Grand Muveran (3051m) par Pont de Nant

Difficulté :
Alpinisme F
Dénivelé :
2300m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Ascension cotée "Alpinisme F", accessible sans équipement particulier et qui permet, à 3051m, d'avoir une très belle vue sur le nord des Alpes. Le sommet se situe à la frontière entre le canton de Vaud et le Valais.

Accès

Prendre la sortie Bex sur l’A9. Traverser Bex et suivre Frenières-sur-Bex, puis Les Plans-sur-Bex et enfin Pont de Nant. Aucun souci pour se garer avec plusieurs parkings disponibles.

Itinéraire

  • Carte 1 : Swisstopo 1285 Les Diablerets 1:25000
  • Carte 2 : Swisstopo 1305 Dent de Morcles 1:25000
  • Office Fédéral de Topographie : Grand Muveran
  • Distance : 14.5 km
  • Dénivelé : 2300 m

Avertissement

Malgré le mot "facile" dans la cotation et la distance modérée, faire attention car cette sortie est longue (8h45 de marche pour nous, plus les pauses, on arrive à une sortie de plus de 9h). Le dénivelé fait mal aux jambes (2300m), et il faut rester très vigilant car le terrain est parfois très exposé.

Descriptif

Cela faisait quelques temps que je cherchais une sortie "Alpinisme F" faisable sans trop d’équipement pour me faire un peu la main et pour changer un peu des randonnées habituelles. J’ai choisi ce Grand Muveran, qui semblait remplir ces critères.

Nous voilà donc partis pour Pont de Nant, le point de départ de la sortie.

Départ à 9h du parking de Pont de Nant. La montée va se dérouler en 3 grandes parties :

  • Première partie, jusqu’au point 1861m de la carte Swiss Topo (crête située après la cabane de La Larze). C’est de la randonnée "classique", en sous-bois puis à découvert. La pente est relativement soutenue. Sur la piste qui part du parking, suivre l’indication "Cabane CAS Rambert", puis le chemin est bien balisé (blanc-bleu-blanc).
  • Une fois cette première crête atteinte, on commence le jeu de "saute mouton" pardessus plusieurs crêtes pour aller jusqu’à la Cabane CAS Rambert. Le chemin là aussi est bien balisé (toujours blanc-bleu-blanc), mais la randonnée se complique un peu !
    Le chemin est parfois assez exposé, quelques chaînes peuvent aider ici ou là, mais il vaut mieux avoir le pas sûr car par endroits, la chute est interdite ! Ici aussi le dénivelé absorbé est important, surtout que la distance parcourue n’est pas énorme : ça tire sur les jambes !
    On arrive enfin à l’arête de la Frête de Saille, d’où on aperçoit la cabane Rambert de l’autre côté d’un beau cirque. On y accède après avoir franchi ce cirque, en ayant dévalé la descente, et être remonté tranquillement de l’autre côté !
    Arrivée à 12h30 à la cabane (3h30 depuis le parking, en marchant d’un bon pas, mais avec quelques pauses "photos chamois" !).
  • Après le petit pique-nique bien mérité à la cabane, on passe aux choses sérieuses, l’ascension finale du Grand Muveran. C’est cette partie qui est cotée "Alpinisme F".
    Ici aussi, on se retrouve plusieurs fois sur des parties très exposées où l’erreur n’est pas permise. Quelques chaînes sont là pour rassurer sur les passages difficiles. Il y a également plusieurs passages d’escalade facile pour arriver au sommet (j’ai lu un topo qui parlait d’un passage 3a, mais je n’ai rien vu de tel, ça reste très accessible).
    Le sentier commence juste derrière la cabane, et il faut suivre les cairns et les points rouges sur les rochers. Il faut bien avoir l’œil pour ne pas s’égarer, mais en prenant le temps, on arrive à trouver son chemin. Il faut compter 1h30 de la cabane au sommet.
    Au sommet : on profite enfin ! Après cette longue montée (plus de 2000m de dénivelé avalés depuis le départ), on profite d’une superbe vue à 360°, du lac Léman au Mont Blanc.

Toute la descente se fait par le même chemin. Il faut compter 1h15 du sommet à la cabane, et 2h30 pour le retour jusqu’au parking en marchant rapidement et en se "laissant dévaler" lorsque cela est possible (compter 3h en marchant plus "normalement").
Nous sommes de retour à 18h15 au parking.

Côté faune

Nous avons vu plusieurs chamois dans la première partie (notamment sur la première crête), et beaucoup de bouquetins ensuite, dans la seconde partie où l’on va de crêtes en crêtes ainsi qu’au début de l’ascension finale, derrière la cabane.

Matériel

Petite précision, si l’ascension finale se fait sans matériel particulier, il peut être utile de prévoir le casque si il y a un peu de monde pour se protéger des chutes de pierres. Des gants peuvent être utiles aussi car on utilise les mains partout et les rochers sont bien coupants par endroits. Enfin, nous avions emmené une corde et les baudriers, au cas où, pour pouvoir se rassurer en cas de passage trop compliqué.

Variantes

Deux autres chemins permettent d’accéder à la cabane Rambert, avec moins de dénivelé :

  • En partant d’Ovronnaz.
  • De Jorasse, en ayant pris la remontée mécanique qui part d’Ovronnaz.

Il est aussi possible de couper la rando en 2, en dormant à la cabane Rambert.

Dernière modification : 16 mai 2018

La carte du topo « Grand Muveran (3051m) par Pont de Nant »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Grand Muveran (3051m) par Pont de Nant »

Piste du départ, après le parking Arrivée à la cabane de la Larze Salamandre noire sur le chemin Première crête en vue Le Grand Muveran se découvre Faune locale Faune locale Faune locale Faune locale En chemin vers la cabane, ça se complique ! C'est bien par là qu'il faut passer ! Passage exposé La cabane est en vue, de l'autre côté du cirque Le Grand Muveran vu de la cabane Rambert On y est ! 3051m ! Juste sous le sommet La descente La descente Intervention de la REGA non loin de là Intervention de la REGA non loin de là Intervention de la REGA non loin de là