Esterel - Pic du Cap Roux (453m) par le plateau d’Anthéor

Difficulté :
Facile
Dénivelé :
350m
Durée :
demi-journée

Une randonnée assez courte, avec peu de dénivelée, mais quel paysage et quelles couleurs ! Le rouge des rochers, le vert de la végétation, le bleu de la mer, celui plus clair du ciel et, avec de la chance (et selon la saison), la blancheur des neiges du Mercantour. – Auteur :

Accès

Au rond-point, à l’ouest d’Agay, passer sous le pont de la voie ferrée et prendre la D 100 au nord-ouest, panneau Massif de l’Esterel (il ne s’agit pas du grand viaduc du centre du village).

Peu après la zone artisanale, prendre à droite la route forestière indiquée Massif de l’Esterel. On passe vers la Maison Forestière de Gratadis, on franchit le gué du Grenouillet, devant un petit lac et on arrive au carrefour du Mourrefrey.

Prendre çà droite et se garer au parking du Plateau d’Anthéor, terminus de la route autorisée aux véhicules.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP25 3544 ET
  • Distance : 5,5km
  • Horaire : 2h/2h30
  • Altitude de départ : 144m
  • Dénivelée : 350m
  • Date de la randonnée : 13/05/2013

Réglementation

L’accès au massif est réglementé en été avec possibilité d’interdiction totale en cas de risques d’incendie.

  • ORANGE : sentiers autorisés
  • ROUGE : sentiers autorisés de 6h00 à 11h00 et toute la journée dans les ZONES D’ACCUEIL DU PUBLIC EN FORÊT
  • NOIR : tous les sentiers sont interdits
  • Niveau de Danger Feux de Forêt : lien ICI

Orogenèse simplifiée

l’Esterel est un massif ancien de l’ère Primaire rajeuni une première fois par une intense activité volcanique. Durant l’ère Secondaire, le massif subit une forte érosion. Au cours des ères Tertiaire et Quaternaire, le soulèvement alpin rajeunit une nouvelle fois le massif et le fait basculer dans la Méditerranée.

Balisage

  • Traits jaunes

Difficulté

  • Aucune, randonnée familiale

Ascension

Du parking, prendre la sente qui par plein nord. On arrive à une bifurcation, prendre à droite.

On parvient sur une ligne de crête, c’est le col du Saint-Pilon, gros cairns.

Laisser à droite le sentier qui sera celui du retour. Laisser à gauche le sentier de crête qui va au Sommet du Mourrefrey. Prendre le sentier au nord-est, qui va redescendre de 30 mètres jusqu’à une bifurcation, jonction avec l’itinéraire qui vient de la Sainte-Baume, balisage incompréhensible avec une croix jaune

A la bifurcation, prendre le sentier de droite, qui contourne le Saint-Pilon et le Pilon, pour atteindre le col du Cap Roux, dominé par la belle tour du Pilon.

Prendre le sentier de gauche, panneau "Pic du Cap Roux".

Parvenu sous le sommet du pic du Cap Roux, prendre une sente à gauche et gagner le sommet et sa table d’orientation.

Retour

Revenir par le même itinéraire au col du Cap Roux. Prendre le sentier de gauche, panneau "Rocher St-Barthélemy".

On arrive à une bifurcation, prendre à droite.

Le sentier traverse sous le Saint-Pilon, en perdant peu d’altitude et atteint le col du Saint-Pilon.

Ensuite, retour par l’itinéraire emprunté à l’aller.

Panoramiques

  • Le Mercantour et la Méditerranée, cliquer ICI
  • Le Mercantour et l’Esterel, cliquer ICI

Cliquez sur l’image qui s’affiche dans votre navigateur et utilisez la barre de défilement horizontale.

Autres randonnées dans les massifs des Maures et de l’Esterel

Dernière modification : 16 mai 2018
Esterel - Pic du Cap Roux (453m) et Rocher Saint Barthélemy (203m)

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 9 octobre 2016

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 9 octobre 2016 à 19h41

    Bonjour Alain.
    Une anecdote relative au rocher de Saint Barthélémy.

    Certain industriel français a immortalisé le rocher sur une toile. Son nom : Antoine Lumière, père de Louis et Auguste, créateurs du cinéma moderne. Cette toile est conservée dans la maison historique des deux frères.

  • par Le 9 octobre 2016 à 19h55

    Belle histoire. J’allais au lycée à vélo et faisait souvent des détours, en particulier par l’Av. des frères...

  • par Le 12 octobre 2016 à 08h20

    Bonjour Alain.
    Merci d’avoir précisé la date de la rando ;o)

    Le Pic de l’Ours me plaît bien.
    Il me fait penser au Crêt de l’Oeillon à cause de son profil étendu sur la largeur et coiffé de son antenne ;o)
    Et depuis le Pic du Cap Roux, il se situe plein Nord donc pas de risque de contre-jour pour le prendre en photo.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !