Dôme de Bellefont (1975m) par le Passage Galy

Difficulté
Difficile
Dénivelé
1100m
Durée
1 jour
Localiser le sommet

Avertissements et Droits d'auteur

Cet itinéraire de sangles et de vires à auvents est typiquement cartusien. Il emprunte le Pas de Montbrun, décrit par David Colson (Rochers de Bellefont***) , s’en écarte ensuite pour aboutir directement au cairn sommital du Dôme. Le cheminement assez complexe saute de vire en vire. Il s’élève en exploitant les points de faiblesse des barres rocheuses. Deux arches côtoient ce circuit escarpé.

Accès

Du Touvet, monter à St-Hilaire-du-Touvet. Au lieudit Les Massards, guetter sur la droite, 30 m après un lavoir, une petite route peu visible qui grimpe à « Le Pelloux ». Aller jusqu’au bout du goudron. Se garer sur un petit replat en sous-bois Altitude 980 m. Ne pas confondre "le Pelloux" et "les Pelloux", un peu plus au nord.

Itinéraire

Matériel

Ne pas s’engager sur cet itinéraire sans une corde au fond du sac, au cas où….

Pour ceux qui souhaitent emprunter la cheminée, prévoir des baudriers, 2 dégaines, 3 ou 4 anneaux.

Carte  : IGN 3334 OT Massif de la Chartreuse Sud

Ascension

Temps global : 6h30

Remonter le chemin raide, direction : Pas de Rocheplane. On traverse sans les prendre, 2 pistes forestières. Rejoindre la Source du Sanglier altitude 1290 m. (réservoir, grande plateforme)

Emprunter le GR Tour des Petites Roches à droite. (balisage jaune/rouge) Après 1,3 km de montagnes russes, on rejoint l’intersection de sentiers : Les Playères altitude 1310 m.

Prendre la direction : Pas de Montbrun. Le sentier monte droit dans la pente et sort de la forêt vers 1600m d’altitude. Il part alors à l’horizontale à travers une pente herbeuse. A 200 m, un cône d’éboulis submerge le sentier.

Il correspond au départ d’une sente qui remonte le pierrier, droit vers la barre rocheuse. (balisage bleu) Cette sente franchit la barre par un couloir encaissé. En cours de route, on franchit un pas de III facile : le Pas de Montbrun. On débouche à la base d’un cirque que l’on remonte. Le sentier de Montbrun s’en échappe côté gauche.

Quitter celui-ci. Emprunter un sangle qui traverse dans sa partie haute le cirque vers le Nord. A mi-cirque, une brèche (marquage bleu) permet de surmonter la petite barre qui le ceinture. On gagne la vire supérieure. En partie haute, on trouve un nouveau sangle.

Le suivre vers le Nord sur près d’un kilomètre. On traverse deux ou trois cirques. Une belle arche, 20 m en contrebas du sentier (voir photo) sert de repère : on le quitte à ce niveau.

Monter droit dans la pente herbeuse, une sente qui démarre au-dessus de l’arche. Après franchissement d’un ressaut rocheux de 3 ou 4 m facile, on arrive au pied d’une cheminée verticale. C’est le plus court chemin pour rejoindre le sommet mais cette escalade longue de 25 à 30 m nécessite du matériel. (III sup , pas de IV, 2 pitons en place)

Revenir Sud le long d’une nouvelle vire rocheuse avec toit. Franchir l’éperon jaunâtre (rouleau de fil de fer, grillage couché) qui marque son extrémité et donne sur un cirque herbeux. 50 m plus loin, lâcher le sangle, remonter droit dans la pente. Quelques traces peu marquées remontent à droite vers le sommet. Après un ressaut de 3 m en III sup (anneau d’assurance en place), un petit couloir herbeux débouche directement sous le cairn sommital du Dôme de Bellefont 1975 m (3h 30 depuis le départ)

Variante par le Passage Galy, pour éviter la cheminée

Si on n’est pas équipé, du pied de la cheminée, prendre le Passage Galy. Suivre la vire en encorbellement qui file à droite (Nord). Cette jolie vire perchée redescend dans sa 2ème partie, avant d’être interrompue par un couloir herbeux. Un passage délicat mi-roche, mi-herbe, oblige à traverser en utilisant les mains. Le vide est important en contrebas. Juste après, remonter la pente herbeuse droit au-dessus et rejoindre le pied de la barre rocheuse sus-jacente.

Revenir à gauche (Sud), remonter une pente herbeuse encore plus raide. On rejoint un nouveau sangle. On court-circuite de cette manière la cheminée à escalader.

Retour

Suivre le sentier de crête sur 1km et guetter au niveau d’une dépression l’arrivée du sentier du Pas de Montbrun. (inscription bleue sur la roche : « S Bernard »)

Descendre. On recoupe un premier sangle qui sinue sur la vire en contrebas. Poursuivre la descente. Un couloir herbeux raide permet d’accéder à la vire inférieure. On recoupe un 2ème sangle.

Le suivre vers le Sud sur 1 km. Il passe au-dessus d’une 2ème arche (photo) Il emprunte ensuite une nouvelle vire rocheuse en encorbellement qui se rétrécit sur la fin. On rattrape la crête sommitale par des pentes douces. On rejoint rapidement un panneau signalant le départ du sentier du Pas de Rocheplane, altitude 1860 m.

La descente est directe mais sans difficultés jusqu’à la Source du Sanglier où l’on boucle le circuit.

Remarque

Réserver cet itinéraire pour la montée car il est beaucoup plus engagé que celui de Montbrun ou de Rocheplane.

Bibliographie

Chartreuse inédite : itinéraires insolites de Pascal Sombardier.

***Itinéraire de David : ICI

Dernière modification : 24 avril 2015

Photos « Dôme de Bellefont (1975m) par le Passage Galy »