Gouille des Fours

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
1380m
Durée :
1 jour

Une « p’tite » boucle, pour découvrir un coin des Aravis propice à un bivouac 3 étoiles, sur une pelouse de rêve, face au Mont Blanc. – Auteur :

Accès

De Sallanches, au niveau de l’église, prendre la route montant sur la droite de l’église. Prendre ensuite à gauche et continuer jusqu’à Lintre (parking) en passant par Saint-Anne. (Pas de panneau, s’aider de la carte IGN ou routière).

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Carte : IGN TOP25 3430 ET La Clusaz – Grand Bornand

Altitude Départ : 980m

Altitude Arrivée : Gouille des Fours 2030m – Col de Portette 2128m

Distance : Environ 16km

Faune : un coin pour découvrir le gypaète barbu, réintroduit dans les Aravis, et aussi les nombreux chamois qui peuplent cet endroit.

Itinéraire

Du parking de Lintre, suivre le chemin 4x4 jusqu’au Pont de la Flée. Poursuivre par la rude montée (transformée en cascade de glace l’hiver…) pour rejoindre la Pierre Fendue.

Continuer le sentier à droite, direction Mayère, et passer sur le pont enjambant le Torrent des Fours. Quitter ensuite le sentier de Mayère, en prenant sur la gauche la sente direction les Fours. La montée devient plus raide, puis le sentier passe au pied de barres rocheuses et peut impressionner. Il se faufile ensuite entre de gros blocs rocheux où quelques chaines peuvent aider à la progression (pas franchement utiles).

Après l’effort, la récompense en débouchant sur l’entrée de la Combe des Fours. Traverser le torrent des Fours et continuer la sente plus ou moins marquée jusqu’à la Gouille des Fours.


P
our la vue, rejoindre la Tête du Gréppon et pour le bivouac ou la sieste, ce ne sont pas les endroits qui manquent ! (… une fois les moutons du coin partis).

Après une pause contemplative, poursuivre la combe pour gagner après une courte montée le Col de Portette, où l’on peut, avec un peu de chance, admirer les gypaètes.

Puisqu’il faut bien redescendre un jour, amorcer le retour par le sentier sous le Col de Portette, et après les raides lacets, rejoindre le chemin 4x4 et le poursuivre jusqu’aux Chalets de Cœur. On rejoint la Pierre Fendue, et l’itinéraire de montée qui conduit jusqu’à Lintre.
Depuis les Chalets de Cœur, le large chemin n’est pas des plus sauvage et donne le temps de se remémorer les beaux paysages passés, à moins qu’une Jeep Willys vous prenne en stop !

Dernière modification : 16 mai 2018
Doigt Cassé (1820m) - Pierre Fendue

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 16 octobre 2011

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (6).
  • par Le 3 décembre 2011 à 08h17

    Jolie randonnée réalisée en juin 2010. Neige très présente dans la partie supérieure de la combe. A signaler tout de même un pierrier très exposé (au premier plan de la 3ème photo) qui est, à mon sens, la difficulté principale, chute interdite ! Très belle boucle.

  • par castelLe 26 août 2012 à 22h06

    Une randonnée plus difficile qu’il n’y paraît pour des amateurs, bâtons de marche indispensables, pied sûr et forme physique requis...L’effort en vaut la peine puisque les paysages sont magnifiques.. Bivouac bien agréable à chombas avec vue imprenable sur le Mont blanc. Grosses difficultés sur le pierrier ainsi qu’à la première partie de la descente après le passage du col de portette. Randonnée moyenne-difficile selon moi...

  • par benLe 2 septembre 2013 à 17h48

    randonnée faite ce week-end,4h de montée de Lintre jusqu’au lac avec bivouac sur place(nuit très froide,prévoir un bon duvet,ce qui n’était pas mon cas..)puis rencontre avec des chamois et les nombreux moutons du coin au lever du soleil.Descente tranquille avec bivouac près de la pierre fendue histoire de faire un ptit feu...au final 3 jours en montagne avec paysages magnifique et vue sur le mont-blanc pendant quasiment tout le parcours
    quelques passages exposés comme dit plus haut mais pour un parisien-non sportif et fumeur comme moi j’ai trouvé ça plutot abordable...

  • par benLe 2 septembre 2013 à 19h12

    ah et merci pour le topo !

  • par CédricLe 8 avril 2015 à 00h21

    Bonjour, quel est le temps du parcours aller et retour ? Merci !

  • par Le 20 avril 2015 à 13h23

    Bonjour,
    En se basant sur le temps de montée moyen de 300m/h, il faut compter 4 heures de montée et presque autant de descente car le retour par le col de Portette est assez long.
    Bonne rando !
    Alain

  • par Le 6 septembre 2015 à 20h47

    La randonnée est magnifique et la falaise très impressionnante. Les décors lunaires et la plaine herbeuse de la gouille sont somptueux. Je conseille cependant cette rando à des marcheurs en bonne forme physique car le dénivelé est important, de même je la déconseille à ceux qui ont très peur du vide car il y a deux petits passages aériens (ils sont cependant très bien équipés et il n’y a pas de danger si l’on regarde où l’on pose ses pieds !). C’est une balade incontournable !

  • par cherrydolLe 7 août 2016 à 23h57

    nous y sommes montés la dernière semaine de juillet, mes enfants (9 et 10ans) et moi.
    du parking de Cochenet-Aberieux à Cordon jusqu’à la Pierre Fendue, ballade en forêt d’une heure et demie. Puis en direction de Mayere, tourner à gauche pour grimper vers la Combe des Fours. On savait qu’on trouverai des pierrés et des echelles mais nous sommes quand même passés en apnée sur qq passages exposés : on ne va pas reculer maintenant !
    le panneaux indiquait 1h de montée... mauvaise blague^^
    bref grimpette difficile pour nous (vertige, glissades, etc.) mais qui n’a en rien atténué l’emerveillement vécu en haut.
    Du vert partout, du vert d’une herbe grasse et drue, des névés, des bassins etranges (comme diraient mes enfants) des moutons qui viennent se faire caresser, des bouquetins a une réelle proximité, des chamois vus d’un peu plus loin, une marmotte (enfin là on est pas très sûrs !)...
    nous ne sommes repartis que parce que l’on voulait être de retour avant la nuit.
    la descente ar le col de portette a été parfois compliquée en terme de passage glissant ou éboulis. On hésitait à repartir par les Béné, on a choisi finalement la descente par la vallée de Coeur qui était plus courte.
    les mots de la fin : partis à 7h, rentrés à 19H puis profit de la traite au passage vers la ferme de l’Abérieux, crevés, lessivés, mais on en a eu plein les yeux. C’était magique, et la difficulté a y monter n’a en rien entamé notre plaisir.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !