Fort de Lenlon (2508m) et Fort de l’Olive (2239m)

Difficulté :
Moyenne
Dénivelé :
464m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Randonnée en boucle partielle, à la découverte de deux anciens forts militaires, datant de la fin du XIXè siècle. Le premier est en ruine. Le second, bien conservé, véritable "nid d'aigle", "Fort Boyard" des Hautes-Alpes, offre un magnifique panorama. Randonnée praticable à VTT, avec éventuellement un peu de "poussage".

Accès

De Briançon, prendre la route de Grenoble par le Col du Lautaret. A Saint-Chaffrey, prendre la Route du Col de Granon.

Remonter la route étroite jusqu’au col, grand parking.

Itinéraire

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP25 3536OT
  • Tracé IGN
  • Altitude de départ : 2404m
  • Horaire pédestre : 6h/7h00 environ
  • Horaire VTT : 3/4h00
  • Distance pour le parcours complet : 19 Km
  • Distance pour la variante : 14 Km
  • Point bas : 2146m
  • Point haut : 2508m

Balisage

  • Blanc/rouge du Gr 58 entre les cotes 2374 et 2146. Mais l’itinéraire est très évident.

Difficulté

  • A pied : randonnée assez longue
  • A VTT : un peu de poussage entre le les deux forts selon le niveau d’entraînement et le poids du VTT
  • Attention danger : c’est un champ de tir. Outre le fait que le secteur peut être interdit certains jours, on peut trouver des balles non percutées.

Liens Internet

Du col de Granon au fort de l’Olive

Du col, prendre l’ancienne piste militaire, au nord, interdite aux véhicules motorisés.

La piste descend en faible pente. A la cote 2374, elle est rejointe par le GR 57.

La piste continue sa lente descente, contournant le sommet de Roche Gauthier et arrive à la bifurcation de la cote 2307.

280 mètres plus loin, on arrive à une autre bifurcation, à la cote 2302. A gauche, une piste s’élève jusqu’au fort du Lenlon. Ce sera la piste du retour.

Laisser à droite la piste qui descend sur la hameau de Granon et la vallée de la Clarée, pour continuer, plein nord, la piste avec une faible déclivité.

On passe devant une bergerie en ruine, dans un très beau site, et on arrive à la bifurcation de la cote 2146, point bas du parcours.

Continuer la piste, à gauche, qui remonte jusqu’au fort de l’Olive.

Un panneau, apposé sur le battant ouvert du portail (donc peu visible) en interdit l’entrée. Pour ceux qui voudraient quand même découvrir les lieux, il faut être d’une grande prudence, comme dans toute ruine non sécurisée.

Du fort de l’Olive au fort de Lenlon

Du fort, prendre la raide piste caillouteuse, plein sud.

Elle monte en lacets, passant vers un petit bâtiment bien conservé et, plus haut, d’autres en ruine, avant d’arriver sur un vaste plateau d’alpage.

On arrive à la bifurcation de la cote 2473. Gagner le fort de Lenlon, au sommet de la crête, par la piste évidente.

Véritable "nid d’aigle, ce "Fort Boyard" des Hautes-Alpes offre un magnifique panorama. Toutefois, Roche Gauthier occulte les grands sommets des Ecrins.

Retour

Revenir à la cote 2473 et prendre la piste qui descend en lacets, en passant devant divers baraquements, plus ou moins bien conservés, jusqu’à la cote 2302, où l’on rejoint la piste prise à l’aller.

La suite est évidente.

Variante

  • De la cote 2302, on peut gagner directement le fort de Lenlon et raccourcir la randonnée, la ramenant à 14 Km.

Panoramique

  • Lien ICI. Cliquez sur l’image qui s’affiche dans votre navigateur et utilisez la barre de défilement horizontale.
Dernière modification : 16 mai 2018

La carte du topo « Fort de Lenlon (2508m) et Fort de l’Olive (2239m) »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours