Grand Ferrand (2758m) par la voie normale

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1350m
Durée :
1 jour

Le Grand Ferrand est, par son altitude, le second sommet du Dévoluy, derrière le célèbre Obiou. Après un beau vallon, l'ascension se poursuit dans un extraordinaire décor lunaire. Une randonnée alpine difficile et exposée aux chutes de pierres. Le panorama du sommet est grandiose. Le Grand Ferrand recèle moult merveilles géologiques, arches, tunnels...De nombreux itinéraires modernes dits en "terrain d'aventure" parcourent ses flancs et parfois ses entrailles... – Auteur :

Accès

  • 1 - De Gap, prendre la D 994 en direction de Veynes. Traverser la Roche-des-Arnauds. 7,5 km plus loin, prendre à droite, la D 937 en direction de Superdévoluy.
    Franchir le Col du Festre. 1,91 km après le col, prendre à gauche, puis encore à gauche, en direction de l’Adroit que l’on traverse.
    1,6 km plus loin, à la bifurcation de la cote 1346m, prendre à droite la D 317b en direction de Maubourg.
    Avant Maubourg, prendre une piste à gauche vers un calvaire.
    On arrive à l’intersection avec la piste qui vient de Lachaup. C’est l’ancien accès, très défoncé entre Lachaup et cette intersection.
    Prendre à droite et se garer en bout de piste au parking de Serre Long, alt. 1530m.
  • 2 - De Veynes, prendre la D 994 en direction de Gap. 3,9 km plus loin, prendre à gauche la D 937 en direction de Superdévoluy. Ensuite description comme en 1.
  • 3 - De Saint-Didier-en-Dévoluy, prendre la D 937 en direction en d’Agnières-en-Dévoluy. Dans le village, prendre à droite, la D 317.
    1 km plus loin, prendre à droite la direction de Lachaup et Maubourg.
    Ensuite description comme en 1.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP25 3337OT
  • Tracé IGN
  • Altitude de départ : 1530m
  • Col de Charnier : 2103m
  • Distance : 15 km env.
  • Horaire ascension : 3h30/4h30 env.
  • Horaire descente : 3h00/3h30 env.
  • Tracé de l’itinéraire (par David)

Balisage

  • Blanc/rouge (GR) jusqu’au col de Charnier
  • Pas de balisage entre le col et la cheminée
  • Trait rouge de la cheminée au sommet

Difficultés

  • Cheminée raide et exposée aux chutes de pierres
  • Passages aériens avec de petits pas d’escalade
  • Bien repérer les passages pour les retrouver à la descente car les barres rocheuses ne sont pas loin
  • A éviter par temps humide et de brouillard

Matériel

  • Si vous avez un casque, prenez-le ! Vous ne serez pas ridicule dans la cheminée.
  • Une corde et deux dégaines peuvent rassurer des personnes peu sûres d’elles-mêmes, deux points d’assurage (anneaux) sont en place dans la partie rocheuse la plus escarpée.

Du parking au col de Charnier

Du parking, prendre le chemin à droite ou la piste (pour ceux qui partent de nuit) jusque sous la cabane du Chourum Clot.

Continuer par le sentier plein sud qui va revenir au nord et se diriger au nord-ouest vers un petit col qui donne accès au vallon de Charnier.

Descendre d’une cinquantaine de mètres et remonter le beau vallon jusqu’au col de Charnier, alt. 2103m

Du col de Charnier au sommet

Du col prendre une discrète sente qui se dirige au nord-est en contournant les pentes pierreuses de la tête de Vallon Pierra.

Remonter un petit vallon et partir à droite pour gagner une crête.

Remonter cette crête en direction d’une terrasse herbeuse, la "Terrasse des réflexions" que je surnomme ainsi car c’est l’endroit où beaucoup de randonneurs se demandent s’ils ont le niveau pour la suite de l’ascension.

De la terrasse, remonter la gravière à droite de la belle trace bien visible qui est une trace de descente.

Gagner la base le cheminée à gauche des barres rocheuses.

Remonter cette cheminée assez raide et traverser à droite pour rejoindre une arête par des gradins d’éboulis.
Bien repérer l’endroit où il faudra quitter cette arête à la descente.

Remonter cette arête par des passages rocheux en II, parfois aériens, parfois exposés (on passe à côté d’un tunnel vertical).

Après un dernier mur rocheux la fin de l’ascension est plus facile.

Le sommet offre un panorama absolument fabuleux et, revanche du Grand Ferrand sur l’Obiou, le Mont Blanc est visible.

Retour

Par le même itinéraire mais en prenant la large trace dans la gravière.

  • Au bas de la gravière, on peut traverser à mi-pente dans les pierrailles de la tête de Vallon Pierra, sente, et rejoindre le col de Charnier par des pentes herbeuses.
  • Attention à bien quitter l’arête et tirer à droite pour retrouver la cheminée et éviter les barres rocheuses

Galeries photo

Variante par le versant ouest (vallon de la Jarjatte)

  • Suivre les indications de ce TOPO jusqu’au col de Charnier.

Itinéraires en "Terrain d’Aventure" au Grand Ferrand

Dernière modification : 19 septembre 2018
Grande Tête de l’Obiou (2789m), par la voie normale de la Vire de la Cravate

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 3 novembre 2014

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (5).
  • par Dyn'sLe 26 novembre 2014 à 05h05

    Namaste ! (Bonjour en népalais)
    Excellent topo ! Le Grand Ferrand le méritait bien !

  • par Le 8 juillet 2015 à 16h09

    Bonjour,
    Ici randonneur du dimanche, j’en reviens tout juste.
    Beau temps, du vent en altitude, les mouches en bas...ont abusé de mon système cardiaque.

    j’ai rebroussé chemin après la première cheminée,
    vite desséché, mal à respirer, des crampes, trop de questions en tête, et seul,
    et que ma dernière rando remonte à trop loin pour le Grand Ferrand !

    Perdu un peu trop d’énergies à prendre chemin après la terrasse de la réflexion,
    j’avoue m’y être calé un moment ! Heureux d’avoir suivi les kairns en réalité.

    BRAVO pour ces belles photos, les regarder le lendemain de ma tentative me font trembler. Encore :)

    J’espère qu’il y’aura deuxième essai,
    Merci.

  • par EricLe 21 juillet 2015 à 07h41

    Randonnée réalisée hier, merci pour le topo !

  • par CerLe 20 octobre 2017 à 00h27

    Le grand Ferrand est il plus difficile à gravir que l’Obiou et ses passages vertigineux avant d’arrivée à l’apaule, et le col de l’obiou ?

  • par Le 20 octobre 2017 à 10h26

    Je pense que le Grand Ferrand est un peu plus difficile car il faut mettre les mains pour franchir les barres rocheuses. Les pentes sous le col de l’Obiou sont un peu plus fuyantes.
    Les deux ascensions sont différentes.

  • par Le 26 août à 14h52

    Rando réalisée le 18 août, merci Alain pour ce topo. La rando est géniale, c’est vrai que l’ascension est du grand ferrand est impressionnante, je trouve que la descente l’est encore plus, bien retenir vos points de passages à la montée pour repasser aux mêmes endroits à la descente. (la perspective est réellement différente).

  • par ThierryLe 19 septembre à 17h05

    Les deux pistes d’accès sont en mauvais état. Ne pas s’y aventurer avec une voiture sans transmission intégrale et sans garde au sol. Le mieux est de partir du hameau de Lachaup moins de dénivelé. A mon avis personnel, aucun passage rocheux ne dépasse le 1er degré. C’est une rando un peu longue, mais sans difficultés techniques pour une personne ayant le pied sûr. Casque conseillé vers la fin, car certains randonneurs envoient des volées de pierres.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !