Grottes de Calès - Parc Naturel Régional des Alpilles

Difficulté :
Facile
Dénivelé :
130m
Durée :
demi-journée

Cette balade familliale vous fera découvrir les surprenantes grottes de Calès ainsi que les chapelles de St-Jean et de St-Denys. En chemin vous aurez de jolis points de vues sur les Alpilles, la vallée de la Durance et le Luberon. – Auteur :

Accès

De Salon de Provence :

  • Prendre la direction de Senas par la D538.
  • Après 5km, prendre à gauche la direction de Lamanon.
  • Continuer alors tout droit sur 1km, jusqu’à arriver au petit rond-point devant le château de Lamanon.
  • Au rond point, prendre à droite et se garer sur le parking de l’église.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP 25 3143 OT Salon de Provence
  • Tracé IGN : Grottes de Calès
  • Départ : 113m
  • Point Haut : 211m
  • Distance : 4,5 Km
  • Horaire : 1h30

Les grottes de Calès

  • Les grottes de Calès, sont un site d’habitats troglodytiques qui fut occupé de l’époque préhistorique jusqu’au XVe siècle.
  • Ce site est composé de 58 cavités d’habitation dans le cirque et autant à ses abords. Ce fut d’ailleurs l’un des plus importants de la région.
  • Une légende raconte que ce cirque a servi d’abri, lors des invasions sarrasines à un certain Kalès et ses hommes.

Balisage

  • Vert tout au long du parcours

Précautions

Accès : Un arrêté (n° 35/2018) maintient l’interdiction d’accéder dans le site de Calès malgré des travaux déjà réalisés, car il existe encore des zones d’éboulements potentiels. Une nouvelle étude est en place qui déterminera un nouvel épisode de travaux.
Par contre l’église Saint-Denis de Calès est sortie du périmètre d’interdiction, vous pouvez y accéder par la fontaine Saint-Denis. (Source : Association Calès-Saint_Denis-Lamanon)

Risque incendie : Pour des raisons évidentes de risque incendie, l’accès au massif est restreint du 1er juin au 30 septembre par arrêté préfectoral, voire même interdit certains jours.
Pendant cette période, il est inutile de compter s’y rendre un jour de Mistral.

  • Se renseigner la veille au soir via le lien ICI.

Difficulté

  • Quelques petits passages sur dalles rocheuses pouvant être glissants si le sol est humide.

Descriptif

Du parking de l’église, prendre direction Nord, pour rejoindre le départ du parcours (balisé vert). Le sentier commence à la barrière interdisant l’accès aux véhicules à moteurs et situé juste derrière l’église.

100m après la barrière, vous allez tomber sur une pancarte vous expliquant le parcours à suivre (balisé vert).

  • Le balisage est très bon et l’on peut facilement se passer de la carte IGN...après ce n’est que mon avis...si vous l’avez avec vous ce ne sera que mieux !

De la pancarte, suivre le balisage vert qui part sur votre gauche et vous fait cheminer sur un sentier en pierres taillées.
Malgré les multiples intersections continuer sur le sentier (balisé vert) jusqu’à l’entrée du cirque.

À cet endroit, repérer le sentier sur la droite, ce sera le chemin du retour. Celui sur la gauche permettra de rejoindre la madone qui surplombe les lieux (attention ce dernier sentier n’est pas balisé).

Entrer dans le cirque, visiter les lieux à votre guise, nul n’est besoin d’avoir un sens ordonné ou harmonisé à cette visite...laissez-vous guider par vos pas...(cf ma trace GPS).

Après avoir pleinement profité de ce lieux chargé d’histoire, sortir du cirque par le Nord pour gagner la chapelle St-Denys toute proche (balisé vert).

De là, continuer à suivre le balisage du départ pour rejoindre la chapelle double de St-Jean.

Continuer toujours à suivre ce balisage, en chemin vous pourrez profiter de très jolis points de vue sur les Alpilles, la vallée de la Durance et Luberon.

Enfin, après être revenu à l’entrée du cirque, il ne reste plus qu’à redescendre par les sentiers du départ.

Dernière modification : 29 août 2018
La Tour des Opies (496m) - Parc Naturel Régional des Alpilles

A propos

Auteur de ce topo :

Site web : befakali youtube channel

Topo publié le 7 décembre 2012

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (16).
  • par heremeLe 7 décembre 2012 à 01h41

    Salut Fabien. Merci de me rappeler cette sortie réalisée en 1981 !

  • par Le 7 décembre 2012 à 08h32

    De très belles pierres à trous... mais où est donc passée la vidéo ? ^^

  • par Le 7 décembre 2012 à 12h53

    Superbe. On voit le site de l’autoroute. Me rappelle beaucoup un site similaire, un peu plus au nord : le Village Troglodytique de Barry.

  • par heremeLe 7 décembre 2012 à 22h42

    Merci Alain d’avoir remis un nom de site sur des photos de la même époque que Calès.

  • par Le 8 décembre 2012 à 20h20

    Salut à tous les trois et merci pour vos commentaires. @ alain : J’avais vu ton topo sur le Village Troglodytique de Barry...il est d’ailleurs dans ma liste des balades à faire. En plus ce n’est pas très loin...
    @ afkalizebone : Au risque de décevoir mes fans il n’y a pas de vidéo spécifique aux grottes de calès en préparation...désolé :)

  • par heremeLe 9 décembre 2012 à 22h44

    Histoire et Légendes. Le site de Calès-Lamanon.

    • Le château de Calès.
      À 208 m d’altitude, sur un piton rocheux à environ 25 m au-dessus du cirque, à l’angle ouest du site de Calès. Construit à la fin du XIIe siècle par Pons de Brugérias, seigneur catalan..
      Lieu de refuge à l’époque des "Grandes Compagnies" (deuxième moitié du XIVe siècle).
      Lors des guerres de Religion, en 1586, les protestants, affaiblis par le succès des catholiques conduits par Hubert de Vins, demandent du secours à leurs frères du Languedoc qui leur envoient des bandes de mercenaires pillards pour s’en débarrasser.
      Parmi ces bandes celle de Cartier, natif d’Alleins, vint se réfugier avec sa compagnie de mercenaires dans le château inoccupé.
      Après un mois de siège, Hubert de Vins put investir le château grâce à la trahison d’un lieutenant de la compagnie de Cartier. Le château fut détruit presque en totalité sur ses ordres les 13 et 14 août 1586.
    • Le château de la reine Jeanne.
      Où l’on retrouve notre vieille connaissance Jeanne 1ère de Naples, avant ses "malheurs" de la Rocca Sparviera. Elle séjourna en Provence, notamment Marseille et Avignon, du 20 janvier 1348 - 31 juillet 1348. Ce bref passage a suffi pour générer une kyrielle de tours, châteaux, ponts et chemins à son nom dans cette région. Il se peut que Jeanne de Laval (1433-1498), seconde épouse du "bon roi René d’Anjou" (1409-1480), comte de Provence et de Forcalquier (1434-1480), soit plutôt à l’origine de la plupart de ces dénominations.
      Le château ("Castelas de Roquemartine") date en fait des 12ème /13ème ; il se situe à 4,5 km à vol d’oiseau au NNO de Lamanon, 2 km au NE d’Eyguières.
      En contre bas, l’ancienne église Saint Sauveur (10ème siècle), classée monument historique en 1926 (base Mérimée, archives PA00081252) vaut également le déplacement..
    • Le Géant de Provence.
      Non, il ne s’agit pas du Ventoux : c’est en fait d’un platane d’Orient, près du château de Lamanon et son parc. Le "Géant de Provence" aurait 300 à 400 ans, 20 mètres de hauteur, couvrant 1500 m² au sol. Classé en 1918 monument naturel de caractère artistique, reçoit en 1995 le prix de l’Arbre remarquable. La légende raconte que Catherine de Médicis le fît planter lors de sa venue dans les Alpilles à la rencontre d’un certain Nostradamus à Salon-de-Provence à la fin du mois de février 1564 (accompagnée du roi Charles IX, du duc d’Anjou (le futur Henri III), et également du petit cousin Henri de Navarre (le futur Henri IV), le but étant de rapprocher papistes et huguenots autour de la royauté, Nostradamus étant reconnu comme penchant fortement vers les idées luthériennes).
  • par Le 10 décembre 2012 à 18h41

    Merci hereme pour ce complément historique, avec une mention spéciale pour ce vieil arbre qu’est le géant de provence (je ne connaissais pas son petit surnom ;-) ). Pour info, j’ai une idée de topo sur le Castelas de Roquemartine et ses alentours...affaire à suivre donc !

  • par heremeLe 11 décembre 2012 à 03h05

    Un topo sur le Castelas : je ne n’en attendais pas moins.
    A noter que la statue de la Bonne Mère est installée sur les ruines du donjon du château de Calès, et qu’à côté des ruines du télégraphe de Chappe n° 101 sur la ligne Lyon Toulon, construite en 1821, se trouve une antenne GSM.

  • par estecoraLe 5 avril 2014 à 17h51

    Peut on faire cette balade en compagnie de nos amis les bêtes (chiens) ?

  • par Le 5 avril 2014 à 18h37

    Bonjour estecora. Regardez la photo 26 ---> vous aurez la réponse.

  • par marieLe 2 décembre 2014 à 07h31

    Tres beaux

  • par JoyLe 8 avril 2015 à 02h02

    Bonjour !! Quelqu’un pourrait me dire si cette balade est accessible aux personnes n’ayant pas l’habitude des randos et aux personnes ayant le vertige ? Je suis une randonneuse pas très courageuse lol. Merci

  • par Le 8 avril 2015 à 10h47

    Bonjour Joy,

    Pas de soucis, nul besoin d’être courageux ou aguerri pour cette balade facile. Une randonnée qui peut très bien se faire en famille.

    Bonne balade.

  • par Le 8 avril 2015 à 14h38

    par befakali – le 10 décembre 2012 à 18h41
    ..." Pour info, j’ai une idée de topo sur le Castelas de Roquemartine et ses alentours...affaire à suivre donc ! "

    Je suis (du verbe suivre) donc, Fabien, où en est la Castelas ?

  • par Le 8 avril 2015 à 16h11

    Salut Hereme,

    Il en est toujours au stade de l’avant-projet, noyé dans une liste de près de 500 randos à faire "ASAP" (as soon as possible).

    De plus, j’aimerais proposer une boucle passant par le Mont Menu (1 km au sud-ouest) où quelques couples de Grands Ducs d’Europe nichent. J’ai eu la chance d’entendre leur vocalise à plusieurs reprises dans ce secteur, j’ai même pu en voir un furtivement s’envoler...j’attends toujours de pouvoir les photographier. Malheureusement leurs heures de sortie correspondent très peu avec celle du jour.

    Ci-dessous une petite vidéo pour reconnaitre leurs divers cris et chants, avec le profond et monotone "oohu-oohu-oohu" reconnaissable entre milles
    https://www.youtube.com/watch?v=xfwPWvtW0mw

    Le topo, lui, verra sûrement le jour bientôt...

  • par GlennLe 1er juillet 2015 à 21h35

    Nous avons essayer de visiter les grottes aujourd’hui, mais nous avons trouves que les grottes sont fermes depuis le 10 juin 2015. Un roche ou plusieurs ont tombes sur ou proche de la grotte. Desole pour nous autres.

  • par Le 9 août à 14h01

    Il serait peut-être bien de préciser ce qui suit sur le topo :

    "Un nouveau arrêté a été pris courant mai 2018 le n° 35/2018.
    Il maintient l’interdiction d’accéder dans le site de Calès malgré des travaux déjà réalisés, car il existe encore des zones d’éboulements potentiels. Une nouvelle étude est en place qui déterminera un nouvel épisode de travaux.

    Par contre l’église Saint-Denis de Calès est sortie du périmètre d’interdiction, vous pouvez y accéder par la fontaine Saint-Denis.

    Mise à jour le 25.07.2018."

    Source : Association Calès-Saint_Denis-Lamanon

  • par Le 11 août à 11h40

    Salut Hereme,

    Le topo a été modifié en conséquence. Merci pour ta vigilance ;-)

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !