Grande Sure (1920m), en boucle par le couloir de Jusson, le col de la Sure et le pas de la Miséricorde

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1150m
Durée :
1 jour

Le dernier haut promontoire à l'ouest de la Chartreuse, avant que ne se déroulent plaines et collines du nord-Isère... Cet itinéraire varié permet d'explorer la plupart des versants de la montagne.

Accès

Voreppe - Col de la Placette. Prendre à droite la route jusqu’aux 3 Fontaines, Parking au terminus de la route (non goudronnée sur la fin).

Précisions sur la difficulté

Sentier en général bien marqué, mis à part la montée au couloir de Jusson, montée mi-rocheuse mi-terreuse plutôt raide qui comporte quelques petits ressauts faciles à escalader. Le pas de la Miséricorde est très bien tracé mais exposé.

Les infos essentielles

  • Altitude départ : 780m.
  • Altitude sommet : 1920m.
  • Durée : 6h.
  • Carte : IGN TOP25 3334OT Massif de la Chartreuse Sud.

Période

Praticable par conditions estivales (le pas de la Miséricorde est infranchissable l’hiver), en général à partir de juin, et de préférence par terrain sec.

Avertissement

Le passage du Pas de la Miséricorde à longtemps été interdit par arrêté municipal car exposé aux chutes de pierres suite à un éboulement d’un pan de falaise ayant eu lieu pendant l’hiver 2008-09.
Actuellement (2018), le passage a été réhabilité, les câbles remis en place par l’ONF et la mairie ne répond pas aux demandes.
Vous empruntez cet itinéraire à vos risques et périls. Altituderando décline toute responsabilité en cas d’accident.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Ascension

Du parking, prendre le sentier qui monte en lacets dans la forêt. Alternativement, on pourra couper quelques lacets par un raide chemin de débardage. Après une petite clairière avec point de vue (banc), le sentier part en traversée ver l’ouest vers le pas de la Miséricorde, sentier horizontal confortable mais exposé entre les falaises (câble). Après avoir rejoint le sentier en provenance de Charminelle, la montée se poursuit jusqu’à une bifurcation.

Prendre à gauche la branche montante en direction de Jusson. Après une montée dans une combe souvent boueuse, on débouche sur l’alpage de Jusson. Remonter hors sentier la croupe herbeuse en direction des falaises défendant le sommet de la Grande Sure, pour rattraper une trace s’y dirigeant.

Cette trace remonte un raide couloir herbeux à l’aplomb du sommet (croix), sans trop de difficultés si le terrain est sec, mais avec quelques petits ressauts rocheux où les mains sont utiles... La dernière barre rocheuse se contourne en remontant une vire vers la droite, pour finalement rejoindre la crête, juste au sud du sommet.

Si le temps est clair, on s’offre un superbe panorama sur les plaines du nord-Isère vers l’ouest et le nord, alors qu’au sud et à l’est, sommets et vallons de Chartreuse offrent un relief plus complexe...

Descente

Descendre vers le nord le sentier vers un collet, puis traversant les grandes pentes est pour finalement descendre sur le col de la Sure. Ceux qui ont soif pourront poursuivre vers le sud le sentier en direction d’Hurtières sur quelques centaines de mètres pour trouver une source.

Descendre vers le sud dans le vallon, à droite du torrent, une trace mal marquée (nombreuses sentes à vaches) en direction de Velouse, au fond du vallon d’Hurtières. A la bifurcation, descendre vers le nord-ouest le sentier permettant de rejoindre la bifurcation de montée, puis en direction du pas de la Miséricorde (sans bifurquer à gauche vers Charminelle), qu’on redescend par le chemin de montée.

  • Une variante de descente plus courte consiste à descendre la crête sud de la Grande Sure par une trace mal marquée directement en direction de Velouse (raide sur la fin).

Détail de la sortie du 3 août 2014

C’est l’été, mais la météo est instable, les cumulus accrochent déjà le Vercors et Belledonne, mais semblent épargner l’ouest de Chartreuse... Une occasion d’aller explorer le sommet majeur le plus à l’ouest de Chartreuse, la Grande Sure...

Départ à 15h... Le soleil résiste encore bien sur ce versant de la montagne... La montée vers le pas de la Miséricorde, puis vers Jusson dans la boue, est vite expédiée...

Un cumulus accrochait le sommet de la Grande Sure, mais le temps était encore clément. On poursuit donc la montée par le couloir de Jusson, un peu humide, mais franchissable sans trop de problèmes. Sommet à 17h30... Finalement, les cumulus daignent s’écarter du sommet à mon arrivée pour m’offrir le panorama sur les plaines.

Cependant, il pleut au nord de Voiron, et des nuées noires masquent Chamechaude et la Dent de Crolles... On ne traine pas, et on attaque tout de suite la descente vers le col de la Sure... Après un détour rafraîchissant par la fontaine d’Hurtières, on plonge vers Velouse entre les troupeaux de vaches et une grande harde de mouflons sauvages...

Descente rapide vers le pas de la Miséricorde alors que les nuages noirs me faisaient signe que cette fois je n’y échapperais pas... Finalement, c’est assis à l’abri sous un petit surplomb au milieu du pas de la Miséricorde que je laisserai passer le gros de l’averse, profitant du paysage... Après 30 minutes de pause, on reprend la descente dans un décor nettoyé, arrivée vers 20h30.

Dernière modification : 30 octobre 2018
Grande Sure (1920m) par la Chartreuse de Curière et le Cul-de-Lampe

A propos

Auteur de ce topo :

Des paysages sauvages, même si il faut marcher loin... Des panoramas grandioses, même si il faut grimper haut... Des couchers de soleil colorés, même si il faut redescendre tard...

Randonnée réalisée le 3 août 2014

Topo publié le 30 octobre

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !