De Sainte Croix en Jarez à la Croix de Marlin, la Chartreuse de Sainte Croix, les Roches de Marlin, la Pierre qui Chante

  • Difficulté Facile
  • Dénivelé 240m
  • Durée demi-journée
Voir le tracé de l'itinéraire

Avertissements et Droits d'auteur

Petite randonnée en boucle, dans le massif du Pilat, avec pour point de départ la Chartreuse de Sainte-Croix, un des "plus beaux villages de France", datant du XIIIème siècle. Au cours de la randonnée, on découvre, les Roches de Marlin (ou de Merlin), dont l'origine se perd dans la "Nuit des Temps".

Accès

  • De Rive-de- Gier, prendre la D 30 en direction de Châteauneuf. On remonte la vallée du Couzon. On longe le Barrage de Couzon avant d’arriver au village de Sainte-Croix-en-Jarez doté de vastes parkings.

Itinéraire

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP25 2933 ET
  • La carte est indispensable pour cette randonnée, en raison des nombreux chemins qui sont tracés dans le bocage agricole.
  • Tracé IGN
  • Distance : 8km
  • Horaire : 2h00/2h30
  • Départ : 419m

Descriptif

Du parking, passer devant la grande façade de l’ancienne Chartreuse et prendre à droite, une petite route indiquée Rochassieux.

On arrive à un carrefour. Prendre à gauche un large chemin qui passe en lisière d’un petit bois. On coupe une piste puis, on rejoint une petite route. Prendre à gauche et passer au milieu de maisons, avant d’arriver à un autre carrefour. Tout droit, la petite route se dirige vers le hameau de Jurieux. Prendre à droite, la petite route montante (qui va devenir un chemin) et suivre l’indication du panneau : Roches de Marlin.

Ce chemin, monte vers le Nord puis, il oblique un peu vers le Nord-Est avant de rejoindre un autre chemin à la cote 588m. Prendre le chemin qui monte plein Nord, jusqu’au carrefour de la cote 657m avec des panneaux indicateurs.

Prendre à droite, sur 150 m. Le chemin descend un peu, longeant les Roches de Marlin avec la célèbre Pierre qui Chante. Les roches sont à droite en descendant. La Pierre qui Chante étant aisément reconnaissable.

Revenir au carrefour à la cote 657m et prendre, vers l’Est, la direction du hameau de Marlin. (panneau)

Par un petit détour à travers un pré non entretenu on parvient près de la Croix de Marlin.

Revenir sur le chemin et descendre à la cote 610m. Prendre à droite le chemin qui va contourner le hameau de Marlin pour rejoindre la Croix du Trève, carrefour de plusieurs chemins et de plusieurs petites routes.

Prendre la route au Sud, sur quelques mètres, puis après un croisement avec une petite route se dirigeant vers l’Est, prendre à droite, au Sud-Ouest, un chemin avec sur un panneau indicateur Ste-Croix-en-Jarez/la Conty. Le chemin descend, il franchit sur une passerelle, le Ruisseau de Boissieux et remonte au hameau de la Conty.

On coupe la D 8, pour prendre entre les maisons du hameau, une petite route qui ramène à Sainte-Croix-en-Jarez.

Les Roches de Marlin

Les Roches de Marlin occupent un site mégalithique avec de nombreuses pierres à cupules. Leur origine se perd dans la nuit des temps. Marlin – Merlin, ce n’est pas une coïncidence, c’est la même forme. Près de la Pierre qui Chante, se trouvait une source nommée Genièvre (Guenièvre) et une forêt nommée Lartus (Arthur). Nous sommes en pleine légende !

Lieu de culte, observatoire, toutes les hypothèses ont été émises. La plus belle de ces pierres, la "Pierre qui Chante" semble avoir été posée et calée par les hommes. Plus curieux encore il semblerait que cette pierre soit orientée vers un autre site mégalithique. Et ainsi de suite, des lignes sembleraient se dessiner de site en site dans tout le Pilat mais aussi vers les points concernant les levers et couchers du Soleil aux équinoxes et aux solstices.

Ce site, perdu dans la forêt était un peu oublié, sauf des initiés. Il a fallu plusieurs incendies pour le dégager de la végétation et le mettre en valeur.

Sainte-Croix-en-Jarez

Situé dans le Massif du Pilat, ce village est classé parmi les "plus beaux villages de France". Il village occupe les bâtiments remarquablement conservés d’une ancienne Chartreuse datant du XIIIème siècle.

La Pierre qui Chante

Egalement nommée la Pierre du Diable, cette mystérieuse pierre mesure environ 3,5 m de long et 1,2 m de large. Elle semble posséder des yeux, une bouche, un nez. Dans quel but ? Des expériences ont été menées qui entrent clairement dans le domaine de l’ésotérisme.

D’autres itinéraires dans le Pilat

Dernière modification : 21 février 2017