Dent de Jaman (1875m) et tour des Rochers de Naye (2042m)

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
600m
Durée :
1 jour

Randonnée accessible à tous sur un belvédère magnifique à l’extrémité Est du Lac Léman. – Auteur :

Accès

Depuis la France, suivre la rive Sud-Est du lac Léman jusqu’à la frontière suisse (Saint-Gingolph). De là, rejoindre Montreux puis suivre la direction de Chernex et les Avants.
Une route de montagne étroite et sinueuse mène au col de Jaman (1512m). Le parking est à côté du chalets-restaurant "Le Manoïre".

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Carnet de route

  • Carte : Swisstopo 1264 Montreux 1:25000
  • Office Fédéral de Topographie : Dent de Jaman - Rochers de Naye
  • Altitude départ : 1512m
  • Altitude sommet : 2042m
  • Temps de parcours : 4 à 5h

Difficulté

Cette randonnée peut être une excellente balade familiale pour la première partie (jusqu’à la Dent de Jaman).

La seconde partie (jusqu’aux Rochers de Naye) est plus longue mais se déroule quasi exclusivement sur des sentiers de randonnées classiques (hormis le passage des Grottes de Naye).

Il s’agit donc d’une randonnée moyenne.

Matériel

On peut recommander une lampe torche pour la courte traversée des Grottes de Naye.

Montée

Le sentier débute derrière le restaurant (repérer un réservoir d’eau). Il grimpe rapidement dans la forêt, sous les pentes nord de la Dent de Jaman. Un passage rocheux est équipé d’un câble mais ne représente pas de difficulté particulière.

La montée forestière laisse ensuite place à la traversée d’un petit pierrier, qui permet d’atteindre les pentes d’herbe du versant est. Un sentier très raide part à droite en direction de la Dent de Jaman. Il faut se montrer prudent ici, car le sentier est entrecoupé de petits passages rocheux patinés.

On atteint le sommet de la Dent de Jaman (1875m), magnifique promontoire qui domine le Léman et la Riviera suisse.

Il faut ensuite redescendre vers le sentier quitté précédemment et le suivre vers le sud. On atteint une voie de chemin de fer, qui nous mène à la Station de Jaman (1739m). De la buvette de la Station, il faut suivre l’indication "Col de Bonaudon" vers un sentier qui descend à gauche. A partir de là, le sentier décrit un grand arc de cercle pour atteindre le Col de Bonaudon (deux panneaux supplémentaires confirment la bonne direction).

Une fois au Col de Bonaudon, il faut suivre la direction "Grottes de Naye". On traverse un grand pierrier pour atteindre le chemin des grottes. Celles-ci sont impraticables en hiver, aussi existe-t-il un cheminement le long des falaises, grâce à des passerelles et des câbles (peu difficile). Le sentier des grottes permet de rejoindre l’arête en direction de la Grande Chaux de Naye.

Il suffit ensuite de suivre la ligne de crête en bordure de vide (on passe devant l’arrivée d’une via ferrata) jusqu’à la plateforme panoramique des Rochers de Naye (2042m).

Descente

Du sommet, il faut redescendre à l’est en direction d’un petit pont en bois. On passe dessous pour emprunter une sentier rocailleux qui nous amène au Col de Sautodo. Au col, il faut suivre le sentier de droite (indication "Montreux").

Le sentier nous amène devant le couloir de Sautodo. Ce couloir est assez commode à descendre. Arrivée à la base du couloir, il faut poursuivre à droite (marques rouges sur les rochers). On entame alors une longue traversée ascendante, sous les Rochers de Naye, pour rejoindre la Station de la Perche.

Ceux qui souhaitent compléter la journée pourront poursuivre le petit sentier qui remonte les pentes du Merdasson (1858m) à l’ouest (compter 10 minutes depuis la Station). Sinon, il suffit de suivre la voie de chemin de fer pour revenir à la Station de Jaman et retrouver l’itinéraire de départ.

Vidéo

  • Voici le résumé du topo en vidéo.
Dernière modification : 16 mai 2018
Rochers de Naye (2042m) par Haut de Caux

A propos

Auteur de ce topo :

Site web : Mon blog

Passionné de montagne et de sport en général. Je réalise des topo-vidéo sur ma chaîne YT : https://www.youtube.com/user/Randorama74

Topo publié le 20 octobre 2013

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (3).
  • par annefredwm@gmail.comLe 17 mai 2015 à 21h39

    Bonjour ya-t-il de la neige actuelleement en haut ? le chemin est-il pratiquable jusqu’au Rocheres de naye (17 mai)

  • par Le 17 mai 2015 à 21h58

    Bonjour. On trouve plusieurs webcam à proximité des différents sommets du coin. Apparemment il y a encore de la neige sur le plateau sommital...donc sans doute encore un peu sous les grottes de Naye.

  • par GillesLe 14 juillet 2015 à 19h19

    Bonjour Randorama 74.

    Je n’ai pas effectué la randonnée décrite,seulement une partie commune.

    En haut du couloir de Sautodo,un panneau indique :"couloir dangereux,vous l’empruntez à vos risque et péril".
    En haut,j’ai souris(c’est easy !)
    Au milieu,je me suis concentré et j’ai déplié mon pieds photo(comme bâton de randonnée improvisé).
    Et en bas du couloir,je suis descendu à quatre pattes(laissant de coté toute dignité),car les cailloux glissaient sur la pente.
    Maintenant,je suis arrivé en bas sans encombre,mais sans mon matériel photo qui était dans le fourre-tout et qui est parti quelque part dans les sapins,300m/500 m plus bas(?).

    La morale de ma mésaventure:prendre seulement un sac à dos,aucun bagage à la main,ni même en bandoulière.Les bâtons de randonnée seront très utiles(acheté ultérieurement,pour faire le Pilatus).

    Remarque:ceci est un avis personnel d’un randonneur non montagnard.

    Bonne randonnée.
    Tschüss !

  • par Le 14 juillet 2015 à 22h55

    Effectivement je ne me rappelle pas d’un panneau dans ce couloir. Le couloir était en partie en neige molle lors de ma balade, ce qui facilite sans doute la descente. Désolé pour votre matériel photo.

  • par Le 29 mai 2017 à 23h32

    Rando effectuée le 26/05/17. De beaux névés restaient sur la face nord à l’ombre de la grand Chaux de Naye, vers les grottes. Vu la pente et ce qu’il y a en bas, il valait mieux être bien chaussé et ne pas glisser...
    Un des escalier est à moitié emporté, mais ça passe quand même sans trop de difficulté.
    Le couloir de Sautodo était aussi à moitié enneigé et très glissant. Nous avons hésité avant de nous y engager. Le challenge, hormis éviter la chute, était de ne pas faire tomber de cailloux sur les randonneurs du dessous.
    Très belle virée mais pour randonneurs confirmés et bien équipés dans ces conditions. Je n’y emmènerait pas des enfants.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !