Échec à la pointe de Chauriande - Trou de l’Aiguille - Pointe 1825m

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
750m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

La pointe de Chauriande, extrémité sud du chaînon de la Tournette, est bien tentante, mais son ascension sur des pentes très redressées est assez périlleuse. On peut en revanche accéder, plus au nord sur l'arête, à une jolie brèche, à un large col nommé Trou de l'Aiguille, et à une pointe à environ 1825m située entre les deux. L'arête offre une vue impressionnante sur Plan Montmin 800m plus bas. Cet itinéraire permet de visiter les paysages sauvages qui dominent la traversée vers l'Arclosan et le crêt des Mouches.

Accès

Sur la N508 entre Doussard et Faverges, bifurcation de la D42, direction Vesonne-Montmin-col de la Forclaz. Suivre la D42 jusqu’à la Perrière, puis bifurquer à droite pour Plan Montmin. Juste avant le village, au niveau du premier chalet, une route en terre part à gauche vers le parking (alt. 1050m env.).

On peut aussi venir par le col de la Forclaz et Montmin depuis Talloires.

Itinéraire

Carte : 3431OT Lac d’Annecy

Altitude départ  : 1050m Altitude arrivée  : 1825m

Remarque  : ne pas confondre la pointe de Chauriande avec celle de Chaurionde dans les Bauges un peu plus au sud.

Tentative à la pointe de Chauriande

Au-delà du parking, suivre la piste forestière en direction de l’alpage du Mont. Juste avant celui-ci, un sentier part à gauche dans la forêt en direction de l’Arclosan. Arriver à l’Arpettaz, vaste alpage au pied de la pointe de Chauriande, et prendre la direction de l’Arclosan.

Le sentier contourne par la droite la falaise de la pointe de Chauriande ; une fois dépassée celle-ci, attaquer à gauche les pentes herbeuses et rocheuses très raides du versant E-S-E. L’itinéraire est assez évident, car il est limité à gauche par l’envers des falaises, et à droite par les grandes dalles du versant est. Les pentes sont formées d’herbe et de plaques calcaires.

On peut monter assez haut, mais ensuite, la pente se redresse très fortement et l’exposition devient réelle. J’ai préféré faire demi-tour après un premier passage d’escalade, mais l’itinéraire existe bel et bien, il est décrit ici.

Accès à la brèche

Le sentier de l’Arclosan fait un virage au niveau de l’arête est de la pointe de Chauriande ; ensuite, il part en traversée ascendante dans une combe pierreuse et atteint un épaulement à l’E-N-E de la pointe cotée 1811m. Le couloir, bien visible, démarre à cet endroit ; il est assez raide mais praticable, et mène à une brèche étroite au nord de la pointe cotée 1811m. La vue de l’autre côté sur Plan Montmin est saisissante, ainsi que le courant d’air venant de l’autre versant !

Trou de l’Aiguille et pointe 1825m

Redescendre un peu depuis la brèche et partir à gauche dès que possible en direction nord. Franchir un pas d’escalade un peu exposé, puis un autre plus facile et déboucher dans le versant est à proximité du trou de l’Aiguille que l’on atteint facilement. En revenant à gauche sur l’arête, on atteint facilement la pointe dominant la brèche précédemment décrite, en faisant attention au vide côté ouest, les falaises sont en léger surplomb.

Descente  : par le même itinéraire. Il doit aussi être possible de descendre directement du trou de l’Aiguille sur le sentier de l’Arclosan, qui est assez proche.

Dernière modification : 16 mai 2018
De Plan Montmin au Roc de Viuz (853 m)

La carte du topo « Échec à la pointe de Chauriande - Trou de l’Aiguille - Pointe 1825m »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Échec à la pointe de Chauriande - Trou de l’Aiguille - Pointe 1825m »

Traversée vers l’alpage du Mont. Vue sur la vallée entre Doussard et Faverges. Pointe de Chauriande depuis l’alpage du Mont. Les falaises au nord de la pointe. Pendant la montée à l’Arpettaz, vue sur le Solliet, le Roc de Viuz et Faverges. Le sentier de montée à l’Arpettaz. L’Arpettaz et la pointe de Chauriande. La pointe de Chauriande On prend la direction de l’Arclosan. On traverse une dernière zone boisée... ...avant d’aborder la traversée du versant sud-est. On arrive au pied des falaises de Chauriande. Ici on quitte le sentier de l’Arclosan pour partir dans la pente à gauche. Vue sur Saint-Ferréol pendant la montée. Vue sur la traversée vers l’Arclosan, le crêt des Mouches au fond et le rocher d’Arclosan à droite. Le rocher d’Arclosan Le versant N-E de Chauriande et l’arête au nord. Sur le sentier de l’Arclosan. Au fond, la dent de Cons. Les reliefs calcaires près de l’épaulement. Vue sur Plan Montmin par la brèche. Vue vers l’ouest par la brèche. Vue en arrière sur le couloir de montée. Le rocher d’Arclosan depuis la traversée vers le trou de l’Aiguille. Montée au trou de l’Aiguille. Plan Montmin depuis le bord de la falaise. Le rocher d’Arclosan depuis la crête. Aiguille rocheuse sur le versant W, peut-être la raison de l’appellation «trou de l’Aiguille». Les arêtes vers le sud ; à gauche, la pointe de Chauriande. Le crêt des Mouches et l’Arclosan depuis la crête. Des sommets plus élevés au nord du trou de l’Aiguille. Détail des reliefs calcaires de la crête. Galéopsis à feuilles étroites, abondant sur les bords du chemin. Vue sur les crêtes depuis le chemin de l’Arclosan : la pointe atteinte est au centre, la brèche est à sa gauche, et le trou de l’Aiguille à sa droite. Dernier regard sur le rocher d’Arclosan. Retour sur l’Arpettaz. Dernier regard sur la pointe de Chauriande. Descente de l’Arpettaz, avec vue sur Giez et les Bauges. L’alpage du Mont le soir.