Croix du Nivolet (1547m) par Le Pleurachat – à raquettes

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
450m
Durée :
1 jour

Randonnée raquettes, à travers bois, pour profiter de la neige tombée la veille. Départ du hameau du Pleurachat en passant par le plateau de Glaise et les chalets du Sire. Nous avons eu la chance de pouvoir faire notre trace sur la quasi totalité du parcours, avec une neige croûtée au départ, légère plus haut. – Auteur :

Accès

De Chambéry, prendre la direction Massif des Bauges, Les Déserts, à environ 500m, prendre à gauche la D 206A direction Les Favres, Le Pleurachat, se garer en bord de route (large virage).

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Carte : IGN TOP25 3332 OT Chambéry

Site IGN

DÉPART

Au niveau de la route, monter à travers prés, droit dans la pente, en direction de la lisière du bois, la longer plein nord à partir d’une grange, puis s’engager sur un sentier dans la forêt. A noter la présence d’un balisage jaune ou rouge discret.

Le sentier s’élève gentiment pour arriver au chalet de Glaise.

Traverser le plateau sur la gauche en direction des "chalets nordiques" puis, monter en direction sud/sud ouest par le sentier qui démarre à proximité des chalets. (panneau)

Après un début tranquille, la pente se durcit et se fait plus douce vers le Sire.

L’itinéraire vers la Croix du Nivolet est l’itinéraire classique des crêtes depuis le parking du Sire.

DESCENTE

De la croix, revenir sur ses pas, au bout de 800m environ, prendre un sentier à droite (panneau La Féclaz) qui ramène sur Glaise, de là reprendre le sentier de la montée.

NOTA

Cet itinéraire a été fait à raquettes et, si les portions entre Glaise et la Croix du Nivolet, sont jalonnées, il n’en est rien pour la partie entre Le Pleurachat et Glaise et sa recherche peut ne pas être évidente lors de grosses chutes de neige.

MÉTÉO

Beau soleil, puis les nuages se sont progressivement formés.

Dernière modification : 2 février 2015
Croix du Nivolet (1547m) et Passage du Croc par Pragondran

A propos

Auteur de ce topo :

Le soleil n’est jamais si beau qu’un jour où l’on se met en route. (Giono) il existe un monde d’espace, d’eau libre, de bêtes naïves où brille encore la jeunesse du monde et il dépend de nous, et de nous seuls, qu’il survive. Samivel

Topo publié le 7 janvier 2012

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !