Croix de la Lauze (2866m) par Abriès

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1330m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Au cœur du Queyras, entre les communes d'Aiguilles et d'Abriès, ce sommet, par sa forme caractéristique et ses pentes imposantes, impose le respect. S'il ne se laisse pas gravir facilement, la vue y est tout simplement époustouflante : au croisement des torrents du Guil et du Bouchet, il offre une vue plongeante sur les vallées qui portent leurs noms, et permet de flirter avec les plus majestueux sommets du Queyras, du Rochebrune au Viso en passant par l'Urine et le Pelvas.

Accès

Depuis Guillestre, remonter la vallée du Guil par la D902. Au croisement avec la route du Col d’Izoard, continuer tout droit sur la D947 et rejoindre la commune d’Abriès. A votre arrivée au village, continuez sur la route, direction Ristolas, et traversez le torrent du Bouchet. Garez votre véhicule le long de la route, au pied de la station.

Itinéraire

  • Carte : IGN TOP25 3637OT Mont Viso - St-Véran - Aiguilles
  • Lien IGN : Croix de la Lauze
  • Altitude de départ : 1545m
  • Altitude du sommet : 2866m

Du parking au départ de l’ascension.

La randonnée démarre au niveau du cabanon "Espace Nordique", situé à gauche de la route lorsque vous revenez en direction du village d’Abriès depuis la station. Depuis ce point, vous empruntez un large chemin qui longe le camping puis rejoint un pont traversant le Guil.
Le sommet que vous voulez atteindre est juste au-dessus de vous, quelques 1300m plus haut.

De la forêt de Marassan à "Super 2000".

Vous êtes à 1545 mètres d’altitude et vous vous situez au pied de la forêt de Marassan, qu’il va falloir gravir.
Pour se faire, prenez à droite : un panneau indique la direction d’Aiguilles, et vous invite à suivre une large piste forestière qui redescend le long du torrent du Guil. Quelques centaines de mètres plus loin, après avoir passé une chapelle située à votre droite, vous rejoignez un sentier balisé en jaune, de petite randonnée, qui serpente dans la forêt. Il n’y a pas de panneau d’indication. Prenez-le : à partir de maintenant, l’ascension commence !

La montée est soutenue, le sentier est raide, vous prenez rapidement de l’altitude. Il n’y a aucune difficulté pour se repérer, le balisage jaune est correctement marqué et le sentier est bien tracé. Vous vous enfoncez, progressivement, au cœur de la forêt de Marassan et de la végétation du Queyras. Au fur et à mesure de votre ascension, votre parcours alterne entre un étroit sentier qui s’enfonce péniblement dans la végétation et une piste forestière plus large qui vous permet d’admirer la vue sur les monts environnants qui se précisent à mesure de votre progression.

Puis, au bout de deux à trois heures de marche, votre chemin traverse un pré où il n’est pas rare d’y trouver des bovins lors de la belle saison. Un replat marque votre arrivée aux prés de la Lauze. Lorsque le sentier se divise, prenez à droite, et montez le long de la crête en direction du col de la Lauze. Enfin, la forêt laisse progressivement place aux alpages et à la végétation d’altitude. Vous apercevez le col de la Lauze et le sommet de l’ancien téléski du col de la Lauze, aujourd’hui laissé à l’abandon.
Après quelques passages plus difficiles dans les pierrés, vous atteignez le col de la Lauze, ancien point culminant de la station d’Aiguilles.

De "Super 2000" à la Croix.

Mais votre objectif est l’impressionnant sommet pyramidal, entièrement minéral, juste à votre gauche. Pour le gravir, il est nécessaire de le contourner car les faces Nord et Est sont beaucoup trop abruptes pour tenter la moindre ascension.

Longez le tracé de l’ancien téléski qui redescend légèrement, puis bifurquez à gauche au niveau du pylône N°8 (qui permet à la ligne d’effectuer un virage à gauche). À partir de cet instant, il n’y a plus de sentier, c’est à vous de trouver le meilleur passage pour gravir le sommet. La voie d’ascension la plus facile est située au niveau de la face Ouest, au sud d’un petit abrupt barrant la vue vers le fond de la vallée.

Gravir le sommet vous demandera bien trois heures aller-retour : vous avancez dans des pierrés instables qui demandent une grande concentration de votre part. Il n’est pas rare de trouver quelques névés. Avancez en effectuant une série de lacets afin d’éviter de gaspiller votre énergie.
La Croix se situe à 2866 mètres d’altitude. Le sommet est très aérien et offre une vue époustouflante sur le village d’Abriès, tout en bas au fond de la vallée. Au Nord, votre regard croise le sommet enneigé du Pic de Rochebrune, puis, en allant vers l’ouest, le Grand Glaizia puis le Bric Froid et le Pelvas sont clairement visibles. Au sud, les crêtes de la Lauze barrent la vue sur le Viso. Directement en contrebas, vous apercevez les anciennes pistes de ski de la station d’Aiguilles, et le hameau de Peynin.

Les variantes de la descente.

À partir de cet instant, vous pouvez choisir de redescendre par le même itinéraire, en rejoignant le col de la Lauze et le sentier traversant la forêt de Marassan. Vous pouvez également continuer sur votre lancée et parcourir les Crêtes de la Lauze, qui sont un ensemble de sommets vallonnés qui vous mèneront au sommet de la Querlaye, à exactement la même altitude que la croix de la Lauze.

Depuis la Querlaye, une descente sur la forêt de Marassan est possible en longeant les crêtes, puis en s’enfonçant dans un sentier qui effectue une boucle pour rejoindre les prés de la Lauze et finalement, le sentier par lequel vous êtes montés.

Horaires indicatifs.

  • Départ : 10h
  • Arrivée au col de la Lauze : 13h30
  • Arrivée à la croix de la Lauze : 16h
  • Arrivée au parking : 18h30
  • Pour effectuer la boucle par les crêtes de la Lauze : prévoyez deux heures supplémentaires.

Difficultés.

Cette randonnée est longue et pénible, le dénivelé est important et le parcours est raide. Il n’est pas nécessaire de posséder du matériel d’alpinisme mais cette randonnée reste réservée aux aguerris : La pente moyenne pour atteindre la croix de la Lauze avoisine les 50%, et le terrain est instable. Il est indispensable d’effectuer l’ascension par beau temps, car la roche mouillée rendrait la randonnée dangereuse.

Dernière modification : 16 mai 2018
Col d’Urine (2525m)

La carte du topo « Croix de la Lauze (2866m) par Abriès »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Croix de la Lauze (2866m) par Abriès »

Le sommet depuis Abriès Arrivée au sommet du téleski abandonné, avec vue sur le Pelvas Il faut longer la ligne jusqu’au huitième pylône ! Depuis le haut du dernier pylône... La Croix, au sommet. Un sommet très aérien... Tout en bas, Abriès. Bric Froid, Grand Glaiza... Pour effectuer une boucle : longer les crêtes depuis le sommet jusqu’au sommet de la Querlaye Le sommet en hiver. Parcours indicatif. Les pointillés représentent la boucle possible en passant par les crêtes de la Querlaye.