• Randonnée

Dôme de Barrot (2136m) entre Var et Cians

Les étranges roches rouges du Dôme de Barrot.

  • Difficulté Moyenne
  • Dénivelé (en mètres) 1060
  • Durée 1 jour
Voir le tracé de l'itinéraire

Première d'une trilogie de randonnées dans cet étrange paysage de Roches Rouges dont les nuances varient suivant la lumière, l'humidité ... Cette randonnée se situe entre les gorges de Daluis et du Cians, dans une région d'une incroyable richesse géologique.

Avertissements et Droits d'auteur

Accès

Dans le village de Puget-Théniers sur la N 202 prendre la direction d’Auvare et se garer à l’entrée de ce petit village perché, balise 220.

Itinéraire

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP25 3641OT
  • Tracé IGN
  • Matériel : Piolet en mai (par précaution)
  • Départ : 1080m
  • Arrivée : 2136m
  • Distance : 15 km
  • Temps de montée au sommet : 2h45
  • Heure de départ : 7h00
  • Heure de Retour : 13h00

Balisage

Balisé en jaune avec poteaux indicateurs (ou balises) numérotés. Les numéros se retrouvent sur les cartes récentes IGN Top 25. Ceci est valable pour toutes les randonnées dans les Alpes Maritimes à l’initiative du Conseil Général du département.

Ascension

Du parking, traverser ce petit village sans voitures. Les étroites ruelles sont un vrai Labyrinthe, mais il faut gagner le bas du village et prendre l’allée dallée qui mène au cimetière, balise 223.

Après cette agréable manière de commencer une ascension, on poursuit par un terrain stratifié, dans un maquis de buis, de lavandes pas encore fleuries et de pins jusqu’à la Baisse de Fleirel à 1353m, balise 219.

On gagne ensuite le Col de Pras à 1527m, balise 218, où l’on rejoint une piste d’exploitation que l’on suit vers le Nord jusqu’à son terminus. C’est sur cette piste que l’on pénètre dans les Roches Rouges et que l’on aperçoit le Dôme de Barrot, puissant édifice qui domine sa base de plus de 1000m.

A gauche dans une ruine, un sentier presque horizontal commence et, toujours en direction du Nord, atteint le Collet de la Vigude à 1594m, balise 217.

Le sentier, remonte maintenant la rive droite d’un ravin jusqu’à un Col nommé, semble-t-il par erreur, lui aussi Collet de la Vigude, (balise 254).

De ce col, on commence l’ascension finale du Dôme de Barrot qui sur sa face Sud présente une falaise en calcaire blanc alors que toutes les autres faces sont constituées par la fameuse pélite rouge (voir la première photo).

On arrive à un autre Col à 1971m d’altitude (balise 255). Hors sentier, on prend la direction nord-ouest (gauche) jusqu’au sommet surmonté d’un grand signal et d’un relais du secours en montagne.

Magnifique 360° avec en vedette le Mont Saint-Honorat devant le Grand Coyer, le Mont Mounier très enneigé, plus loin la Cime de Pal. Du Mercantour, je reconnais la Cime du Gélas et l’Argentera flanqué du célèbre Corno Stella.

Retour

Par le même itinéraire

Mes autres randonnées dans ou autour des roches rouges

[New] : Profitez de tarifs exceptionnels avec les ventes privées Allibert Trekking ! Jusqu'à 200€ offert >> Cliquez-ici

Commentaires

  • par chantdomenic@hotmail.comle 2 janvier 2012 à 19h51

    Bonjour, Message pour Alain qui a effectué l’ascension du mont-Barrot dans le Haut Var. Encadrante au CAF du Pays de Gex (01)je prépare un séjour du côté d’Entrevaux et j’aimerai bien faire ce Mont Barrot. Pensez-vous qu’il soit possible de le faire à la mi-mai (vous parlez de piolet en mai ?? Est-ce toujours d’actualité ces dernières années ? Vous-même à quelle époque vous avez effectué cette course ? Merci de votre réponse. Cordialement, Chantal

  • par le 3 janvier 2012 à 19h58

    Bonjour,
    Mon ascension, remonte au 22 mai 2010. L’itinéraire, plein Sud, est praticable tôt en saison. Je parle de piolet mais par précaution, à cause du gros névé qu’il est possible de rencontrer sous le col 1971m. Je l’ai emmené et il ne m’a pas servi.
    Je suis allé là-bas POUR ce magnifique Dôme de Barrot et ses roches rouges de décor western.

