Dents de Maniglia (3197m)

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1287m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

En cette année 2005, première sortie en Ubaye et découverte du vallon de Mary avec ce sommet bifide se trouvant quasiment au centre du chapelet de sommets allant de la pointe basse de Mary jusqu'à la Tête de Cialancioun. Au menu : plus de 1300 mètres de dénivelées, 9 heures de marche effective, la traversée d'un vallon où l'on va de découverte en découverte et pour finir l'escalade d'un sommet méconnu, longtemps invisible du vallon.

Accès

De Chorges, prendre en direction de Guillestre, puis suivre la direction du col de Vars.

Descendre en direction de St-Paul puis prendre en direction de Fouillouze sans s’y rendre et continuer jusqu’au village de Maljasset, puis poursuivre jusqu’à Maurin.

S’arrêter au parking situé à l’entrée.

Itinéraire

Infos pratiques :

  • Carte IGN  : TOP25 n° 3538 ET Aiguille de Chambeyron - Cols de Larche et de Vars
  • Altitude départ : 1910m
  • Altitude sommet : 3197m
  • Temps de montée : 4h30 (avec recherche d’itinéraire)

Itinéraire

De Maurin, marcher jusqu’à traverser le torrent de l’Alpet.

On remonte une ancienne piste, jadis carrossable, qui nous fait déboucher après une bonne remontée dans le magnifique vallon de Mary.

En cette fin d’août, c’est un régal pour les yeux ! Ce sentier, si on le continue jusqu’au col homonyme nous emmène jusqu’à la plus haute boîte aux lettres d’Europe (2641m).

Pour atteindre l’objectif du jour, il faut prendre le sentier à main gauche (cairn), juste après la Bergerie Supérieure de Mary (2365m). Celui-ci nous emmène à un des 4 lacs du Roure. Idyllique !

Cependant, il existe une autre option en coupant plus haut sur la gauche, ce qui permet au passage de contempler deux autres lacs et de déboucher dans un cirque magnifique permettant de contempler déjà de belle façon le maître des lieux : l’Aiguille de Chambeyron. En face de nous, l’imposante Tête de Cialancioun nous impose sa majesté.

Le point de départ vers la montée de la dent nord-ouest de Maniglia (qui est un sommet bifide) se situera un peu au-dessus d’un lac asséché se situant en dessous du col du Roure menant au sommet du Cialancioun.

C’est parti ensuite pour la remontée d’un couloir aride, ne possédant aucun début de sentier, preuve du peu de passage que suscite ce sommet !

Arrivé à la crête, remonter en direction de la muraille de la Dent où la découverte du paysage est à couper le souffle !

Une fois devant la paroi, remarquer une anfractuosité : c’est le passage clé qui permet d’accéder au sommet. Escalader sur une quinzaine de mètres ce passage (corde utile, surtout à la descente), puis ressortir du couloir et prendre sur la gauche en direction du sommet que l’on remonte sur des plaques.

Celui-ci est assez inhospitalier et ne possède aucune croix (on peut d’ailleurs à peine s’y tenir debout). Mais alors quelle vue !! Le massif du Chambeyron nous apparaît dans toute sa complexité, ainsi que l’autre Dent de Maniglia (celle nommée sur la carte IGN pourtant moins élevée que la notre - 3166m), la pointe du Fond du Roure, muraille semblant infranchissable et pour finir l’ensemble Mont de Maniglia et Tête de Cialancioun.

La descente s’effectuera par le même itinéraire, sachant qu’une fois dans le vallon, il est possible de se laisser entraîner à explorer l’ensemble des lacs.

Dernière modification : 16 mai 2018

La carte du topo « Dents de Maniglia (3197m) »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Dents de Maniglia (3197m) »

lac du Roure devant la Dent de Maniglia à gauche la Tête de Cialancioun lac asséché Montée du couloir Sur la crête à gauche les Dents de Maniglia pique nique avec mon oncle. on aperçoit la faille à remonter Escalade de la faille Au sommet ! enfilade sommets contemplatif