Deux jours autour de la Pointe des Cerces

Difficulté :
Moyenne
Dénivelé :
1985m
Durée :
2 jours
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Une magnifique randonnée, entre lacs et sommets, avec le plus souvent une vue exceptionnelle sur le massif des Ecrins tout proche.

Accès

Depuis Bourg-d’Oisans, ou du col du Galibier, rejoindre le Col du Lautaret. Le parking du Pont de l’Alpe est à quelques kilomètres après le col, versant Briançon. Possibilité de monter au Pont de l’Alpe depuis Briançon (parking peu avant le Lautaret).

Itinéraire

  • Carte : IGN TOP25 3535OT Névache Mont Thabor, Cols du Galibier et du Lautaret
  • Départ : Le Pont de l’Alpe (1710m)
  • Point culminant : Col des Béraudes 2850m environ
  • Dénivelée : + 1985m.

Présentation

Il y a une multitude de manières d’arpenter le massif des Cerces, et ce ne sont pas les topos qui manquent. En voici une en 2 jours, autour de la Pointe des Cerces, avec au passage une dizaine de lacs tous plus beaux les uns que les autres.

1er jour : Le Pont de l’Alpe (1710m) - Refuge des Drayères (2180m)

  • La route menant au parking, depuis La Grave et le col de Lautaret en tout cas, est déjà un enchantement, avec une vue superbe sur la face nord de la Meije.

Depuis le parking du Pont de l’Alpe, on gagne en une petite demi-heure les quelques chalets de l’Alpe du Lauzet. On laisse à droite le départ de la via ferrata de l’Aiguillette du Lauzet et on poursuit nord-est dans des éboulis vers les cols de la Ponsonnière et du Chardonnet. Peu après, on bifurque à droite en direction du Col du Chardonnet, premier col de la journée.

Au fil des lacets, la vue sur le massif des Écrins s’élargit. Elle est de toute beauté au col du Chardonnet, à 2638 m avec le Dôme de Monêtier, les Agneaux, la Barre et le Dôme des Ecrins, la Meije et, au nord-ouest, le Grand Galibier. Le soleil est radieux, mais le vent violent aussi nous a rejoint sur ce large col. Toute juste au dessus du col, on peut admirer les eaux reposantes du Lac de la Mine.

Par un chemin presque en balcon sous la Tête de la Cassille (3069m), on rejoint au nord le pied du col des Béraudes, le second col de la journée. Au passage, on croise les restes d’une mine de graphite. Au niveau d’un grand virage à l’ouest, en direction du col de la Ponsonnière, s’élève le chemin du col des Béraudes. Il n’y a pas d’indications, mais le chemin est assez évident. La fin entre les rochers est un peu raide et on gagne finalement le sommet du col des Béraudes (2850m environ), dominé par le Pic de la Moulinière (3073m), la Pointe des Cerces (3097m) et la Roche des Béraudes (2895m), et sous l’œil attentif d’une petite colonie de bouquetins gambadant sur les crêtes abruptes.

Du col, la vue est splendide sur les sommets des Ecrins, des Cerces, du Mont Thabor, mais aussi sur le beau Lac des Béraudes en contrebas. On passe près de ce très beau lac dans la descente jusqu’au parking du Pont du Moutet (bout de la route carrossable) dans la vallée de la Clarée.

Pour finir cette première journée, on remonte le vallon jusqu’au Refuge CAF des Drayères, 2180m

2ème jour : Refuge des Drayères (2180m) - Le Pont de l’Alpe (1710m)

C’est la journée des lacs, pas moins de six sont au programme. On remonte la vallée de la Clarée, derrière le refuge jusqu’au Seuil des Rochilles (2459m). Juste avant, on passe au petit Lac de la Clarée (2433m). Après le seuil, poursuivre vers le Lac Rond et le Lac du Grand Ban. Entre les deux, on bifurque plein sud vers le col des Cerces (2574m), dominé par la Pointe des Blanchets (2953m).

D’ici, le cheminement est évident : après être passé au Lac des Cerces (2410m), on s’élève droit devant en direction (sud) du col de la Ponsonnière (2613m).

  • Initialement, nous voulions faire depuis ce col l’aller-retour au sommet du Grand Galibier (3228m), le grand sommet du secteur, mais faute de temps et sans doute aussi d’énergie, ce sera pour un peu plus tard. On peut en tout cas aller voir le Lac Blanc (2643m) tout proche, situé juste sous la crête de la Ponsonnière à l’ouest.

Pour revenir au parking du Pont de l’Alpe, nous avons choisi de passer par le Lac de la Ponsonnière (2565m) aux reflets exceptionnels et le Grand Lac (2282m).

Le Grand Lac porte bien son nom puisqu’il s’admire facilement déjà depuis le col de la Ponsonnière. On rejoint le chemin de la veille au niveau de l’Alpe du Lauzet, après avoir désescaladé un petit couloir sous le Grand Lac (câbles).

La piste ramène au parking, où l’on retrouve la chaleur et le bruit de la vallée. Ces deux jours extraordinaires sont bien achevés. Les Cerces, et ses lacs, ont été fidèles à leur réputation.

Dernière modification : 16 mai 2018

La carte du topo « Deux jours autour de la Pointe des Cerces »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Deux jours autour de la Pointe des Cerces »

La Meije, depuis la Grave L'Alpe du Lauzet Bouquetins au pied de l'Aiguillette du Lauzet Apparition de la Barre des Écrins (4102 m) Les Agneaux Vue depuis le col du Chardonnet : Dôme de Monêtier, Les Agneaux, les Ecrins, La Meije Le Lac de la Mine, au col du Chardonnet La Meije (à gauche) et le Grand Galibier (à droite) Entre le col du Chardonnet et le col des Béraudes Le sommet du col des Béraudes Le Lac des Béraudes, depuis le col des Béraudes Vue sur les sommets centraux des Cerces, depuis le col des Béraudes Vue sur les Ecrins, depuis le col des Béraudes Lac des Béraudes Arrivée au Refuge des Drayères La vallée de la Clarée, en montant au Seuil des Rochilles La Clarée Lac de la Clarée Lac de la Clarée Lac Rond Lac Rond Lac du Grand Ban Lac du Grand Ban, en montant au col des Cerces Le Lac des Cerces, et le Grand Galibier Lac des Cerces Les sommets du Grand Galibier Depuis le col de la Ponsonnière, vue sur le Grand Lac, les arêtes de la Bruyère. Lac de la Ponsonnière, et le Galibier Lac de la Ponsonnière et le massif des Ecrins Le Grand Lac Le Grand Lac La Meije, depuis le col du Lautaret Détail sur les arêtes de la Meije, quel beau sommet !