Dômes de Miage, Dôme Central (3633m) et Dôme Occidental (3670m)

Difficulté :
Alpinisme PD
Dénivelé :
2500m
Durée :
2 jours

Course d'arête magnifique et peu difficile dans le Massif du Mont Blanc : les lignes pures des différents dômes sont très esthétiques, en plus le panorama sur le versant italien du Mont Blanc et sur le bassin glaciaire de Tré la Tête est exceptionnel. – Auteur :

Accès

De Saint-Gervais-les-Bains, prendre la direction des Contamines Montjoie et se garer au parking du Cugnon (1100m).

Précisions sur la difficulté

  • Cotation alpinisme : II/PD.
  • Arête neigeuse très aérienne, étroite voire déversante par endroit. Evidemment il ne faut pas être sujet au vertige.
  • Descente assez raide sur le col de la Bérangère (passages à 35 degrés). Passage en mixte pour accéder à l’Aiguille de la Bérangère.
  • Glacier crevassé (de bonnes conditions de regel sont indispensables).
  • Longueur de dénivelé très important même sur deux jours.

Les infos essentielles

  • Hébergement : refuge des Conscrits (2602m). Environ 4h d’accès.
  • Dénivelé : 1100m depuis le refuge, 2500m depuis le parking
  • Matériel : De sécurité sur glacier, crampons, piolet, corde d’au moins 30m...
  • Carte : IGN TOP25 3531ET Saint-Gervais-les-Bains.
  • Période favorable : printemps à ski de randonnée, début d’été en alpinisme classique. Le glacier est plus bouché et l’arête moins effilée.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Du parking prendre le sentier balisé en forêt jusqu’au refuge de Tré la Tête. Continuer à monter jusqu’aux abords du glacier ; franchir "le mauvais pas" et prendre pied sur le glacier de Tré la Tête, recouvert de pierres sur le bas. Le remonter jusqu’à une série d’échelles assez raides et vertigineuses situées rive droite qui permettent d’accéder au refuge.

Du refuge des Conscrits, prendre une sente sur la moraine jusqu’au glacier (2900m) et le remonter jusqu’à un replat précédant le Col Infranchissable. De là, bifurquer nord-ouest dans un vallon conduisant au col des Dômes (3564m). La traversée sur les arêtes commence d’abord par le Dôme Central (3633m), puis par le Dôme Occidental (3670m).

Pour la descente, par une pente assez raide rejoindre le col de la Bérangère (3348m). Monter par une arête mixte au sommet (3425m), puis par des pentes de neige et d’éboulis rejoindre le refuge des Conscrits.

Remarque :

Depuis l’été 2012, apparemment une passerelle de 60m (située vers 2400m) a été mise en place pour éviter les échelles vertigineuses d’accès au refuge. Un nouveau sentier aurait été tracé, l’ancien devenant trop dangereux à cause du retrait glaciaire.

Le nouvel accès est décrit dans le lien refuge des conscrits.

Par contre l’itinéraire en hiver et en printemps (à skis de randonnée) reste inchangé avec le passage sur le glacier.

>> D’autres randos dans le massif du Mont Blanc

Dernière modification : 8 novembre 2018
Aiguille de la Bérangère (3425m), versant sud

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 16 août 2010

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 16 août 2010 à 17h03

    On peut aussi du Col Infranchissable, monter dans un petit vallon au nord du Vallon montant au Col des Dômes. Un petit couloir à 40° amène à une brèche entre les Dômes 3672 m et 3673 m qui est le point culminant. de la brèche on monte facilement au au Dôme 3673 m. On redescend par l’arête Sud sur le Col des Dômes. J’avais rencontré un peu de glace à la descente de cette arête.

  • par Le 16 août 2010 à 19h56

    Superbe ! et c’est bien la première fois qu’on voit notre ami David ;-) !!!

  • par Le 31 août 2012 à 16h32

    Nouvel accès au refuge par une passerelle digne d’une Via Ferrata qui remplacent les échelles rendues dangereuses suite au recul glaciaire.
    (lors de mon ascension des Dômes, il n’était nul besoin d’échelles après la traversée du glacier)
    lien vidéo :
    http://www.dailymotion.com/video/xsz7na_passerelle-refuge-des-conscrits-mont-blanc-massif-les-contamines-montjoie_sport

  • par Le 31 août 2012 à 19h35

    Impressionnante la passerelle ! la descente des échelles avec un sac à dos d’une quinzaine de kgs et la fatigue n’est pas le meilleur souvenir de la course car elles étaient quand même assez vertigineuses. Ce n’est malgré tout pas une bonne nouvelle par rapport au retrait glaciaire.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !