Forêt de Taillard, le suc des Trois Chiens (1331m), les Cimes (1360m)

Difficulté :
Moyenne
Dénivelé :
650m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

La profonde forêt de Taillard recouvre entièrement de ses sapins pectinés un petit massif montagneux, bien individualisé, qui culmine à 1381 mètres au Pyfarat, sommet boisé et sans intérêt. En revanche, l’impressionnante forêt est sillonnée d'un réseau de pistes d'exploitation et de de chemins particulièrement dense qui sont autant d'itinéraires de randonnées. Le circuit proposé passe par les points les plus remarquables : le Rocher d'Aiguebelle, celui de la Garde, le Sapin Géant, le Suc des Trois Chiens et les Cimes, dont les coupoles sommitales sont, en 2014, déboisées et qui pourraient devenir un parc éolien dès 2015.

Accès

D 503. Parking au col du Tracol, sur la ligne de partage des eaux Méditerrannée/Atlantique, entre Riotord et Saint-Sauveur-en-Rue.

Itinéraire

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP25 2934ET
  • Tracé IGN
  • Altitude de départ : 1030m
  • Point bas : 950m
  • Point haut : 1360m
  • Distance : 19 Km
  • Horaire : 6/7h00

Difficulté

  • Un peu d’orientation dans l’immense forêt

Balisage

  • Panneaux indicateurs
  • Nombreux balisages
    • Blanc/rouge des GR
    • Blanc/marron du sentier du parc du Pilat

Descriptif

Du parking, revenir vers le col, à droite, ouest et prendre la piste à gauche, sud-est, balisage blanc/rouge.

Remonter cette piste jusqu’au carrefour de la cote 1073m.

Prendre à gauche, balisage blanc/rouge, un chemin qui monte en pente douce jusqu’à une bifurcation, panneau 1090m. Prendre à gauche, direction Abri d’Aiguebelle 2,8 Km.

Ce chemin, d’abord horizontal, va descendre en pente douce et rejoindre une piste, panneau 1045m. Prendre à gauche, direction Abri d’Aiguebelle et rejoindre le carrefour d’Aiguebelle, alt. 966m, abri rudimentaire, tables de pique-nique.

Une plate-forme avec une balustrade domine la petite falaise du Rocher d’Aiguebelle, haut de 25 mètres, qui sert d’école d’escalade.

  • Par une sente à droite de la barrière de protection, on peut descendre au pied du rocher, qui présente un surplomb très marqué.

De l’abri d’Aiguebelle, prendre la piste de gauche, ouest. Il s’agit de la piste qui part en rive gauche du ruisseau, panneau direction La Faye.

Tout d’abord horizontale, on aperçoit le Rocher de la Garde dans le prolongement de la piste, elle va entamer une progressive ascension.

On aperçoit une clairière devant soi. En fait une intersection de pistes.

Environ 170 mètres avant cette intersection, repérer à droite une sente, cairn, qui descend sur environ 150 mètres (de distance) jusqu’au Sapin Géant de Taillard, planté vers 1804.

Après la petite visite au sapin, rejoindre la bifurcation, panneau 1110m, et prendre en face, direction La Faye, en ignorant la piste balisée de droite qui est un raccourcit pour rejoindre La Faye.

Continuer sur cette piste en faible pente, en ignorant les bifurcations, jusqu’à une clairière avec des ruines, Le Diable, cote 1178m.

Prendre un sentier à droite, en lisière de forêt jusqu’au Foyer de ski de fond de Burdignes au lieu-dit La Faye.

Du foyer de ski, remonter la petite route au sud-ouest, passer devant la ferme-auberge. La petite route tourne à droite et atteint le point de départ des pistes de ski de fond.

Prendre le chemin en face, nord-nord-ouest, pas de balisage. A une intersection, prendre à gauche et atteindre le sommet du Suc des Trois Chiens.

  • Déboisé lors de la tempête de 1999 et replanté, il offre à ce jour (2014) et pour quelques années encore un panorama sur les Alpes.

Poursuivre le sentier qui redescend vers l’ouest. A une première intersection, prendre en face, à une seconde, prendre à droite et à une troisième,prendre à gauche en se dirigeant vers le mât des Cimes.

  • Déboisé, la vue porte jusqu’au mont Blanc.
  • Le mât, haut de 70 mètres permet de dresser la carte des vents du site en vue d’un projet de parc éolien.
  • A la seconde intersection, on peut prendre à gauche. On arrive quelques mètres plus loin sur une piste forestière que l’on prend à droite, ouest. Cela, permet d’éviter les sommets qui ne seront sans doute pas accessibles quand les travaux du parc éolien débuteront.

Continuer le sentier et rejoindre un chemin que l’on prend à gauche pour arriver 170 mètres plus loin sur une piste forestière.

Prendre à droite jusqu’à une bifurcation, panneau. Prendre le chemin de droite, direction Chavojou et toujours suivre le balisage blanc/marron (plusieurs bifurcations).

Après une descente caillouteuse, on arrive à Chavojou, carrefour de cinq pistes et chemins.

Prendre la piste en face, plein nord et suivre les panneaux Rocher de la Garde.

  • Cet escarpement rocheux est insolite dans cette grande forêt et offre un beau point de vue sur Saint-Sauveur-en-Rue et la vallée de la Déôme.

Revenir au carrefour de Chavojou. En face, débutent quatre pistes et chemins en éventail. Prendre le chemin de droite, balisage blanc/marron, panneau, direction Le Tracol.

Il va remonter et rejoindre un autre chemin.

Prendre à droite. On arrive à la bifurcation avec le panneau 1090m vu à l’aller.

Prendre à gauche et suivre les panneau Le Tracol.

Informations

Dernière modification : 16 mai 2018
De Dunières au Tracol par "La Tracolline Velay-Forez"

La carte du topo « Forêt de Taillard, le suc des Trois Chiens (1331m), les Cimes (1360m) »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours