Fairfield (873m), Horseshoe trail

Difficulté :
Moyenne
Dénivelé :
1030m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Un parcours panoramique de crêtes "en fer à cheval" autour du vallon de Rydal Fell, dans un décor typique de la région de Cumbria, zone montagneuse du nord-est de l'Angleterre. Malgré l'altitude modeste, ces montagnes alternent de larges crêtes couvertes de prairies dignes des alpages alpins, séparées par des vallées verdoyantes ponctuées de lacs.

Accès

Autoroute M6 au nord de Manchester - Kendal - Windermere - Ambleside. Parking dans le village, peu de chances d’en trouver un gratuit.

Itinéraire

  • Altitude départ : 60m.
  • Altitude sommet : 873m.
  • Durée : 6h.

Conditions

Randonnée praticable souvent toute l’année. Le grand beau temps y est rare, et il faudra éviter les nombreux jours où les nuages accrochent les sommets de la région, ce qui limiterait grandement l’intérêt panoramique de cette balade. Les sentiers sont bien marqués, quasiment pas balisés mais le cheminement est évident par bonne visibilité. Quasiment aucune difficulté notable, si ce n’est de rares courts passages un peu raides et quelques tourbières boueuses à contourner.

Ascension

Prendre vers le nord la route en direction de Rydal. Il est soit possible de suivre la route tout le long, soit de prendre un sentier à droite quittant la route juste après le pont de Scandale Bridge, franchissant plusieurs portails qu’il faudra bien prendre soin de refermer.

Du centre de Rydal, prendre une route raide abordant un petit vallon montant au nord. La délaisser rapidement en bifurquant sur un sentier vers la gauche qui monte par une série de lacets dans les fougères en direction de la première bosse de la journée, Nab Scar. On sort des fougères pour rejoindre les alpages, et la vue se dégage... Belle vue sur le lac de Rydall Water et la vallée d’Ambleside.

Le sentier, évident, continue en direction de la bosse suivante, Heron Pike. De là-haut, la suite de l’itinéraire se dévoile complètement : Le long sentier poursuit les crêtes vers le Great Rigg, puis au fond au large dôme du Fairfield, marquant le fond de la combe de Rydal Fell. On redescendra ensuite de l’autre côté du vallon par les sommets de Hart Crag, Dove Cra, High Pike, Low Pike.

Le sommet de Fairfield est large et plat, offrant en guise de cairns quelques murets pierreux pour s’abriter du vent. On pourra volontiers aller sur le rebord est, offrant une belle vue sur les larges vallées en descendant sur Dovedale, ou bien sur le rebord nord, offrant une vue sur le petit lac de Grisedale Tarn, et plus loin le sommet de Helvellyn. Vers le nord-est descend un sentier en direction d’une belle crête remontant au St. Sunday Crag, joli promontoire pour ceux qui souhaitent prolonger la promenade.

Descente

Poursuivre vers le sud-est le sentier descendant vers un collet herbeux pour ensuite remonter au Dove Crag, pointe un peu plus rocheuse et raide que les autres. Derrière, une large bosse fait suite, que l’on doit parcourir le long d’un beau muret de pierres sèches, bien pratique à suivre en cas de mauvaise visibilité.

On descend ainsi vers le High Pike puis vers le Low Pike, où le muret parcourt la ligne de crêtes tel une version miniature de la Muraille de Chine. La descente se poursuit en quittant la crête dans des pentes de fougères, atteignant plus bas de belles prairies entre des arbres d’où on rattrape des chemins ramenant à Ambleside.

Détail de la sortie du 29 juin 2013

Un petit tour en Angleterre... Tout est vert là-bas, y a-t-il quelque belles promenades à faire dans le coin ? Au nord-ouest du pays, la région de Cumbria, le plus important massif du pays, semble s’y prêter...

Malgré l’altitude modeste des "grosses collines" du coin (comparé au massifs des Alpes) ne dépassant guère 900m d’altitude, le climat rude donne à ces monts une ambiance d’altitude, avec des alpages couverts d’une végétation que l’on trouve chez nous au dessus de 2000m. Plus bas, la forte humidité de la région est propice à de belles pentes verdoyantes couvertes de fougères, donnant une ambiance luxuriante, presque tropicale... Et dans les vallées parsemées de lacs, de beaux paysages champêtres de prairies arborées et de petits villages offrent une tranquille ambiance campagnarde. Il n’y a pas d’étage forestier couvert de sapins, et on passe très rapidement de la campagne de plaine aux alpages de montagne. Le tout est couvert d’innombrables murets de pierres sèches, servant d’enclos à une multitude de moutons visibles partout à toutes les altitudes. Ceux-ci ne se déplacent pas en troupeaux, mais errent tranquillement indépendamment les uns des autres...

Le plus gros problème de cette région c’est la météo : Il semble difficile d’avoir un grand beau ciel bleu, l’air océanique humide poussant constamment des hordes de nuages bas qui accrochent souvent les sommets, et limitent l’intérêt des objectifs d’altitude... Mais cela contribue aussi à l’ambiance particulière du lieu...

Un temps assez gris mais décent m’a conduit à improviser cette randonnée, dont l’objectif initial était juste de monter au Nab Scar pour avoir un beau panorama sur la vallée. Mais au vu du sentier qui continuait plus haut, j’ai poursuivi la balade, découvrant au fur et à mesure l’itinéraire de crêtes, esthétique et logique du Horseshoe...

Belles ambiance d’alpages, avec des prairies d’altitude parfois ponctuées de gouilles et de marécages couverts de linaigrettes, couvrant des rochers par endroits plus ou moins raides... On se croirait sur le plateau d’Emparis, version XXL, la vue sur les pics des Ecrins étant remplacée par des collines s’étendant à l’infini... Et toujours ces magnifiques moutons, souvent solitaires, que l’on croise au détour de chaque bosse...

Fraîchement accueilli au sommet par un fort vent d’ouest heureusement assez doux... On contemple le paysage de larges collines et vallées arrondies... Puis c’est le chemin de la descente, avec les caillasses du Dove Crag rappelant les sentiers alpins d’altitude... On rejoint ensuite le muret de pierres sèches de la ligne de crêtes que l’on va longer sur une bonne distance...

Plus bas, l’herbe est remplacée par un tapis verdoyant de fougères, donnant un moment l’illusion de traverser des collines de l’Asie tropicale... Puis, presque sans transition, on retrouve un décor campagnard vraiment bucolique, avec prairies de moutons entre les arbres et hameaux de maisons de pierres sèches... L’impression d’avoir traversé plusieurs régions du globe en quelques heures...

Dernière modification : 16 mai 2018

La carte du topo « Fairfield (873m), Horseshoe trail »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours