Abonnez-vous à notre newsletter !

Grand Tour du Plateau d’Emparis, par le Chazelet

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
1000m
Durée :
7h

Voici l'accès "classique" au plateau d'Emparis rallongé pour en faire une boucle panoramique aux paysages variés. – Auteur :

Accès

Départ du hameau du Chazelet, sur la Commune de La Grave.
De Bourg d’Oisans, prendre la direction du col du Lautaret et de la Grave par la D1091.
Passer La Grave et juste après le premier tunnel, prendre à droite la D33 en direction du Chazelet.
Passer le Ventelon et les Terrasses pour arriver au Chazelet.
Contourner le village par le-dessus pour se garer sur un vaste parking (panneaux Plateau d’Emparis)

Publicité

  • Sac de couchage - Kompakt MTI (...) PROMO

    190 € 165 €

  • Veste de protection en Gore-Tex - (...)

    380 €

  • Chaussures d’Approche - Femme - Ws (...) PROMO

    150 € 90 €

  • Sac à dos de Randonnée Journée - (...)

    155 €

Précisions sur la difficulté

  • Pas de difficultés particulières pour atteindre le plateau d’Emparis, randonnée sur un bon sentier balisé. Il en va de même pour la descente en longeant le Torrent du Gâ, sur une large piste.
  • Sur le plateau, le brouillard peut être un danger.
  • Cheminement hors sentier facile entre les Chalets du Rif Tort et La Cabanote
  • Traversée d’une zone humide et de torrents, qui peut être pénible au printemps.

Les infos essentielles

  • Carte IGN : 3435 ET : Valloire-Aiguilles d’Arves-Galibier /3335 ET : Le Bourg d’Oisans Alpe d’Huez
  • Altitude minimale : 1733 m
  • Altitude maximale : 2460 m
  • Distance : environ 21 km
  • Horaires : comptez entre 7 et 8 h
  • Balisage : permanent (jaune), sauf entre les Chalets du Rif Tort et La Cabanote.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Du parking, commencer par descendre en empruntant une large piste. Franchir le torrent du Gâ et atteindre le pied du téléski du Plateau d’Emparis, d’où part la piste à suivre. Celle-ci s’éloigne peu à peu du téléski pour s’élever en lacets débonnaires et s’élever dans les pentes orientées est. Vers 2000m la pente commence à s’adoucir, et débute alors une longue traversée plein ouest, sous les pentes de Serre Bernard. La présence de la Meije et du Rateau se fait alors écrasante. Le chemin franchit une ravine, et un dernier effort permet d’atteindre un panneau à 2350m, peu avant le Col de Souchet. Il s’agit alors de prendre le chemin (balisé) se dirigeant plein sud en direction du Lac Lérié, que l’on atteint facilement.

Contourner le Lac Lérié et poursuivre est puis nord/ouest en suivant les limites du plateau pour rejoindre le Lac Noir, qui offre une vue plus ouverte sur les lieux. Poursuivre vers le nord/ouest. Le chemin côtoie quelques lacs qui peuvent être asséchés et amorce une descente minérale, plein nord, qui offre une vue dégagée sur la suite du parcours. On atteint finalement le Lac Cristallin, qui n’est lui-même qu’une petite flaque en automne. La descente se fait alors plus débonnaire, dans de belles pentes herbeuses qui permettent d’atteindre, près des chalets du Rif Tort, l’endroit où se rejoignent les différents chemins balisés qui quadrillent le secteur. Franchir le gué sur le Rif Blanc, et quitter ici le chemin pour s’engager plein nord en contournant par l’est une vaste zone humide, ou ruisseaux et tourbières s’entremêlent. Si la traversée est aisée en automne, elle peut s’avérer plus problématique au printemps.

Traverser le Rif du Coin peu avant ses ravines, et effectuer une courte mais sévère montée nord / nord est qui permet d’atteindre une épaule offrant une belle vue sur le vallon du Rif Tort. En empruntant une des nombreuses traces à moutons, traverser à flanc sous les pentes du Gros Têt puis du Petit Têt. Rester à niveau autant que possible. En poursuivant ainsi, et en gardant le Pic du Mas de la Grave en point de mire, on finit par rejoindre le GR au point 2274 (La Cabanote).

Débute alors l’interminable descente. Emprunter le sentier qui se diriger vers l’est en direction de la coquette Cabane de la Buffe. On atteint alors le Torrent du Gâ, que l’on va suivre en permanence. La large piste passe devant les Chalets de la Buffe, le Refuge du Mas de la Grave, et traverse plusieurs hameaux, dont le Rivet du Pied. Une dernière descente permet de passer sur le Pont du Pertus et d’atteindre le pied du Téléski du Plateau d’Emparis. Remonter par le chemin emprunté à l’aller pour retourner au parking.

Sortie du 13/10/2019

La quiétude de l’automne est d’une richesse incommensurable. Il y a en octobre la douce impression d’être seul face à la montagne, le sentiment que, après avoir vu ses sentiers piétinés par de nombreux randonneurs estivants, les lieux s’apaisent enfin. Bien sûr, par beau temps, il y a toujours un ou deux briseurs de silence qui viennent trainer leurs chaussures dans les pentes herbeuses baignées de soleil qui donnent accès au Plateau d’Emparis. Mais ils sont rares, et, comme les marmottes qui semblent avoir regagné leurs terriers, ils tentent de se faire discrets. Les lieux en imposent et la Meije, omniprésente, qui tente de se débarrasser de quelques nuages envahissants, constitue une vigie invitant au respect. A la chaleur des herbes sèches succède l’eau et la pierre, ce chapelet de lacs qui, dans leur écrin minéral, ne rejettent plus que de maigres filets d’eau, attendant le retour de l’humidité. Et puis, vers le nord, c’est l’immensité du plateau, et le Pic du Mas de la Grave, immanquable objectif vers lequel les pas se dirigent, épousant la courbe des torrents, traversant des tourbières, empruntant des sentes à mouton. L’effort est suffisant, et le randonneur qui pourrait avoir l’outrecuidance de se penser seul au monde finit par se résoudre à descendre, et s’embarque dans un interminable retour en longeant le ruisseau du Ga, la Meije en point de mire. 22km d’un bonheur automnal.

Dernière modification : 14 octobre 2019
Plateau d’Emparis et ses lacs par le Chazelet

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de ce topo :

Installé depuis 2009 en Chartreuse, je ne me lasse de ces découvertes montagnardes qui éblouissent les yeux et remplissent l'âme.

Randonnée réalisée le 13 octobre

Topo publié le 14 octobre

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 14 octobre à 23h29

    Merci Guillaume pour ce joli texte et ces photos d’un coin que j’apprécie beaucoup.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !