Grande Sure, par la cheminée de Jusson (ouest), l’arête sud et le Pas de la Miséricorde

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1200m
Durée :
1 jour

Un circuit varié qui vous fera tomber amoureux de la Chartreuse ! – Auteur :

Accès

Départ du parking des Trois Fontaines (col de la Placette)

Accéder au col de la Placette par la D520a :

  • Soit de Voreppe (cluse de Grenoble)
  • Soit de Voiron par les gorges de Crossey D520, puis D520a au Pont de May.
  • Soit de Chambéry par la D1006 (Les Echelles) puis la D520 (Saint-Laurent-du-Pont) puis D520a au Pont de May.
  • Soit de Pont-de-Beauvoisin, D1006 (les Echelles) puis D520 (Saint -Laurent-du-Pont), et D520a au Pont de May.

Au col de la placette prendre la route des Trois Fontaines (indiquée) jusqu’à son terme, parking et départ de l’itinéraire.

Précisions sur la difficulté

  • Randonnée sportive avec quelques pas de crapahut dans le passage de la falaise des Pierres Droites (du 2), puis dans la cheminée de Jusson (quelques pas d’escalade en 2)
  • Descente par l’arête sud, escarpée, avec quelques pas faciles de désescalade.
  • Passage sur un sangle aérien mais facile (équipe d’un câble) au pas de la Miséricorde.

Cotation globale T4

Les infos essentielles

  • Carte : IGN TOP 25 3333 OT Massif de la Chartreuse Sud
  • Altitude minimum : 780 m
  • Altitude maximum : 1920 m
  • Distance : environ 10 km
  • Horaires : comptez entre 6 et 7 h
  • Dénivelée : 1200m

Avertissement

Le passage du Pas de la Miséricorde à longtemps été interdit par arrêté municipal car exposé aux chutes de pierres suite à un éboulement d’un pan de falaise ayant eu lieu pendant l’hiver 2008-09.
Actuellement (2018), le passage a été réhabilité, les câbles remis en place par l’ONF et la mairie ne répond pas aux demandes.
Vous empruntez cet itinéraire à vos risques et périls. Altituderando décline toute responsabilité en cas d’accident.

En fait le parcours est évident et logique, même si la forêt parfois dense fait douter !

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Montée :

  • Du parking des Trois Fontaines, remonter le sentier confortable "La Grande Sure 4h", par des lacets.
  • Laissez à droite vers 1000m le sentier "Pas de la Miséricorde", on reviendra par là.
  • Continuer tout droit, passer un rocher caractéristique (rocher du coq).
  • Continuer toujours tout droit en forêt jusqu’à arriver sur une belle croupe forestière caractéristique (point coté1066m)
  • Un grand cairn sur la droite, indique un sentier à suivre en ascendance dans une pente forestière raide, jusqu’à venir buter contre un passage escarpé (petite falaise) que l’on passe aisément (quelques pas de 2 tout au plus)
  • Continuer le sentier au-dessus qui traverse longuement en ascendance Nord, une vaste forêt jusqu’à sortir sur l’alpage de Jusson. (Le sentier n’est pas vraiment balisé mais évident).
  • Passer au niveau de la cabane de Jusson et remonter à vue dans le grand alpage pentu exactement au-dessus de la cabane, et exactement à l’aplomb du sommet (sentes discontinues).
  • On arrive alors exactement à l’entrée d’une grande cheminée (stèle au départ), que l’on remonte par une sente raide entrecoupée de quelques pas grimpants jusqu’au sommet. (Faire attention quand même aux chutes de pierres).

Descente :

  • Partir par une sente bien marquée au sud qui descend le long de l’arête Sud. Passages parfois raides, quelques pas de crapahut au milieu de superbes pins, dominant de beaux à-pics, qui amènent à Velouse 1500m.
  • Prendre Ouest un bon sentier qui descend raide dans un éboulis le long de la falaise Sud, et qui se transforme en sangle.
  • Lasser sur la gauche à la cote 1285m le sentier de Charminelle, continuer le sangle qui traverse une belle falaise verticale au lieu-dit Pas de la Miséricorde. (Câbles, mais le sangle est vraiment confortable).
  • Poursuive ce sangle jusqu’à un belvédère magnifique, (un banc sympathique pour une pause contemplative).
  • Poursuivre toujours Ouest le sangle jusqu’à retrouver les lacets du sentier de départ, en aval du rocher du coq.
  • Descendre alors facilement au parking des trois Fontaines.

Remarque :
Il semble y avoir beaucoup de discussions sur le fait que le Pas de la Miséricorde est autorisé ou non. Il n’y a aucun affichage d’interdiction ni dans le pas, ni sur le parcours, pas plus que de barrière ou quoique ce soit empêchant l’accès. Le sentier est en excellent état, ainsi que le câble, au jour où je suis passé (21/10/2018)

La Grande Sure Par Jusson et l’arête Sud, pas de la Miséricorde, le 21 Octobre 2018

Sept mille trois cent soixante-dix !

7370 ! C’est peut-être le nombre de fois, ou, chaque matin depuis le 5 Mai 1986, j’ai devant le nez, dès la sortie du tunnel des Échelles, cette imposante montagne.

7370, c’est peut-être le nombre de fois, ou je me suis dit, qu’il faudra bien un jour que j’aille voir le monde de là-haut.

7370, c’est peut-être aussi, le nombre de fois, ou pendouillant dans les grandes dalles de Crossey, m’évertuant à passer ce 6a dans "Transdalle express", ou dans la "Gamma", je me suis dit, 1500m en dessous de la grande falaise sommitale, que, là-haut, tranquille, au soleil, au-dessus du monde, je serais tout simplement bien.

7370, Non ! Je ne suis pas allez grimper tous les jours pendant trente-trois ans et demi entre midi et deux dans les gorges, ou alors je serai champion du monde !

7370 ? Non ! Ce n’est pas le nombre de jours ou je suis allé à l’usine... Combien de fois ai-je voyagé dans notre vaste monde, en prenant le premier avion du matin ? Combien de fois ai-je pensé à ce superbe paysage, plâtré et scintillant en hiver, couleurs de feu à l’automne ?
Assis contre le hublot, du bon côté de l’appareil, juste passer au-dessus, un matin au lever du soleil, un soir au couchant avant de retrouver le plancher des vaches.

7370 ? Non ! Ce n’est pas assez ! Ce n’est pas le nombre de fois où j’ai levé les yeux sur la belle dans l’encadrement de la fenêtre de mon bureau, à rêvasser, à m’imaginer là-haut, tranquille, au soleil, au-dessus du monde, où je serais tout simplement bien.

7370 ? C’est juste, à quelque chose près, le nombre de jours depuis que je travaille, là-bas, (là-haut dit-on aussi) au pied de la Chartreuse, dans la Chartreuse... Mon quotidien.

7370 ? C’est le nombre de jours qui se sera écoulé depuis cette première image profondément imprimée dans mon esprit, un certain Lundi 5 Mai 1986, et Dimanche dernier, quand, enfin j’ai pu voir d’en haut, ce qu’il se passe en bas !

7370 ? Non en fait ça fait bien plus de jours, mais on s’en fiche, ça ne ferai pas beau dans le texte !

7370, ou beaucoup plus, quoiqu’il en soit, ça valait franchement le coup d’attendre !!!!

Dernière modification : 30 octobre 2018
Grande Sure (1920m), en boucle par le couloir de Jusson, le col de la Sure et le pas de la Miséricorde

A propos

Auteur de ce topo :

Piqué à la montagne depuis l'age de 6 ans après avoir atteint peniblement le mont joli et je suis tombé amoureux du mont blanc. Ce jour la je me suis dit qu'un jour j'irais là haut. Il y a bien longtemps que j'y suis allé au sommet du Mont blanc, et la passion de l'alpi, la rando et ski de rando ne m'a toujours pas laché ! Et que ça dure longtemps encore (...)

Randonnée réalisée le 21 octobre

Topo publié le 25 octobre

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 30 octobre à 16h00

    Misécorde : une sortie par le CAF de Chambéry du 02/09/2018 fait toujours état d’une interdiction.

    https://www.cafchambery.com/sortie/la-grande-sure-5426.html?commission=raquettes-rando

  • par Le 30 octobre à 18h10

    Salut
    Il n’y a aucune interdiction affichée avant et pendant le parcours, comme je l’ai écrit
    Il y a une mise en garde sur tous les topos qui proposent le pas de la miséricorde, comme le précise Alain et merci aux modérateurs pour avoir écrit cet avertissement et l’avoir déposé sur ce topos et d’autres.
    Faites comme je l’ai fait et d’autres avant moi, contactez la mairie de Pommier-La Placette...Et vous n’aurez pas de réponse.
    C’est le droit du caf de Chambéry que de prendre cette disposition/précaution mais l’affirmation de l’interdiction n’est pas avérée.

    Le caf de lyon, pour une sortie 4 jours avant la mienne, ne met pas de restriction ! voir lien ci dessous :

    http://www.clubalpinlyon.fr/sortie/la-grande-sure-par-les-chemine-2055.html

    Je crois qu’il faut être logique. 10 ans après un éboulement et réhabilitation du câble du pas de la miséricorde par l’ONF, et sans réponse de la mairie, la précision sur les topo, tous cela devrait clore le débat. Il y a eu un problème, il y une mise en garde. Chacun est au courant.
    Le site est de bonne fois

    La montagne s’éboule... Oui c’est un des principe de l’érosion !

    C’est un sujet épineux, j’en conviens !
    A+
    Patrick

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !