l’itinéraire, à partir du point 617 (ruisseau La Croisette). Quelques panneaux directionnels aux principales bifurcations.

Remarques

I} est préférable d’effectuer cette randonnée sur un terrain sec jusqu’à l’altitude 1100m - 1200m : la descente du sentier forestier avec des raquettes (au niveau du secteur Les Ravorens) serait problématique sur un terrain en neige.

Avec les conditions rencontrées lors de cette randonnée, raquettes aux pieds :

  • En montée, à partir de l’altitude 1360m.
  • En descente, jusqu’à l’altitude 1280m.

Informations

Itinéraire

Ascension

Du parking, continuer au bout de la rue du Stand (point 455) et prendre au sud. Après 200m, un chemin (départ non indiqué) s’élève à droite, sur le flanc est de la colline de Duin.

Ce chemin évolue au milieu d’une très belle et éparse forêt de châtaigniers, dont de nombreux exemplaires sont centenaires.

Le chemin termine près d’un mur en ruine de l’ancien château et un portail permet d’accéder à l’enceinte de la tour de Duin (point 559). L’intérieur de la tour n’est pas visitable.

Curieusement, cette tour médiévale dispose de fenêtres. Il s’agit en fait d’un rehaussement datant de la seconde moitié du 19ème siècle, probablement.

Près de la tour, une dalle en pierre fait office de table pour pique-nique avec une petite vue agréable.

Après visite du lieu, partir au sud sur la route descendante en direction du hameau Prénou. Traverser la route (très peu fréquentée) et poursuivre est-nord-est le chemin qui franchit le ruisseau La Croisette.

Environ 265m après le ruisseau, bifurquer à droite. Au bout de 140m (dans un virage), un large chemin s’engage à droite vers la forêt et s’élève progressivement.

Après passage d’un petit bassin de captage des eaux du ruisseau (point 617), un sentier part à gauche sur une bonne pente.

Au point 772, rester sur le sentier de droite pour atteindre peu après 2 grands chalets. On contourne les chalets par une piste carrossable qui effectue 2 lacets, puis on arrive aux chalets des Monts de Bex (point 830) avec une bifurcation et un panneau directionnel.

Prendre au nord-nord-est la piste qui devient un bon et confortable sentier forestier, avec quelques passages sur pentes assez raides.

Le sentier croise une piste aux chalets Les Verneys (point 1062), au niveau d’une zone d’alpage et poursuit en direction du nord-est.

Vers 1180m, un raide passage marque l’arrivée sur l’arête forestière de La Forcla.

On remonte cette arête au sud-est. Dès que la forêt se dédensifie, le terrain devient plus escarpé et la présence de traces de raquettes très peu probable.

Note : vers l’altitude 1413m, le sentier passe juste au bord de l’abrupt. Le passage est très court mais sur neige et en dévers, une glissade est ici inenvisageable.

À l’altitude 1494m, on quitte la forêt pour de vastes étendues neigeuses et la vue se dégage grandement.

Conserver un cap sud-est régulier, en passant légèrement à droite du chalet Les Lués (point 1545). On arrive alors au panneau directionnel Les Lués (1605m).

Après le panneau, continuer toujours au sud-est. L’itinéraire traverse un petit massif forestier, passe par le chalet (amont) Mazot des Dames (point 1601) et poursuit en faux plat.

Peu à peu, le chemin oblique au sud, traverse à nouveau des petits massifs forestiers (avec un point haut à 1645m) puis engage une très légère descente vers les chalets Javerne (1628m).

Atteindre en amont le chalet et la ruine (point 1666) puis effectuer la montée assez raide du versant est du Gros Châtillon.

Ici, le balisage n’est pas évident à suivre car la forêt est assez clairsemée. Face à la pente, partir d’abord ouest-nord-ouest jusqu’à l’altitude 1750m puis virer au sud-sud-ouest.

Progresser ensuite au milieu des sapins (plus denses), à peu près parallèlement à la paroi rocheuse du Gros Châtillon puis virer plein ouest à l’altitude 1817m pour atteindre le départ la crête.

On arrive ainsi sur la crête, au niveau du col du point 1838.

Suivre au sud la crête qui mène d’abord à la Tête à Niouston (1941m). De là, la suite de la crête est évidente et le sommet de la Croix de Javerne bien en vue. La parcourir plein sud.

Note : par grand vent, la crête neigeuse à tendance à s’effiler avec des pentes non négligeables de chaque côté.

Au sommet de la Croix de Javerne, la vue s’étend du Mont Blanc au Léman avec en face les Dents du Midi et notamment la Cime de l’Est ainsi que La Forteresse. Parmi les sommets observables, les Dents de Morcles, le Grand Muveran, le Lion d’Argentine, les Tours d’Aï, de Mayen et de Famelon, le Chamossaire, entre autres.

De la croix, possibilité de prolonger sur la crête jusqu’à la cabane La Tourche (2198m). Prévoir alors 2,6km aller-retour et 101m de dénivelé en supplément.

Descente

Note : si les pentes du secteur de La Dreusine ne paraissent pas engageantes (traces de raquettes peu probables, cheminement assez difficile), préférer la descente par l’itinéraire de montée (un peu plus long).

La descente du versant ouest peut se décomposer en 2 parties :

  • La partie haute (La Dreusine) avec une végétation très clairsemée (buissons, arbustes). Secteur assez raide à raide. Un sentier d’été bien tracé traverse cette zone mais sur terrain en neige, il en est tout autrement. Le sentier est indécelable (les balises sur rochers au sol sont recouvertes par la neige).
  • Une longue descente forestière et bien balisée, mais avec la neige, on se trouve très souvent en dévers et exposé à de fortes pentes en bordure de sentier. Entre l’altitude 1020m environ et l’altitude 919m (franchissement du ruisseau La Croisette), le sentier est bien raide et escarpé. Après le ruisseau, fin de descente tranquille.

Du sommet, reprendre au nord la crête jusqu’au point 1937 où se présente un panneau directionnel.

S’engager alors sur le versant ouest en effectuant des traversées avec une pente modérée et régulière de 18 à 20% environ :

  • D’abord sud-sud-ouest jusqu’à l’altitude 1900m, puis nord jusqu’à l’altitude 1870m et enfin une grande traversée sud-ouest pour venir buter sur l’abrupt rocheux du Creux de Chamossaire, vers l’altitude 1795m.

On arrive alors près de la limite haute de la forêt. La présence de sapins permet de retrouver le balisage et le sentier.

Note : si ce cheminement est manqué, il est encore possible de rattraper le sentier forestier au point 1699, mais il faut alors passer par des pentes très raides (pour les raquettes) en contournant par la droite de petites barres rocheuses.

Une fois retrouvé le sentier, celui-ci zigzague et vient à nouveau buter par 2 fois sur l’abrupt rocheux, aux points 1513 et 1313 (Roc de Margentone). Ces 2 points de vue avec à-pics ponctuent agréablement la descente.

Après le Roc de Margentone, la descente prend une orientation nord (ponctuée de quelques zigzags). Vers l’altitude 1020m, le terrain devient escarpé et la pente assurément raide (secteur Les Ravorens) jusqu’au ruisseau La Croisette.

Note : au niveau du franchissement du ruisseau La Croisette, un petit glissement de terrain a crée une discontinuité sur le sentier. Il faut par conséquent poser les mains et s’agripper un peu pour contourner le problème.

Au-delà du ruisseau, la pente se calme et la fin de descente est très tranquille.

Le sentier retrouve peu après le point 830 et les chalets des Monts de Bex. Suivre alors le même itinéraire qu’en montée.

En sortie de forêt (altitude 500m), continuer tout droit à la première bifurcation, sur la route qui passe par Le Pérey et atteint le point 455, tout proche du départ de cette randonnée.

Dernière modification : 26 mai 2018

La carte du topo « Croix de Javerne (2097m) en boucle par Bex et la Tour de Duin »

Ouvrir en grand !
Periode de turbulences en matière de cartographie (voir actu) !
Si la carte ci-dessous vous parait un peu palichonne, nous vous invitons à la consulter sur OpenStreetMap

Chargement de la carte en cours