Grenier de Commune (2775m) - Traversée Est-Ouest par Passy (Sixt)

Difficulté :
Alpinisme PD
Dénivelé :
1725m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Un belle boucle très variée qui nous fait rencontrer tous les terrains que l'on peut croiser dans le Haut-Giffre, jamais difficile, jamais trop exposé. Solitude garantie entre la Croix de Commune et le sentier des Frêtes.

Accès

De Sixt-Fer-à-Cheval prendre la D29 en direction de Salvagny/cascade du Rouget et rejoindre Passy au-dessus de Maison-Neuve.
Se garer à l’entrée du hameau, un petit espace permet à 6 ou 7 voitures de se garer.

Précisions sur la difficulté

Itinéraire à faire quand le sol est sec : quelques dalles couchées sur l’arête, les vires de schistes noirs en versant N deviennent très "molles" et ruissellent sous les pieds.
Ou attendre la neige.

Casque conseillé pour la montée sous les falaises du Grenier. Quelques graviers tombent de temps en temps et vu le pierrier les graviers font parfois 10 tonnes.

Un piolet aide à assurer la progression sur les vires de la face Nord, si le terrain est gorgé d’eau. À utiliser comme dans la neige.

En contrebas de l’arête sous le sommet Est, versant Plan-du-Buet, existe un abri en tôles accolé à un gros rocher (le plus gros de la combe), au cas où.

Le guide du CAS mentionne un passage en 3b, que je n’ai pas trouvé. Tous les passages de grimpe sont en II, parfois physique, sinon c’est largement plus que III.

(La trace GPS indique surtout l’approche jusque sous les falaises puis le retour par le sentier. Sur l’arête elle est surtout illustrative, c’est le terrain et le topo qui vous guideront.)

Les infos essentielles

  • Carte : IGN Top25 3530ET
  • Dénivelée : 1725m
  • Durée : une journée
  • Difficulté : T4 ou PD

Itinéraire

Itinéraire

Entrer dans le hameau et suivre la piste carrossable jusqu’à la croix des Vagnys.

Continuer en direction des Praz de Commune, puis monter à la croix de Commune (croix de la Frête sur les cartes IGN).
On peut la rejoindre par le vieux sentier haut, qui passe à la base des éperons NW et rejoint la piste des Praz au point 1641m. Mais il est partiellement effacé et noyé dans les multiples sentes à vaches…

À la croix, remonter l’arête herbeuse en direction du Grenier. De là 2 possibilités pour rejoindre l’arête somnitale :

  • Soit un peu avant le point 2143m descendre sur la large vire d’éboulis dominant le cirque du Fer à Cheval. Par une traversée ascendante atteindre l’applomb de la Tête Noire et du large col appelé Arête du Grenairon. Remonter les pentes d’éboulis qui deviennent de plus en plus raides pour atteindre ce replat. Particulièrement pénible, c’est un euphémisme, mais moins exposé.
  • Soit continuer sur l’arête qui devient progressivement rocheuse jusqu’à venir buter (ou presque) contre les falaises. Les longer au mieux en gravissant vers la fin des gradins instables et repérer dans la muraille qui va en s’amenuisant une cheminée vers l’Est. La gravir (II, attention aux prises mal scellées) et déboucher 50 à 100m à l’Est du point 2694m. Cheminement plus exposé mais plus régulier.

De là suivre la ligne de crête en gravissant ou désescaladant les différents ressauts (II) et en restant si possible sur le ou proche du fil.

Pour atteindre le sommet Ouest, ne pas passer directement malgré quelques cordes en place (voie de la face NW, 500m en 6ème degré) mais redescendre versant Sud le long des rochers jusqu’à voir une brèche profonde dans la muraille. S’insérer dedans, passer sous le bloc coincé et remonter dans la faille pour rejoindre les pentes Sud.

Monter au sommet par des dalles couchées gravillonneuses. Du sommet redescendre jusqu’à la faille et suivre le fil de l’arête la dominant allant vers l’Ouest. Un petit pas de désescalade facile permet de rejoindre le faîte d’une arête secondaire issue d’une autre faille, et atteindre ensuite par une crête débonnaire le point 2643m.

Repérer une petite rampe pierreuse descendante orientée N-S dans la paroi face aux Frêtes, la suivre jusqu’à ce qu’elle se raidisse et basculer vers la droite pour désescalader la paroi (II, cannelures, bonnes prises, rocher abrasif).

Rejoindre le sentier allant au refuge du Grenairon en poursuivant sur la crête.

Du refuge descendre le confortable sentier du Nant-Sec qui va aux Praz de Commune et Passy et rejoindre la piste carrossable du début de la montée à hauteur de la Joux. Revenir au parking par la piste qui est plus usante que les 1300m de sentier descendus plus haut.

Impressions personnelles

Un projet de longue date toujours mis de côté au dernier moment. Les vires versant N me rebutaient à l’avance.

Elles ne m’ont pas déçu, je me suis pas mal fait ch*** dedans à cause de leur humidité, avec juste le zeste de pression qu’il fallait dû à l’exposition (au-dessus de petites barres, chaque pierre qui filait ne s’arrêtait que sur le "replat" au-dessus du Fer à Cheval, 300m plus bas). J’ai préféré passer par là plutôt que de subir la monotone et infâme remontée au col de Grenairon à travers les éboulis franchement raides…
L’arête herbeuse met bien en jambes aussi, le sentier file droit dans la pente…

Toute l’arête sommitale est géniale, d’un côté le vide, de l’autre de belles dalles couchées, parfois un petit ressaut pour se décrasser les articulations… Panorama splendide tout du long évidemment. Et le passage dans la faille sous le bloc coincé est original, même si on se demande combien de temps il va rester coincé.

Le retour par les Frêtes du Grenier que je n’avais jamais parcourues m’ont pris plus de temps que prévu (observations des bouquetins, pauses photos) et j’étais bien content de trouver de l’eau vive au refuge.

J’appréhendais la descente qui sur la carte à l’air raide mais le sentier est top confort, mes genoux ont apprécié. Seule la fin sur la piste carrossable m’a gonflé, mais c’est court et on peu raccourcir par les pistes de ski.

Il y avait tous les ingrédients que j’aime en montagne, il manquait juste plus de fleurs et quelques névés et j’aurais eu un résumé total de ce que le Haut-Giffre propose.

Je ne sais pas si j’y retournerai, mais à force de sourire de contentement et de bonheur j’en ai mal aux zygomatiques.

Dernière modification : 17 juillet 2018
La croix de Commune (1969m) par Passy et la montagne de Commune

La carte du topo « Grenier de Commune (2775m) - Traversée Est-Ouest par Passy (Sixt) »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours