Du Teide au Mirador de Chio par le Pico Viejo (3134m) / Tenerife

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
220m
Durée :
5h

Randonnée tout en descente (ou presque) à travers des chaos de lave spectaculaires et de toutes les couleurs. En prime le passage vers l'immense cratère du Pico Viejo, le satellite du Teide et certainement le volcan le plus spectaculaire de Tenerife. – Auteur :

Accès

TF21 la route de la Caldeira. Parking du téléphérique. Puis prendre le téléphérique. Pour le retour, voir infos essentielleses.

Précisions sur la difficulté

D+ 220m seulement certes, mais D- 1675m

La partie la plus raide est la descente du mirador du Pico Viejo à la selle entre Teide et Pico Viejo. Gros blocs de lave, assez raide.

La suite est plus facile mais attention à l’orientation ! C’est hyper paumatoire, surtout après les Narices del Teide et la séparation du sentier 28. Bien guetter les balises 9 et ne pas se laisser tenter par des traces parfois mieux marquées que le sentier principal. D’une façon générale, si vous ne voyez plus de petites balises "Sendero 9", c’est que vous n’êtes plus sur le chemin.

Itinéraire de haute montagne, glace et neige possible en hiver.

Pas d’ombre, ni d’eau ! En prendre en quantité suffisante. Itinéraire plein ouest, au soleil en permanence. Et surtout, de la poussière, de la poussière, jusqu’à plus soif !!!!

Les infos essentielles

  • Carte : Parques Nacional de España N°4 (Teide)
  • Altitude minimale : 2050m
  • Altitude maximale : 3555m
  • Dénivelée positive : 220m
  • Dénivelée négative : 1675m
  • Distance : 11 km
  • Horaires : donné en 6h30 sur les panneaux (me semble un peu surestimé, tout dépend des conditions)
  • Balisage : balises métalliques "sendero 9" et panneaux indicateurs

Itinéraire dans un sens, nécessite une certaine logistique pour le retour. Pas de bus malheureusement passant au point d’arrivée. Le Mirador de Chio est à 3 km de Boca de Tauce, arrêt le plus proche et à plus de 16 km par la route du parking du téléphérique.
L’idéal est de se faire conduire du parking du mirador au départ du téléphérique (ou venir se faire chercher) ou de faire de l’auto-stop ou de prévoir un taxi.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Depuis la gare d’arrivée du téléphérique (Note 1), prendre le très aménagé sentier 12, qui part sur la gauche (direction ouest). Gagner ainsi le mirador du Pico Viejo, son terminus, d’où part le sentier 9, que l’on va s’efforcer de suivre.

Au belvédère se trouve un panneau informatif sur le sentier 9, insistant notamment sur la longueur et la difficulté (classée "extrême", le niveau maximal des 4 degrés, "bas", "medium", "haut" et "extrême" des sentiers balisés du Parc National)

Le sentier 9 est bien visible au départ. Il ui file tout droit, plein ouest, entre des gros blocs de lave, en direction du Pico Viejo, bien visible au delà d’une selle de terres orangée. Le sentier 9, parfois compliqué à suivre, zigzag de blocs en blocs dans les coulées de lave (parfois tranchante), issues du Teide, pendant 2 km en perdant 400 m de dénivelé. Il finit par atteindre la bande de terres jaune-orangées, après une dernière coulée de lave noire.

Gagner la selle séparant le Teide à proprement parlé et le Pico Viejo. Fin des gros blocs , le sentier est désormais bien plus agréable mais c’est la poussière qui commence !

Variante par le sommet du Pico Viejo

  • de la selle, guetter un sentier qui part à droite en direction du sommet est du Pico Viejo (3134m). Le suivre et gagner ce dernier . Vue extraordinaire sur le gigantesque cratère, le Teide et la caldeira. De là, suivre le bord du cratère, d’abord vers le sud, puis vers l’ouest, jusqu’au vaste plateau ouest du Pico Viejo (3090m). Autre vue splendide. Redescendre du plateau au mieux, en suivant des traces, pour rejoindre le sentier 9 bien visible à l’endroit où il remonte sur la croupe.

Si l’on souhaite simplement suivre le sentier 9, de la selle continuer vers l’ouest sur le chemin principal. On rejoint une intersection, d’où part à main gauche le sentier 23 (panneau). Ce dernier rejoint la TF-21 aux Roques de Garcia et au Parador. Ignorer donc le sentier 23 et continuer plein ouest par le 9, qui remonte un peu sur la croupe du cratère du Pico Viejo.

Il va descendre dans les genêts d’abord en contournant la croupe par un large mouvement vers la droite, puis pleine pente à partir de l’alt. 2850 par une série de petits lacets dans des éboulis très fins (belle ramasse). Le sentier arrive ensuite (alt. 2715), en vue des Narices del Teide, d’impressionnants cratères secondaires sur l’échine ouest du Pico Viejo, dont sont issues les dernières éruptions du Teide (18e siècle).

À ce niveau, nouvelle intersection. Le sentier 28 se détache (panneau) main gauche en direction du cratère principal (A/R possible pour la vue mais la remontée dans les scories est pénible !) et de Boca de Tauce sur la TF-38. Laisser ce sentier et prendre à droite le sentier 9 en légère remontée sur le haut du cratère. Il va en fait passer sur la fine ligne de crête entre deux cratères (impressionnant).

Le sentier 9 oblique vers l’ouest, descend en lacets dans des scories et arrive vers l’alt. 2580 en face d’un cône noir (petit muret de pierre). C’est à partir de là que l’orientation devient délicate. D’ici la trace principale descend le long du cône plein ouest. Ne pas la suivre et ne pas se laisser tenter par d’autres traces qui descendent ! D’autant plus que le belvédère de Chio et la route sont bien visible.

En revanche, guetter sur la droite les balises métalliques du sentier 9 et une trace plus discrète, qui remonte légèrement (nord), en traversant une croupe de lave, pour passer dans un vallon secondaire (300m plus au nord).

À partir de là, le sentier 9 oblique ensuite à gauche plein ouest (alt. 2525), puis, par une série de lacets dans des éboulis fins, va perdre quasiment 300m de dénivelé en 1 km. On est alors sur le fond plat d’une petite vallée avec de gros blocs et un cercle de pierre. Le sentier fait un large virage d’abord à droite, puis à gauche, pour éviter une petite falaise fermant la vallée vers l’aval. Il passe cette barre et parvient dans une autre vallée, orientée est-ouest et fermée par deux coulées de part et d’autre, qu’il va descendre en longeant la coulée de la rive gauche. On retrouve ici la végétation.

Au bas de la petite vallée, en terrain est quasiment plat, le sentier oblique vers le sud-ouest au niveau de petits murets (intersection avec le sentier 38 vers le belvédère de la Montaña Samara, panneau). 600m plus loin environ, le sentier 32, lui aussi vers la Montaña Samara, se détache à droite.

Le sentier 9 quant à lui tourne franchement à gauche, plein sud, et entre en forêt. Il s’élargit jusqu’à devenir piste. Dans un virage, laisser la piste (rejoint la route) et obliquer dans un petit sentier, toujours direction sud, parallèle à la route. S’en suit une série de petite montée-descente-remontée dans un vaste champs de lave jusqu’au belvédère de Chio (Note 2), bienvenu après toute cette poussière...

Note 1
Je suis bien conscient qu’un itinéraire en descente est un peu frustrant. L’idéal serait de monter au sommet du Teide avant. Il faut pour cela un permis. Voir note sur le topo des sentiers 11 et 12.
La montée par l’itinéraire décrit est certes faisable, mais ô combien éprouvante. Deux pas en avant un en arrière dans les scories.
Reste bien sûr la possibilité de faire la traversée depuis la Montana Blanca. En 2 jours avec nuit au refuge d’Altavista ou, pour une belle bavante, dans la journée avec départ aux aurores et la logistique adéquate pour le retour au point de départ.

Note 2
Le belvédère de Chio est aussi nommé Mirador del Narices

Dernière modification : 13 août 2019
Montaña de la Botija (2122m) et Montaña Samara (1936m), sentier 13 Parc National du Teide / Tenerife

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de ce topo :

Randonnée réalisée le 30 juillet

Topo publié le 12 août

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !