Grand Chavalard (2899m) par l’Erié

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
1024m
Durée :
demi-journée

Excellent site pour observer les proches Hautes Alpes calcaires au nord, le massif du Mont-Blanc et les lointains 4000 valaisans au sud. Vue grandiose sur la vallée du Rhône, de Martigny jusqu'à Sierre. – Auteur :

Accès

De Martigny (A9, sortie 21 "Martigny-Fully"), rejoindre la proche commune de Fully. Du centre de Fully, prendre la route de montagne qui mène au hameau de Chiboz et poursuivre par la longue piste qui se termine au parking de l’Erié (1875m).

Précisions sur la difficulté

  • Aucune difficulté particulière. Rester vigilant (surtout lors de la descente) sur certains secteurs très raides de la face sud.
  • Les plus fortes pentes sont observées entre 2120m et 2550m ainsi que les 50 derniers mètres sous le sommet.

Les infos essentielles

Carnet de route

  • Carte : Swisstopo 1305 Dent de Morcles 1:25000
  • Tracé Swisstopo : Grand Chavalard
  • Altitude de départ : 1875m
  • Altitude du sommet : 2899m
  • Dénivelé cumulé : 1024m
  • Distance : 9,5km

Balisage

  • Blanc-rouge-blanc (chemin de montagne) sur le sentier balcon jusqu’à l’altitude 2120m.
  • Blanc-bleu-blanc (randonnée alpine), de l’altitude 2120m jusqu’au sommet.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Ascension

À l’extrémité du parking de l’Erié, suivre par l’ouest le sentier balcon du Tour du Grand Chavalard (sens horaire).

Le sentier évolue sur une pente très modérée et passe de nombreuses ravines tout en surplombant la vallée du Rhône. Rapidement, le massif du Mont-Blanc se dévoile et attire le regard.

À l’altitude 2120m, quitter le sentier balcon par la droite (panneau) et s’engager plein nord sur les pentes de la face sud du Grand Chavalard. Une sente bien marquée s’élève alors très franchement.

Entre 2230m et 2300m, un raide couloir se négocie par une succession de vires très serrées.

On arrive ensuite au pied d’une série de 18 paravalanches vers 2340m. La sente les contourne par la droite, ou bien les traverse pour moitié d’entre eux, par des ouvertures découpées dans les poutres métalliques des paravalanches.

Le dernier paravalanche est franchi à 2550m.

Peu après, l’altitude 2580m marque la fin de la raide montée de la face sud et le début de l’arête sud-sud-ouest (calcaire) du Grand Chavalard.

Poursuivre alors la progression sur l’arête évidente, le sommet est déjà en vue.

Tout au long de l’arête et sur la gauche, on profite d’une belle vue sur les lacs Supérieur et Inférieur de Fully (2128m et 1987m).

L’altitude 2778m permet d’atteindre le sommet de la Dent de Fully. Ce sommet n’est pas l’objectif mais il est nommé sur la carte et se trouve sur l’itinéraire.

À partir de la Dent de Fully, l’arête s’oriente sud-ouest et devient caillouteuse jusqu’au sommet.

La dernière pente sous le sommet est assez raide. Une petite chaîne est présente pour assurer un passage délicat.

Au sommet, la vue est très dégagée du Weisshorn au Mont Blanc, en passant par le Grand Combin et le Grand Paradis au loin.

On domine une partie de la vallée du Rhône, entre Martigny et Sierre, même jusqu’à Leuk.

Plus proches, les sommets calcaires de la Dent de Morcles (2969m), Dent Favre (2917m), Grand Muveran (3051m) et Haut de Cry (2969m), entre autres.

Descente

Descente par le même itinéraire.

Dernière modification : 16 août 2018
La Grande Dent de Morcles (2969m), par Rionda

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 28 octobre 2013

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 19 novembre 2013 à 01h21

    La batterie de paravalanches est impressionnante.

  • par Le 20 novembre 2013 à 00h28

    Bien vu les photos 12 et 13 de ces étranges défenses d’accès au mont sur fond de vallée.
    Etrange aussi le nom du sommet ---> un peu d’étymologie :

    Chava(illes), (lard), (let), (llés), (lon)
    Fossé profond, un ravin ou une gorge encaissée :
    . ancien français chave, « lieu creux, terrain enfoncé, cavité,
    profondeur, caverne », variante de cave,
    . occitan chavaille, même sens,
    . latin cavus, « creux ».

    Avec le suffixe péjoratif -aille :
    Bois de Chavailles, forêt entre le ravin de la Glâne et celui du ruisseau de Cottens (district de la Sarine, Fribourg).

    Avec le suffixe collectif -ard :
    Chavalard Dessus, lieu-dit dans les rochers, et Grand Chavalard, sommet, 2899m (Fully, district de Martigny, Valais).

    Avec le suffixe diminutif -et ou collectif -et :
    Torrent de Chavalet, affluent de la Vièze (Champéry, district de Monthey, Valais).

  • par Le 11 mai 2014 à 17h35

    Enfin un topo que je decouvre sur ce bleu-blanc qui m’intriguait tant,pas possible avec la famille de tenter quand j’y etais,merci.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !