Dettifoss et Selfoss : visite d’une des plus puissantes chutes d’eau d’Europe

Difficulté :
Facile
Dénivelé :
20m
Durée :
2h

Cette courte randonnée permet de découvrir au cœur des gorges de la Jökulsà l'une des plus puissantes chutes d'eau d'Europe, Dettifoss, avec ses 45m de hauteur, ses 100m de large et un débit moyen de 200m3 par seconde (l'été le débit est encore plus important). A proximité se trouve également Selfoss, formée de multiples chutes, moins impressionnantes mais qui méritent aussi largement le détour. – Auteur :

Accès

Ce site se situe dans le nord de l’Islande. De la route numéro 1 à environ 30 km à l’est de Myvatn, prendre la route 862 qui remonte vers le nord sur environ 20 km. Se garer au parking gratuit.
Cette route peut fermer l’hiver en raison des conditions météo, se renseigner au préalable sur le site road.is.

Publicité

  • Tentes de rando
  • Sacs de couchage
  • Chaussures de rando
  • Sacs à dos

Précisions sur la difficulté

  • Aucune difficulté : marche sur sentier balisé et aménagé.
  • Prudence en bordure de falaises notamment les jours de grand vent et prudence également si l’on désire s’approcher au plus près de Selfoss (rochers glissants, traversée de bras de rivières...).

Les infos essentielles

  • Carte : la carte détaillée est non indispensable, le sentier est évident et imperdable. La carte michelin Islande au 1/500000 est par contre bien utile pour circuler.
  • Dénivelé : Environ 20m
  • Temps de parcours : environ 1h30-2h.
  • Distance : environ 3km.
  • Période favorable : mi avril fin septembre.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Du parking gratuit, rejoindre d’abord la cascade Dettifoss par un sentier aménagé et balisé sur environ 700m. Deux belvédères sont aménagés par des barrières de protection. Le bruit est impressionnant à cet endroit.

Revenir sur ces pas sur environ 300m, puis prendre le sentier balisé qui longe le canyon en direction de Selfoss. On peut stopper à un joli point de vue, ou continuer au plus près des chutes. Dans ce cas la fin est plus délicate sur des rochers glissants et il faut également franchir des bras de rivière.

Revenir au parking par le sentier emprunté à l’aller.

Dernière modification : 24 mai 2019
Vindbelgjarfjall (529m), belvédère dans la région du lac Myvatn

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de ce topo :

Randonnée réalisée le 29 avril

Topo publié le 19 mai

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (4).
  • par DanielLe 19 mai à 16h28

    Se méfier avec les superlatifs....
    Dettifoss débit : moyen 200 m3/s
    Chutes du Rhin : 750 m3/s
    http://blog.levelovoyageur.com/wp-content/uploads/2016/03/Chutes-du-Rhin-768x512.jpg

  • par Le 19 mai à 18h12

    Effectivement, c’est variable en fonction des sites. Je modifie donc le topo.

  • par Le 19 mai à 20h21

    Ce qui est amusant, c’est que l’Islande est située sur la dorsale médio-atlantique qui sépare la plaque nord-américaine de la plaque eurasienne.
    Donc environ 1/3 en Europe et 2/3 en Amérique. L’Islande n’est européenne que politiquement.
    Je ne connais pas la géographie précise de l’Islande, mais il semblerait que ces chutes soient sur la dorsale. Moite-moite Amérique / Europe ou entre les deux, ni l’un, ni l’autre :)

  • par Le 20 mai à 02h26

    Puissance d’une chute d’eau = Débit x Hauteur

    ... Ou plus précisément Débit massique x Hauteur x Gravité terrestre, en tout cas d’après la physique...

  • par Le 20 mai à 13h46

    Alain,

    en Islande il y a un site particulier : Þingvellir (parfois écrit ’thingvellir car plus facile à prononcer ) ; il est situé précisément sur la dorsale medio-atlantique.. Ça n’est pas très loin de la capitale Reykjavik et sur le ’fameux’ Cercle d’Or ... et c’est donc très fréquenté.

  • par Le 20 mai à 13h52

    Pour ceux qui se rendraient dans le coin, les chutes de Selfoss sont plus faciles d’accès de l’autre rive (distante à vol d’oiseau d’une centaine de mètres ... et en voiture de plusieurs dizaines de kilomètres !) et, de mon point de vue, plus belles à observer.
    Pascal : si tu passes sur l’autre rive, tu nous diras ce que tu en penses.

    Jean-Marc

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !