Esterel - Pic du Cap Roux (453m) et le Contrefort du Cap Roux (398m)

Difficulté :
Alpinisme PD
Dénivelé :
430m
Durée :
demi-journée

Un sommet classique et un rocher inconnu dans un même topo. – Auteur :

Accès

De Saint-Raphaël, suivre la D559 jusqu’à Agay puis la D100 sur 1km jusqu’au camping du Mas du Rastel puis suivre la route forestière du Gratadis.

300m après la maison forestière du Gratadis, prendre à droite en traversant le Gué du Grenouillet et poursuivre sur une route qui grimpe brusquement jusqu’au carrefour du Mourre Frey.

Prendre à droite sur 2km et se garer au plateau d’Anthéor (on ne peut pas continuer).

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Fiche technique

  • Altitude départ : 160m
  • Altitude arrivée : 453m
  • Difficulté technique : T2 pour le Pic du Cap Roux, T4 pour la brèche ouest du Contrefort du Cap Roux. AD- pour l’arête nord-ouest du Contrefort Ouest (398m). PD+ pour le Contrefort Est.
  • Période : toute l’année
  • Carte : Carte IGN 3544

Description de l’itinéraire

  • Du Plateau d’Anthéor au Cap Roux

Du Plateau d’Anthéor, prendre le sentier qui mène au Col du Saint-Pilon (281m).

On arrive au col en 15min.

On continue ensuite l’ascension, quelques mètres après le col un sentier part sur la droite, il faut le laisser pour celui de gauche.

Le sentier de droite descend vers le Rocher Cabrier (255m) puis au Rocher de Saint-Barthélémy (204m).

Quant au sentier de gauche, il passe en balcon sous le Saint-Pilon et au-dessus du Contrefort du Pilon.

Quelques centaines de mètres plus tard, on arrive au Col du Cap Roux (360m), à droite de l’impressionnante tour du Pilon (404m).

D’ailleurs, le panneau du col indique 404m pour le col, il faudrait rectifier cela avec un peu de peinture...

Pour en revenir au Cap Roux, on suit facilement le sentier jusqu’au sommet (453m), orné d’une belle table d’orientation.

  • Du Pic du Cap Roux à la brèche ouest du Contrefort Ouest

Redescendre jusqu’au gros cairn qui est 20m plus bas puis aller au Belvédère du Cap Roux (423m), rocher que l’on voit bien du sommet, vers le sud-est. Un petit sentier permet d’y accéder facilement.

Au pied du petit ressaut sommital (très facile, on peut y faire un détour pour la vue et les photos), tourner à gauche et descendre à peu près sur l’éperon est du Belvédère.

Une petite sente et des cairns discrets indiquent la voie à suivre.

On arrive alors directement à la brèche ouest (environ 350m).

De là, on voit l’arête à suivre jusqu’au sommet, ça fait peur...

  • L’arête ouest du Contrefort Ouest

Monter sur le fil les 30 premiers mètres qui sont débonnaires et se déroulent sur une large arête.

Maintenant arrivent les hostilités.

Au menu : une longueur de 15m puis une petite arête de 5m jusqu’au sommet.

On à 2 choix : soit grimper par la gauche (très exposé mais plus court) ou par la droite (plus long mais moins raide). Nous, on a attaqué par la droite.

Monter un petit mur de 5m (3c) puis prendre la grande rampe à droite, un passage malaisé en 4a+ et puis une petite cheminée de 5m pour arriver au relais, c’est pour le rappel de 15m obligatoire.

On finit alors facilement jusqu’au sommet (398m) où l’on y trouve un joli cairn et surprise... un livre d’or. Il est là pour ceux qui on fait la voie de "l’Échine du Dragon", grande voie soutenue dans le 6c qui part de la mer et traverse les arêtes des Contreforts du Cap Roux jusqu’à celui-là.

La descente

La descente se fait donc par le rappel de 15m.

On descend ensuite l’arête jusqu’à la brèche ouest.

Pour le Contrefort Est (395m), on longe la face nord-est du Ouest et on va à la brèche est. Pour ensuite remonter l’arête ouest.

On remonte l’éperon jusqu’au Belvédère puis on reprend l’itinéraire de montée jusqu’au parking.

Remarques

Tout les petits sommets de l’Estérel méritent l’attention et le détour. Celui-là particulièrement parce-qu’il se voit de loin, il attire l’oeil.

Informations

Vidéo

  • Descente en rappel de Raphaël

    ]

  • Panorama du Contrefort
Dernière modification : 16 mai 2018
Esterel - Pic du Cap Roux (453m) et Rocher Saint Barthélemy (203m)

A propos

Auteur de ce topo :

Site web : Altitude Sans Frontière

Jeune passionné de 17 ans, à 1000% de haute montagne, de rando et d'alpinisme. J'ai découvert la montagne en 2014, avec mon père, je n'avais jamais fait de marche avant et j'ai pris le virus tout de suite : la découverte de la montagne, les arêtes, les couloirs, les glaciers, les pierriers sont mon terrain de jeu. Je suis un amateur de sommets oubliés ou très peu fréquentés (tout ce qui touche au (...)

Topo publié le 12 octobre 2016

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par christian RIVELe 19 février 2017 à 12h28

    Bonjour,

    Je viens de faire l’échine du Dragon. Je voudrai vous signaler que la difficulté moyenne de la voie est 5C / 6A. Il y a possibilité de faire une très belle longueur en 6b (L6) mais que l’on peu éviter par une fissure en 4C.

    La voie comporte 13 longueurs plutôt bien équipées. Il faut prendre 3 ou 4 camelots jusqu’à la taille 2, 10 dégaines et une corde à double de 50 m car il y a deux grands rappels.

    Compter la journée entière pour faire la voie dans son intégralité (entre l’approche, la transition, les trois rappels, la marche retour et les temps passés à contempler toutes les vues différentes chacun des relais...

  • par Le 19 février 2017 à 18h55

    Bravo à toi, c’est une voie magnifique mais nous n’avons pas encore le niveau requis

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !