Grande Aiguille Rousse (3482m) par le Col de l’Ouille Noire

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1550m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Variante au départ du col de l'Iseran pour accéder à ce sommet qui domine le Glacier des Sources de l'Isère et sépare la Maurienne et la Tarentaise. Itinéraire qui va passer sous le Glacier du Montet et le sommet du même nom. Avec un final très raide via le col situé entre la Petite et la Grande aiguille Rousse

Accès

Au départ de la Tarentaise ou de la Haute-Maurienne, se rendre au col de l’Iseran. Parking à côté du départ du télésiège "Cascade Express". Accès au parking par la route située au sommet du col de l’Iseran.

Précisions sur la difficulté

  • Il s’agit d’une rando assez longue, il faut prévoir la remontée au Col de L’Ouille Noire en fin de journée, quand on est déjà fatigué.
  • Recherche d’itinéraire pendant la descente vers Les Pareis Longues
  • Il faut poser les mains pour le passage dans le couloir sous la Grande Aiguille Rousse
  • Montée au col entre les deux Aiguilles Rousses raide, dans un pierrier pas facile.

Les infos essentielles

  • Carte : IGN TOP 25 N° 3633ET
  • Altitude départ : 2741m
  • Altitude arrivée : 3428m
  • Matériel : Casque pour le couloir sous la Grande Aiguille Rousse, Piolet + Crampons si enneigé.
  • Temps de la sortie : 9h

Itinéraire

Montée au Col de l’Ouille Noire

Du parking, descendre vers la gare du télésiège de Céma, prendre le sentier direction sud-est. Traverser le ruisseau de Céma en direction du ruisseau de la Reculaz.
Le sentier longe le ruisseau de la Reculaz, et passe sous une barre rocheuse et la cascade du Grand Pisaillas.

Il débouche ensuite sur un plateau, de là, vous allez commencer à trouver de nombreux Cairns. qui vous mèneront sur une sente qui remonte dans les éboulis, d’abord en direction de l’Ouille Noire elle-même (orientation Sud-Ouest), jusque vers 3000m, puis de là, vers la gauche (Nord-Est). Suivre cette sente jusqu’à la crête que l’on atteint au point 3254, il y a un gros cairn. Le col est un peu plus bas sur la gauche (en direction de la pointe du Montet) à 3229m.

Descente vers les Pareis Longues

Pour faire simple, l’idée est à présent de descendre de la crête et de longer le glacier du Montet en son pied.

Du col de l’Ouille Noire, longer l’arête quelques dizaines de mètres en direction de la Pointe du Montet, vous allez arriver au sommet d’un couloir, qui va vous permettre de descendre vers le sommet de gradins rocheux, qui se présentent comme les marches d’un "escalier géant" qu’il va falloir descendre.

Une fois au sommet de ces gradins rocheux, commencer à les descendre progressivement, en gardant comme cap le Lac du Montet, Il y a plusieurs cheminements possibles, le plus simple étant de commencer "à gauche", puis au niveau de la première branche du Glacier du Montet, de vous trouver au centre des gradins rocheux, et enfin de terminer ceux-ci presque que tout à droite (aval).

Quand vous êtes arrivés à la fin des gradins, vous êtes aux Pareis Longues.
De là, il faut à présent franchir une barre rocheuse (Sens descente, aval), juste sous le déversoir du Lac du Montet, en direction de la pointe du Gros Caval.
Une fois en bas de cette barre rocheuse, commence une traversée pour rejoindre le vallon qui mène sous la Grande Aiguille Rousse.

Voir l’itinéraire

La traversée sous la Petite Aiguille Rousse et la Grande Aiguille Rousse

Après avoir franchi dans le sens descendant la barre rocheuse sous le déversoir du Lac du Montet, il faut effectuer une traversée en direction de l’Ouille de Gontière, une centaine de mètres au-dessus des Vardettes, sous la barre rocheuse "entourant" la petite Aiguille Rousse, en restant grosso modo à une altitude entre 2800 et 2900 mètres. Cette traversée permet de contourner cette barre rocheuse, et conduit à un vallon qui remonte en direction du Col de Gontière.

Il faut remonter ce vallon presque jusqu’au col de Gontière.

Après l’altitude 3100m, il faudra repérer sur la gauche, sous la Grande Aiguille Rousse un étroit couloir, qui permet la remontée sur un plateau situé sous la Grande Aiguille Rousse.

Ascension finale de la Grande Aiguille Rousse

1 ) Franchissement de la barre rocheuse sous le sommet :

Normalement, vous avez lors de la montée dans le vallon conduisant au Col de Gontière, repéré un étroit couloir, juste sous le sommet de l’Aiguille Rousse. Sommet que l’on peut apercevoir dès l’entrée dans la vallon, en face de soi.

Au premier regard, ce couloir étroit, coincé sous la face sud de la Grande Aiguille Rousse et la barre rocheuse contournée jusque là, n’est pas très engageant. Le port du casque est ici très très recommandé. Il faut donc remonter ce couloir (direction Nord-Ouest). La remontée est raide, mais le terrain pas trop croulant, donc ce n’est pas très difficile. Le couloir se remonte plus sur son côté gauche.

Il comporte à ce jour deux difficultés. Deux petits passages où il faut "escalader" (pas de II) de gros blocs empilés qui barrent le passage. À titre indicatif, une de ces difficultés se situe à la fin du premier quart de la remontée et l’autre au début du dernier quart, donc au 3/4 de la remontée.

2 ) Montée au Col entre La Grande Aiguille Rousse et la Petite Aiguille Rousse

L’étroit couloir débouche en son sommet sur un petit plateau. De là vous avez une visibilité sur le suite de l’itinéraire. C’est à dire, premièrement la remontée vers le col, puis le remontée du col au sommet.

La remontée au col est difficile sur un terrain croulant, du genre deux pas en avant, un en arrière. Il y a plusieurs sentes, qui cheminent plutôt sur la gauche de l’itinéraire de remontée au col.

Une fois au col, vous avez une vue sur le Glacier des Sources de l’Isère que vous dominez, de là il faut aller sur la droite et remonter vers le sommet, l’itinéraire est évident.

Variantes

L’étroit couloir étant très exposé aux chutes de pierres, d’autant que ce n’est pas le passage "normal", il est possible de l’éviter.

Deux possibilités :

1- Au bas de la barre rocheuse sous les Pareis Longues, effectuer une traversée ascendante, nord-est, sous le col du Montet, passant par la cote 2843m.
La barre rocheuse est bien visible en face. La contourner par la gauche et aller rechercher la sente qui passe près de l’escarpement.
Finir l’ascension en suivant ce topo.

2- Passer sous la barre rocheuse, comme décrit plus haut.

Gagner le replat au-dessus de la cote 2904m. Le passage se situe à gauche de la petite ravine.
Finir l’ascension en suivant ce topo.

Le Retour

Après la descente du couloir de la face Sud, virer progressivement vers l’ouest en longeant les barres rocheuses au plus près.

Vers l’altitude 2990m, quelques rochers calcaires (facilement repérables dans les schistes) annoncent la proche fin des barres rocheuses.

Environ 50 mètres après ces rochers, plonger à gauche (plein sud) sur de fins éboulis. On trouve alors une trace (liaison avec le Col du Montet) que l’on suit jusqu’à un replat (2880m environ). Voir ce topo.

Ensuite, retour par les Pareis Longues et l’itinéraire pris à l’aller.

Dernière modification : 16 mai 2018
Grande Aiguille Rousse (3482m) par la face Sud

La carte du topo « Grande Aiguille Rousse (3482m) par le Col de l’Ouille Noire »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Grande Aiguille Rousse (3482m) par le Col de l’Ouille Noire »

L’itinéraire Itinéraire vu depuis le Col de l’Ouille Noire Itinéraire vu depuis le pied de la Petite Aiguille Rousse (Regard en direction de la Pointe du Montet et son Arête Sud) Itinéraire de descente vers les gradins rocheux Itinéraire pour la montée finale vers la Grande Aiguille Rousse Après explication de l’itinéraire ... retour en Arrière : Levé du jour, vue en direction de la Pointe des Arses Au pied de l’Ouille Noire, c’est là qu’il faut commencer à se diriger sur la gauche. Vue sur la Pointe du Montet et son arête Sud (une traversée à faire !) , pendant la montée sous le col de l’Ouille Noire Les gradins rocheux à traverser en direction du Lac du Montet Vue arrière dans les gradins rocheux Lac du Montet et son déversoir depuis les gradins rocheux, Pointe du Gros Caval, Col du Montet, Petite Aiguille Rousse Glacier du Montet, branche Sud ... à cette distance, vous êtes «bon» Pareis Longue, Petite Aiguille Rousse, Ouille de Gontière Itinéraire de descente sous le déversoir du Lac du Montet, franchissement de la barre rocheuse Sous le déversoir du Lac du Montet, un peu en dessous des Pareis Longues et un peu plus haut que les Vardettes Sous la Petite Aiguille Rousse, on longe la barre rocheuse Regard en direction des Levanna On découvre enfin la Grande Aiguille Rousse en commençant la remontée du vallon sous le Col de Gontière Un point de franchissement possible (Option non retenue pour cette rando) de la barre rocheuse sous la Grande Aiguille Rousse Le couloir de franchissement de la barre rocheuse sous la Grande Aiguille Rousse Blocs barrant le passage dans le couloir, qui s’escaladent facilement Vue arrière sur le couloir, juste après la deuxième série de blocs à escalader. Vue sur la Grande Aiguille Rousse au sommet du couloir Vue arrière depuis le Col situé entre La Grande Aiguille Rousse et la Petite Aiguille Rousse Glacier des Sources de l’Isère depuis le col La Grande Aiguille Rousse depuis le col, fin de l’itinéraire Le col, vu depuis le sommet de La Grande Aiguille Rousse Glacier des Sources de l’Isère vu depuis le sommet Sommet de la Grande Aiguille Rousse, apparement la croix a disparu ... regard en direction des Levanna