Grand Pic de Belledonne (2977m)

Difficulté :
Alpinisme F
Dénivelé :
1700m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Le point culminant du massif de Belledonne. Son allure austère cache en vérité un parcours rocheux pas très difficile dans sa face est, le tout pour un panorama exquis sur les Grandes Rousses et les Ecrins. Longue approche pour une belle escalade facile.

Accès

De Villard-Bonnot (17km de Grenoble), prendre la D290 pour Ste-Agnès puis la D280 pour le Col des Mouilles (1021m). Tourner à droite sur la petite route montant au Pré Marcel (1280m).

Un autre accès, depuis Ste-Agnès et la route puis la piste du Clos (arrêt au virage de la Souille - 1358m sur IGN). Ce point est en vérité le plus proche en dénivelé pour accéder au Lac Blanc (sentier GR 549A de IGN puis sente du ravin des Excellences). Cet accès permet de gagner 1h sur la montée.

Itinéraire

  • Carte : 3335 OT Grenoble - Chamrousse
  • Altitude de départ : 1281m
  • Altitude du lac Blanc : 2161m
  • Altitude du col de la Balmette : 2667m

Horaires

  • Lac Blanc : 3h
  • Col de la Balmette : 1h 45 du lac
  • Sommet : 1h 15 du col
  • Soit un total de 6h (aller) si on le fait à la journée

Difficulté

Elle ne dépasse pas le III. Le passage le plus dur est équipé d’un vieux câble solide. Il faut juste faire attention à ne pas provoquer de chutes de pierres qui sont souvent instables dès qu’on quitte le parcours le plus emprunté.

Du parking au lac Blanc

Du Pré Marcel (1281m), emprunter la piste puis le sentier (GR 549B) plein sud, à plat puis en bonne pente jusqu’au refuge Jean Collet.

Pour rejoindre le lac Blanc, plusieurs possibilités :

  • Par le bas : du refuge, descendre environ 70m pour venir buter sur le verrou du lac blanc à remonter par un bon sentier en lacets.
  • Par le haut : continuer le GR549 jusqu’à 2030m (au niveau d’un gros rocher), quitter le GR pour suivre une sente à droite qui se dirige sur des parois rocheuses. La sente, bien marquée mais aérienne et étroite traverse en yo-yo la paroi rocheuse aidée par moments de câbles en fer. En final, la sente redescend brusquement vers le lac Blanc.

Pour les forcenés, cette sortie peut se faire en 1 jour ; nous avons préféré bivouaquer au bord du lac Blanc (emplacements avant le lac au-dessus du verrou) pour couper le dénivelé et surtout la distance (8 + 14km).

  • Variante : depuis la Souille (1358m), emprunter le GR 549A en descente puis légère montée jusqu’à pénétrer dans le vallon sous le refuge Jean Collet. Au niveau de la bifurcation entre la montée au refuge et celle du col de la Sitre, prendre une petite sente qui part tout droit en suivant le ravin des Excellences (carte IGN) et qui rejoint le sentier de liaison refuge-lac blanc au point le plus bas (presque !). A droite, rejoindre le lac (6km - 2h).

Du lac Blanc au col de la Balmette

Du lac, continuer le sentier en direction du glacier de Freydane (à gauche du lac). Une fois sur le glacier, trouver le long couloir étroit menant au col de la Balmette, point de départ de l’ascension du Grand Pic.

Remonter les pentes neigeuses en direction de ce col (35 à 40° en final). Avant le col (environ 30m), remarquer à droite un cairn dans la paroi accessible par une belle vire facile. Il indique le moment où quitter le couloir du col afin de ne pas se trouver devant un mur vertical en IV au niveau du col. Rejoindre ce cairn, retourner à gauche et par une pente facile rocheuse, gagner le dessus du col (au-dessus du mur) (2667m).

Du col de la Balmette au sommet

Là, commence l’escalade du sommet. Partir à droite vers l’arête nord sur 30m environ. Repérer à gauche de l’arête une longue cheminée assez raide au départ. La rejoindre et commencer à la remonter (1 pas de III avec peu de prises sur 2m). Juste au-dessus, la cheminée se coupe en 2 couloirs. Prendre celui de gauche afin de gagner la face est du Grand Pic (assez raide mais de très bonnes prises).

Le terrain change alors radicalement. On se retrouve au pied d’un vaste éboulis qu’il faut remonter en tirant à gauche (cairns) et non tout droit (cairns aussi). En début d’été, un névé est encore présent dans cette face. Tirer le plus à gauche possible pour se retrouver en limite de cette face. Venir buter sur le haut de l’éboulis et remonter des rochers donnant accès au premier câble en fer de la voie. Très utile, il permet de gravir un très raide ressaut.

Au-dessus, se diriger vers une boite aux lettres à gauche, la passer et monter au-dessus à droite sur une vire étroite (2è câble). A l’extrémité du câble, remonter au mieux les rochers faciles débouchant enfin au sommet panoramique.

La vue sur la Croix de Belledonne est saisissante.

Descente

Retour identique en faisant attention aux pierres qui sont parfois instables.

Dernière modification : 30 mars 2013

La carte du topo « Grand Pic de Belledonne (2977m) »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Grand Pic de Belledonne (2977m) »

Refuge Jean Collet Accès au lac Vue d'ensemble. Vers le col Montée au col Arête nord vue du col de la Balmette Face est Au sommet Lac Blanc depuis le sommet Croix de Belledonne Redescente du col Glacier de Freydane