Abonnez-vous à notre newsletter !

Grand tour du Miravidi

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
3700m
Durée :
3 jours et plus

Cette "Haute Route" du Miravidi a tous les atouts dans sa manche : sentiers sauvages à l'écart des foules du TMB, passages aériens (mais jamais difficiles) et vues exceptionnelles sur les massifs du Mont Blanc, du Ruitor et de la Vanoise. – Auteur :

Accès

De Beaufort , prendre la direction de Bourg-Saint-Maurice par le Cormet de Roselend. Dans la descente du Cormet, prendre à gauche la petite route menant aux Chapieux et poursuivre jusqu’à la Ville des Glaciers où l’on se gare.

En été, la route des Chapieux à la Ville des Glaciers est fermée de 8h30 à 17h30, dans le sens montant uniquement, le retour étant possible à toute heure.

Une navette est en place (3,50 €/personne, navette toutes les 30 minutes)

Pour plus de précisions, l’arrêté municipal est affiché au point d’information à l’entrée du hameau, où sont également vendus les tickets pour la navette.

Publicité

  • Sac de couchage 3 saisons - Femme - (...)

    110 €

  • Doudoune robuste en duvet d’oie - (...)

    500 €

  • Chaussures de Randonnée Junior - (...) PROMO

    95 € 85 €

  • Sac à dos de Randonnée et Trekking, (...)

    200 €

Précisions sur la difficulté

Quelques passages assez aériens, du Col de Chavannes au Col de Bassa Serra et sur le sentier Thomas Rocques. Les passages les plus délicats sont équipés.

L’itinéraire se déroule presque intégralement à plus de 2000 m, des névés tardifs peuvent être présents et rendre certains passages plus délicats. Il est conseillé d’attendre au moins la mi-juillet pour s’y engager.

Tout le parcours se fait sur un sentier balisé, même si la carte IGN indique parfois le contraire. Cependant le sentier est parfois peu visible et le balisage manquant, il faut donc être attentif à l’orientation et parfois naviguer à vue.

Les infos essentielles

  • Carte IGN : TOP25 3531ET Saint-Gervais-les-Bains Massif du Mont-Blanc
  • Altitude minimum : 1 789 m (Ville des Glaciers)
  • Altitude maximum : 2 756 m (Tête Nord des Fours)
  • Distance : environ 52 km
  • Balisage : rouge et blanc du TMB (Ville des Glaciers - Col des Fours), double trait jaune du Sentier Thomas Roques (Tête Nord des Fours - Col de la Seigne), ronds jaunes (Col de Chavannes - Col du Petit Saint Bernard), trait jaune PR (Col du Petit Saint Bernard-Ville des Glaciers). Des cairns jalonnent les portions délicates.
  • Chiens autorisés : oui, aucune réglementation spécifique sur le parcours, attention tout de même aux nombreux troupeaux au départ et à l’arrivée de la Ville des Glaciers

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Introduction

Nous avons découvert cet itinéraire sur le site internet du refuge Robert Blanc. Nous avons simplement changé le découpage des étapes, pour pouvoir le faire en autonomie et avec une nuit de plus.

Rendons à César ce qui est à César, il faut donc noter qu’il est possible de réaliser cette boucle en trois jours, avec une première nuit au refuge Robert Blanc et une seconde à l’Hospice du Petit Saint-Bernard.

  • La trace GPS indiquée sur ce topo est donnée à titre indicatif. Elle est approximative sur certaines portions.

Jour 1 : de la Ville des Glaciers à la Combe de Bellaval

Dénivelé : +1 100 m / - 400 m

Du parking, suivre la variante du GR du Tour du Mont Blanc jusqu’au Col des Fours, puis poursuivre la crête vers le nord (cairns), pour atteindre la Tête Nord des Fours.

Continuer vers le nord sur une sente bien visible. Elle descend une petite barre rocheuse. On trouve alors rapidement le balisage constitué d’un double trait jaune du sentier Thomas Rocques, beau parcours sauvage et aérien qui relie la Tête Nord des Fours au Col de la Seigne.

Suivre le sentier jusque sous le Lac de l’Enclave où l’on bivouaque.

Jour 2 : De la Combe de Bellaval aux Lacs de Chavanne

Dénivelé : + 1 100 m /- 950 m

Continuer le sentier Thomas Rocques jusqu’au Col de la Seigne, via le refuge Robert Blanc. Le sentier traverse des paysages somptueux, dominés par l’Aiguille des Glaciers avec en point d’orgue la traversée sous le Glacier des Glaciers.

  • Quelques passages aériens et équipés sur cette portion.

Au col, superbe panorama sur le massif du Mont Blanc, qui ne nous quittera plus de la journée.

Partir ensuite vers le sud-est, versant italien, par un sentier bien visible (en pointillés sur la carte IGN), qui part plus ou moins de niveau (légère descente), avant d’effectuer une courte remontée jusqu’au Col de Chavannes.

Peu après le col de Chavannes on trouve un balisage constitué de ronds jaunes. C’est ce balisage que l’on suit pour la partie italienne de ce circuit. On y trouvera parfois le numéro 10 jusqu’au col de Bassa Serra, après lequel on basculera sur le circuit numéro 14 jusqu’au lac Verney.

Poursuivre au sud-ouest une sente restant de niveau, pour rejoindre les lacs situés sous le glacier de Chavannes où l’on bivouaque.

Jour 3 : des Lacs de Chavannes au Fornet

Dénivelé : + 1 150m / -1 500 m

Le sentier balisé longe les lacs, passe un premier petit collet, puis se dirige vers le pied d’une paroi où il s’engage en traversée ascendante sur une vire exposée, pour atteindre le col de Bassa Serra.

Descendre au sud dans le superbe vallon du Breuil, jusqu’aux alentours du point coté 2503 m sur la carte IGN où l’on bifurque en direction du Col du Petit Saint Bernard, via les lacs de la Tormonaz et de Pointe Rousse, le Col de Pointe Rousse et le Lac Verney (balisage jaune toujours présent).

De l’Ancien Hospice, prendre le sentier balisé de jaune qui se dirige vers le Col de la Forclaz. Le balisage est bon, mais le sentier est fréquemment traversé par des clôtures qu’il faudra enjamber.

Belle vue sur le Mont Pourri et la Grande Casse sur toute la montée.

Du col, descendre vers le Pont de Chézari. Le sentier, bien marqué et balisé au début, finit par disparaître en cours de descente (à moins que nous ne l’ayons perdu). Nous avons donc piqué directement à vue sur les ruines du Beaupré d’en Haut, bien visibles, où l’on retrouve un balisage et une sente plus ou moins à l’abandon, qui nous ramène au Pont de Chézari.

Remonter alors la Combe du Fornet en direction du Col de l’Ouillon.

Là encore, nous avons dû cheminer à vue (aisé), mais après vérification sur le Géoportail, il semblerait tout simplement que le tracé du sentier ait été modifié par rapport à celui de ma vieille carte IGN. Nous aurions donc suivi l’ancien tracé qui, ayant été abandonné, est compliqué à suivre.

Bivouac sur un replat dans le vallon.

Jour 4 : du Fornet à la Ville des Glaciers

Dénivelé : + 350 m / - 850 m

Petite demi-journée où l’on atteint le Col de l’Ouillon, duquel on retourne vers la Ville des Glaciers par un sentier bien marqué et cairné qui descend abruptement avant de filer vers l’Est et de rejoindre le GR du Tour du Mont Blanc au dessus du refuge des Mottets.

Il ne reste plus qu’à suivre le GR jusqu’au parking.

Dernière modification : 7 mars 2019
Mont Miravidi ou de Mirande (3066m) par l’Italie

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de ce topo :

Randonnée réalisée le 25 juillet 2018

Topo publié le 8 mars

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !