Dent de Cons (2062m) en boucle par la Pointe de Cruessajran (1961m) et le Rocher Prani

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
900m
Durée :
demi-journée
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Voici une variante d'ascension engagée et vertigineuse pour atteindre la Dent de Cons : par la traversée des arêtes entre cette dernière et la pointe de Cruessajran que l'on atteindra à partir du col de la Sellive. Le retour par le Rocher Prani permettra d'effectuer une belle boucle.

Accès

D’Albertville, prendre direction Ugine, sortie direction Marthod, puis suivre la route jusqu’au parking du Raffort (1200m).

Itinéraire

Cartographie

  • Carte IGN : TOP 25 3432 ET Albertville
  • Carte IGN : TOP 25 3531 OT Megève - Col des Aravis.
  • Tracé IGN : Dent de Cons

Données

  • Altitudes :
    • Départ : 1200m
    • Pointe de Cruessajran : 1961m
    • Dent de Cons : 2062m
  • Dénivelé total : 900m
  • Temps total : 4/5h

Difficultés

  • L’itinéraire ne doit se parcourir que par temps sec.
  • Sens de l’itinéraire recommandé : hors-sentier pour atteindre la pointe de Cruessajran.
  • Des passages d’arêtes très aériennes sur le fil du rasoir. La partie des arêtes entre la pointe de Cruessajran et la Dent de Cons est la plus difficile de l’ensemble des arêtes Belle Etoile - Dent de Cons.

La pointe de Cruessajran par le col de la Sellive

Du parking du Raffort, suivre le sentier qui part vers le Creux du Cayon qui permet d’accéder au col de la Sellive (1722m).

Du col suivre le sentier puis tourner sur la gauche en évitant la montée classique. De là, le sentier est plus ou moins bien reconnaissable. Il faut viser la pente herbeuse au dessus des bosquets. On traverse dans de la caillasse, on longe un peu sous la crête et on attaque la Pointe de Cruessajran (1961m) par derrière.

Mise à jour : il y a maintenant un sentier balisé (marque jaune) qui va du col de la Sellive jusqu’à un petit collet sur la crête, sous la Pointe de Cruessajran (lieu-dit les Frêtes, panneau).

Traversée des arêtes jusqu’à la Dent de Cons

De la pointe, première vue sur le coté des Bauges. Vue sur la crête jusqu’à la Belle Etoile (1841m) au sud, et jusqu’à la Dent de Cons (2062m) au nord.

Les premiers passages sont équipés de câbles. On suit à crête aux abords de pentes raides. Le sentier est bien aérien et vertigineux par moments.

On arrive à l’embranchement de la montée classique après le col de la Sellive. On continue sur la crête, moins exposée pour le coup, jusqu’au sommet de la Dent de Cons.

Descente par le Rocher Prani

La descente s’effectue en continuant sur la crête du Rocher Prani avec quelques passages exposés mais sans trop de difficultés.

Suivre le sentier après la crête, il plonge dans les bois puis ressort sur l’alpage de l’Alpettaz à 20 minutes du parking du Raffort.

Descendre par la grosse sente dans les bois, on passe devant le panneau indicateur du Raffort situé à 1261m d’altitude, au dessus du parking qui se trouve 50-60m plus bas.

La sortie

Réalisé seul le 5 septembre 2013.

Départ vers 9h15, après plus d’une heure et demi de route. Quelle idée d’avoir excentré ce 2000 du massif des Bauges ! C’est parti pour ma dernière rando de l’été. J’arrive au pied du Creux du Cayon une dizaine de minutes après. J’entame la montée sous le soleil qui commençe à bien chauffer. Je passe le col de La Sellive une heure après mon départ. Je suis le sentier qui longe sous la crête. Je perds vite-fait le chemin dans un pierrier que je reprends juste après. Et enfin, je parviens à la pointe de Cruessajran vers 11h. Première vue de l’autre coté avec les Bauges. Belle vue sur la Sambuy du coté de la petite combe, qui mène à la pointe, et des pistes.

Puis c’est parti sur le fil de la crête... ça commence d’entrée avec le premier ressaut cablé ! Ça continue avec deux ou trois passages un peu vertigineux tout de même, je ne m’y attarde pas ! Au final, j’ai parcouru la crête pendant 30 minutes, de la pointe de Cruessajran jusqu’au panneau d’intersection. De là, en 10 minutes, après plusieurs ressauts trompeurs, j’arrive à terme au sommet de la Dent de Cons vers 11h40.

Au sommet du 9ème 2000 des Bauges, vue sur les grands 2000 du massif, belle conclusion pour cet été et pour mon 11ème 2000. Ne reste que le Colombier (2045m), Tré Le Molard (2035m) et le Grand Parra (2012m). En espérant pouvoir les réaliser cet hiver...

Pause d’une demi-heure avant de repartir avant que le sommet soit "bondé"... ça arrive par le Rocher Prani. J’ai rencontré 4-5 personnes (deux dans le Creux du Cayon et les autres dans la descente du Rocher Prani) en 4h de temps, et tous avaient fait la boucle dans l’autre sens. Mais bon, je dois avoir de la chance sur ça, j’ai toujours mon moment seul au sommet avec le Silence qui l’accompagne. La crête du Rocher Prani se fait sans difficultés, puis je presse le pas dans les bois. Descente effectuée en 1h et retour au parking vers 13h15.

Dernière modification : 16 mai 2018

La carte du topo « Dent de Cons (2062m) en boucle par la Pointe de Cruessajran (1961m) et le Rocher Prani »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours