Grand Pic de la Lauzière (2829m) en conditions hivernales

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1500m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

La classique du secteur réalisée par le col des Aiguillons. C'est le point culminant du massif de la Lauzière.

Accès

D’Albertville prendre la direction de la Tarentaise puis du col de la Madeleine jusqu’à Celliers-Dessus (en hiver altitude du parking 1360m).

Itinéraire

  • Carte : IGN TOP25 3433 ET Saint-Jean-de-Maurienne.
  • Orientation : E puis N.
  • Difficulté : Pente max à 30 degrés jusque sous le sommet. Les derniers 50 mètres sont à 45° assez exposés.
  • Matériel : Crampons, piolet pour la toute fin.

Itinéraire

Remonter la route du col de la Madeleine sur environ 1 km pour rejoindre la combe des Plans. La remonter jusque vers l’altitude 1950m puis bifurquer vers les Aiguilles de la Balme pour rejoindre le col de la Valette.

Par une traversée ascendante rejoindre le Pas de la Balme ou col des Aiguillons puis le glacier de Celliers.

Le remonter jusquà son terme pour venir buter rive gauche sous la rampe issue directement du sommet où les moyens alpins sont nécessaires.

Atteindre enfin le sommet par 50m à 45°. Malheureusement le sommet n’est plus matérialisé par la croix qui est apparemment tombée.

Pour finir cette belle boucle, la descente peut s’effectuer par la combe de la Valette pour rejoindre la route.

Dernière modification : 26 mai 2018
Aiguilles de la Balme (2696m)

La carte du topo « Grand Pic de la Lauzière (2829m) en conditions hivernales »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Grand Pic de la Lauzière (2829m) en conditions hivernales »

la combe des Plans passage sous les Aiguilles de la Balme Vue sur le Grand Pic et sa rampe à droite le glacier de Celliers Montée finale fin du glacier vers le sommet descente le sommet vue sur Lauzière nord vers la Tour de la Flachère et Lauzière sud Vers Belledonne la Lauzière et le Mont Blanc la combe de la Valette Le Grand Pic de la Lauzière vu du Rognolet La fin de l’itinéraire, assez alpin