De la Cima di Nasta (3108m) à la Cima del Baus (3067m) par les arêtes

Difficulté
Alpinisme PD
Dénivelé
1800m
Durée
1 jour
Localiser le sommet

Avertissements et Droits d'auteur

Une traversée très aérienne dans le mythique massif de l'Argentera !

Accès

De Nice, remonter la vallée de la Vésubie jusqu’au bout. Prendre à gauche (route du col de Salèse) juste après le Parc Alpha et garer sa voiture près du gite d’étape.

Précisions sur la difficulté

  • Cotation : PD aérien et exposé (du 3b le plus souvent en désescalade vu que l’arête se parcourt en descente)
  • Engagement : II (longue approche et terrain à chamois)
  • Présence de névés possible après le Col Guilié en début de saison
  • Gros dénivelé : possibilité de couper la course en deux en bivouaquant au Col Guilié (nombreux emplacements de bivouac), ce que nous avons fait
  • Possibilité d’inverser le parcours (faire le Baus en 1er et ensuite la traversée de la Nasta), ce qui rends la course plus simple puisque les passages délicats se font en montée.

Les infos essentielles

  • Carte IGN IGN TOP25 3741 OT + carte italienne IGC n°113 (pas indispensable)
  • Altitude minimum : 1500m
  • Altitude maximum : 3108m
  • Période : en été.

Itinéraire

  • Du Boréon au Col Guilié

Du Gîte du Boréon, on continue de remonter la piste cimentée. Après les derniers chalets, le sentier démarre directement en forêt, il y aura bientôt une bifurcation : prendre à gauche vers la Vacherie de Erps et remonter ainsi le Vallon des Erps. La forêt s’éclaircit ensuite pour arriver à une bifurcation indiquant : Refuge de la Cougourde vers la droite et Col de Cerise vers la gauche (balise 378). Ici il faut continuer tout droit, le sentier est bien apparent.

On remonte ainsi toute la vallée. Au-delà du Cayre des Erps (2504m), le sentier est moins marqué et on le perdra assez facilement si l’on n’est pas attentif, mais ce n’est pas grave car il suffit de progresser plus ou moins le long du ruisseau jusqu’à ce que l’on aperçoive en haut les Cols du Mercantour et Guilié séparés par un petit sommet bien triangulaire.

On visera le Col Guilié, le plus à l’est (à droite en montant donc) en suivant les petits cairns.

  • Du Col Guilié au Lago di Nasta

Arrivé au Col Guilié (2690m), on repèrera les marques de peinture rouge un peu plus haut sur la droite.

Il y a même une indication sur une pierre plate : "Argentera, Refugio Remondino, ps. brocan".

On suivra ces points rouges qui nous mènent en passant successivement sous la Cime de Brocan (3054m), Il Bastione (3041m) et la Cima di Lago de Nasta (3032m) avec une succession de petites montées et de descentes en direction du Lago di Nasta.

Cette partie de l’itinéraire est moyennement confortable car l’on progresse souvent dans des gros rochers mais le panorama est superbe tout le long.

On dépasse une bifurcation vers le Passo Brocan (2892m)

Une dizaine de minutes après être passé sous le Bastione, bifurquer légèrement nord-est en direction du Lago di Nasta (2800m), dans une zone constituée de grandes dalles et de gros éboulis.

Ce lac, de toute beauté, est niché dans un cirque rocheux dominé par la Cima Di Nasta (3108m) au nord et celle Del Baus (3067m) à l’est.

  • Du Lago di Nasta à la Cima di Nasta

Contourner le lac par la gauche et viser l’évident couloir à droite de la base rocheuse de la Nasta qui mène au Col de la Forchetta (3016m).

Le pied de ce couloir se gagne par la gauche, en suivant les nombreux marquages à la peinture rouge et se remonte plus facilement qu’il n’y paraît.

Arrivé au Col de la Forchetta, on aperçoit l’impressionnante Cime Sud de l’Argentera (point culminant du massif Mercantour/Argentera) et par temps clair, la Plaine du Pô et la ville italienne de Cuneo.

Du col, bifurquer à gauche sur une bonne vire et suivre les nombreux marquages à la peinture rouge.

On débute alors l’escalade rocheuse et engagée du bastion sommital par un pas de II assez délicat, puis par plusieurs passages dans des couloirs étroits en bon rocher (pas de II).

  • Le cheminement reste ludique et pas difficile techniquement, il est quand même conseillé d’encorder les personnes non habituées à ce genre de progression.

L’orientation globale de l’ascension finale est dirigée vers l’Ouest et se termine par une petite vire permettant de rejoindre la brèche située entre les deux sommets de la Nasta, d’altitude presque identique et ornés tous deux d’une belle croix.

Partir néanmoins, à droite de la brèche afin d’atteindre le sommet nord qui me semble être le plus haut.

  • Rejoindre le sommet sud est très facile, ne prend que deux minutes et permet d’avoir un point de vue plus large au sud

Point de vue depuis la Cima di Nasta

La vue est immense : la Cime Sud de l’Argentera (3297m), juste en face, domine au Nord.
Le Mont Viso (3841m) paraît tout petit à gauche de celle-ci, le Monte Matto (3097m) est juste à côté .

A l’ouest, la frontière franco-italienne est constituée des Cimes des Bresses, de Tavel, du Malinvern, et l’on peut facilement apercevoir la Pointe Giegn (2888m) juste derrière.

Au Sud, Cime Del Baus, Bastione, Brocan, Guilié et Tête de la Ruine sont en enfilade.

On aperçoit la Mer, la côte d’azur, et même... la Corse !!!

Au sud-ouest le triptyque des 3000m de la Haute Vésubie est bien visible : Clapier - Malédie - Gélas.

A l’est c’est l’Italie et la Plaine du Pô.

La Traversée entre la Cima di Nasta et la Cima del Baus

Du sommet redescendre au Col de la Forchetta (3016m) par la même voie qu’à la montée en faisant très attention surtout dans la rampe du bas où le rocher est légèrement patiné !

Au col prendre directement le fil de l’arête en direction de la Cima della Forchetta (3034m), une cime très peu individualisée dans l’ombre de la Nasta mais au combien intéressante.

Quelques passages de 2b max. amènent à l’étroit sommet.

Suivre ensuite l’arête en contournant les difficultés par le versant sud et rejoindre une épaule.

Desescalader une dalle sur le fil (5m, 3b, exposé) puis continuer sur le fil pour rejoindre un autre gendarme.

Repérer en versant sud une facette pratiquement verticale remplie de blocs en équilibre précaire : la desescalader sur une dizaine de mètres avant de se rabattre sur le fil grâce à une étroite vire.

Ce passage est le plus délicat du fait de son exposition et de son rocher incertain.

Contourner une dalle par des vires herbeuses en versant sud-ouest puis rejoindre une terrasse suspendue.

Depuis cette terrasse virer à droite sur des dalles raides mais bien prisues (3a/b).

Une bonne dizaine de mètres en dessous prendre à main gauche une vire scabreuse permettant de revenir sur le fil.

La partie délicate est maintenant finie, rejoindre le Coletto de la Culatta entre la Forchetta et le Baus.

Suivre ensuite le versant sud de l’arête pour rejoindre la voie normale de la Cima del Baus

Une petite marche permet d’arriver sur l’arête sommitale plate où quelques passages nécessitant les mains permettent d’arriver au sommet.

Point de vue de la Cima del Baus

La vue est sublime au nord car on peut apercevoir les deux sommets de la Nasta, la Cime Sud de l’Argentera à droite, et entre les deux bastions sommitaux, au loin, le Monte Matto.

Au Sud le Bastione et le Brocan sont impressionnants.

Au sud-ouest, Gélas, Clapier, Malédie et le Parc National du Mercantour Français sont bien en vue.

A l’Ouest l’Italie et la Vallée du Pô, et à l’Est la crête frontière franco-italienne avec les pointes Giegn, des Bresses, de Tablasse, le Malinvern et plus loin, les sommets de la Haute Tinée.

Descente

Par le même itinéraire jusqu’au Lac de Nasta, puis vers le Refuge Remondino, ou le Col Guilié en fonction de l’Option choisie.

Dernière modification : 2 novembre 2017

Photos « De la Cima di Nasta (3108m) à la Cima del Baus (3067m) par les arêtes »

A droite Plaque mortuaire en hommage aux 2 gendarmes morts au Couloir Nathalie en 2008 Sentier boisé L'automne s'installe Montée dans le brouillard Brouillard très épais... Qui se lève à l'approche du Col Guilié Dans le rétro Col Guilié au centre Panneau du Col Guilié Cime de Baissette (2822m) et Cayres Nègres du Pélago (2745m) Fred au Col Guilié Direction le bivouac ! Belle vue depuis le bivouac ! Mieux qu'un 5 étoiles ! Le bivouac est installé Lago di Brocan Contemplation... La nuit va bientôt tomber Couleurs du soir... Contemplation... Juste magnifique Le lendemain matin, une belle journée s'annonce Traversée sous Brocan Direction la Nasta ! Le soleil se lève tout doucement Lago di Nasta Dans le rétro Couloir de la Forchetta... Col de la Forchetta (3016m) Fred est à la traîne... ;) Le sangle terminal Couloir donnant accès au sommet Sommet de la Nasta ! Croix et Argentera Depuis la Cima della Forchetta Desescalade exposée Arête dans le rétro Remontée vers la Cima del Baus Selfie depuis le Baus Le fameux gros cairn Traversée pourrie sous la Cima di Lago di Nasta (3033m)