  • par diablebleule 22 avril 2014 à 15h50

    Bonjour,
    Comment est la dernière montée hors sentier depuis le col ?
    Est-ce qu’il y a des blocs ? Faut-il mettre les mains ? Est-ce vertigineux ? Le chemin est-il facile à trouver ?

  • par le 22 avril 2014 à 16h22

    C’est une prairie facile.

  • par le 13 mai 2014 à 15h15

    Merci Alain de m’inspirer comme tu le fais ! grâce à toi et ce site fabuleux, je découvre vraiment de magnifiques contrées ! Respect ! cette ascension était vraiment sublime

  • par le 13 mai 2014 à 17h50

    AltitudeRando est fait pour cela, Cyrille.
    Le pays des roches rouges est vraiment fabuleux.

  • par Joëllele 14 août 2014 à 11h47

    Nous venons d’effectuer cette ascension magnifique par très beau temps, même trop chaud, mais je trouve que vous êtes optimiste pour la durée de l’ascension et également pour la descente. Cette rando "montagnarde" n’est pas à la portée de tout un chacun eu égard à la qualité du terrain que j’estime difficile ; mais la récompense est en haut comme d’habitude lorsque l’on fait un sommet.

  • par le 14 août 2014 à 12h58

    Tout est toujours un peu relatif en ce qui concerne les durées de montée ou de descente ! difficile d’évaluer l’allure moyenne du randonneur ! pour ma part, ça colle avec le TOPO de Alain.

  • par Julienle 18 avril 2015 à 20h05

    "Randonneurs du dimanche", c’est la première fois que nous sommes surpris de la difficulté avec une rando sur ce site. Le dénivelé est trompeur, la difficulté est concentré avec une très forte pente (trop pour moi en tout cas) les premières 45Min et le dernier tiers. Il y a pas mal de "faux plat" montant et descendant sur le reste, sur une distance importante. Le terrain est un peu difficile mais bien balisé. Le paysage est superbe, le mélange des roches rouges martiennes et les herbes vertes est magnifique. Avons croisé un seul randonneur sur la journée ..
    Nous avons stoppé au col à 1971m après 3H15 d’ascension, avec des restes de neige à traverser. Très belle rando, mais dans la douleur ;)

  • par le 19 avril 2015 à 12h51

    "Randonneur à plein temps", j’avais en ligne de mire ce magnifique topo.
    Je le range dans les "à faire dès que possible"...

  • par Manuelle 29 avril 2016 à 21h26

    Bonjour,
    J’envisage de faire une boule de 3 jours dans le secteur du Dome de Barot le we du 7 mai. Départ de le Rubi jusqu’à la tête de rigaud, puis le Dome de Barot en passant par les Granges d’auvare el le col de raton, puis retour par le sentier qui surplombe le torrent de Cianavelle.
    J’ai une crainte en ce qui concerne l’eau. Pensez vous qu’on puisse en trouver « facilement » en cette période (neige, ruisseau, source…) ? D’après la carte IGN mon itinéraire passe uniquement par une source captée aux granges d’Auvare. En savez vous plus sur cette source ?
    Merci pour votre aide et vos conseils
    Cordialement,
    Manuel

  • par le 29 avril 2016 à 23h21

    Auvare est un village habité en permanence, il y aura de l’eau. Ce n’est pas calcaire, il y a de l’eau dans les ruisseaux.

Poster un nouveau commentaire ?
Nous vous conseillons de vous connecter !     pourquoi ?

Sorties associées

Voici les dernières sorties réalisées sur ce topo : l'occasion de découvrir encore mieux ce secteur à travers les récits et photos des derniers randonneurs à y être passés.

Si vous venez de faire cette randonnée, n'hésitez pas à venir l'épingler ici !

→ Ajoutez votre sortie...

Publicité

  • Tentes de rando

  • Vestes montagne

  • Chaussures de rando

  • Sacs à dos

Topos en relation

Voir tous les topos en relation

Dossiers conseils