Haute Pointe (1958m), Pointe de Chavasse (2012m), Pointe de Chalune (2116m), en traversée

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1200m
Durée :
1 jour

Une belle trilogie de sommets réunis dans un parcours d'alpages, de col en col et de crête en crête... Un parcours sauvage, de longueur raisonnable, parfois un peu technique, où le panorama est omniprésent... – Auteur :

Accès

Bonneville - Marignier ou Bonne - Mieussy - Sommand.
Parking au pied des pistes, ou plus haut le long de la route du col de la Ramaz.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

  • Altitude départ : 1430m.
  • Altitude sommet : 1958m (Haute Pointe), 2012m (Chavasse), 2116m (Chalune).
  • Durée : 6h.
  • Carte : IGN TOP25 3429ET Bonneville - Cluses - Le Faucigny.
  • Période

Praticable en conditions estivales, lorsque les névés ont totalement libéré les parties raides de l’itinéraire, notamment les crêtes de la Haute Pointe, la partie sommitale de la Pointe de Chavasse et la grande face est de la Pointe de Chalune, en général à partir de mai.

  • Difficulté

Parcours alternant bons sentiers (à la descente) avec des sentes non balisées plus ou moins marquées, parfois en terrain herbeux raide (à la montée). Les mains ne sont jamais vraiment nécessaires, mais par endroits la pente est raide et le faux-pas est interdit, notamment pour l’ascension du couloir de la Pointe de Chavasse. Un terrain sec est fortement souhaitable.

Parcours

4 étapes d’environ 1h30 chacune.

  • Ascension de la Haute Pointe

De Sommand, prendre le sentier quittant à gauche la route de la Ramaz vers le nord. Un peu après le chalet de Vanne, il tourne vers l’ouest en direction du col de Cordon.

Ne pas franchir le col, mais prendre une sente non balisée poursuivant vers le nord en traversée, au début horizontale. Puis la montée se fait raide, et la sente se perd un peu dans une section un peu rocheuse. Continuer la traversée vers le nord sans trop monter.

On atteint un replat. On quitte alors la sente pour monter, à gauche, en direction de la crête. On y retrouve une petite sente que l’on suit le long de la crête, tantôt sur le fil, tantôt plus bas sur le versant est (les plus aventureux pourront essayer de rester sur le fil). On rejoint des pentes herbeuses sous le raide ressaut sommital que la sente, maintenant bonne, franchit en quelques lacets. La crête rejointe, le sommet est tout proche...

  • Traversée vers la Pointe de Chavasse

Descendre par le sentier habituel le versant est en direction du col de Chavan. En début de saison, un petit passage rocheux sous le sommet est parfois compliqué par un bouchon de neige. Au col, poursuivre vers l’est le sentier le long de la crête, qui remonte. Toujours prendre la trace montante pour ne pas trop s’éloigner de la crête, dont on rejoint le fil. C’est juste sous la falaise que la sente part un peu à droite pour rejoindre le raide couloir. Ne pas poursuivre s’il y reste de la neige.

Le début du couloir se remonte assez facilement en suivant la sente, toujours plus ou moins présente. Le terrain, mélange de roche, d’herbe et de terre, n’offre pas trop de difficultés s’il est sec. La partie supérieure du couloir se redresse fortement, mais la sente s’y faufile toujours en petits lacets par rampes et marches terreuses. La progression reste facile et les mains sont rarement nécessaires, mais un faux-pas est à proscrire.

Finalement, on débouche subitement sur le petit collet entre les deux bosses du sommet.

  • Traversée vers la Pointe de Chalune

Redescendre par le sentier du versant est, qui alterne sections faciles et passages gravillonneux raides un peu pénibles, en direction du col de Vésinaz.

Au col, remonter vers l’est une raide trace terreuse surmontant en quelques lacets une croupe herbeuse. On rejoint la crête au sommet, barrée par un petit mur rocheux à escalader sans difficultés. Poursuivre sur la crête derrière, et quitter la sente principale lorsque celle-ci part en traversée à droite pour suivre la sente plus étroite continuant à monter dans l’herbe.

En quelques lacets dans l’herbe raide, la sente surmonte deux promontoires pour rejoindre une légère crête. Ne pas monter vers la brèche au-dessus, mais traverser horizontalement pour rejoindre les grandes pentes du versant sud-est. En début de saison, attention aux névés qui peuvent s’y trouver. La sente s’y perd un peu, mais on peut monter plus ou moins où on veut, en tirant vers le nord pour finalement rejoindre le sentier habituel de la crête est. Le sommet, tout proche, est rapidement atteint.

  • Retour

Redescendre le sentier de la crête est vers le col de Chalune, puis descendre vers le sud en direction du chalet Blanc. On rejoint la piste ramenant tranquillement au col de la Ramaz. Le retour à Sommand se fait soit par la route, soit par le chemin desservant les divers chalets.

Remarques

  • Effectuer la boucle dans le sens décrit permet d’aborder la plupart des difficultés dans le sens de la montée, notamment le raide couloir de la Pointe de Chavasse.
  • Les guerriers pourront prolonger le parcours en y ajoutant la traversée des arêtes du Roc d’Enfer. Pour cette tétralogie royale, il faudra alors compter environ 800m de dénivelé et 5h de plus, compte tenu du long retour en direction de Sommand. Ou alors, que quelqu’un du groupe renonce au Roc d’Enfer pour retourner au véhicule à Sommand et partir ramasser le reste de la troupe au col de l’Encrenaz...
  • Sur deux jours, on pourra bivouaquer aux environs du col de la Ramaz (sans portage, car on peut auparavant y déposer le matériel), pour ensuite effectuer le retour le lendemain en visitant le lac du Roy, puis le parcours des crêtes entre la Pointe de Marcelly, Couennasse, Haut Fleury, et descente par la crête ouest de la Pointe de Perret. Ceux qui en plus réussissent à caser la Pointe d’Uble dans la boucle auront fait la totale des sommets majeurs de ce très beau sous-massif.

Détail de la sortie du 11 mai 2015

Haute Pointe ? Chavasse ? Chalune ?
La question habituelle lorsqu’on cherche une petite randonnée offrant un beau panorama au départ de Sommand... L’idée d’enchaîner les trois me trottait dans la tête, mais l’impressionnante muraille ouest de la Pointe de Chavasse semblait empêcher son accès depuis le col de Chavan, obligeant à un long détour par le bas en direction du col de Vésinaz, diminuant l’attrait d’inclure cette pointe dans la traversée... Certes, des skieurs relatent leurs exploits dans le raide couloir descendant de la pointe de Chavasse, mais la témérité de la génération actuelle de skieurs ne veut maintenant plus rien dire sur la praticabilité de leurs itinéraires à pied...

C’est plus ou moins par hasard que j’ai appris que finalement, ce couloir de visu abominablement raide, "ça passe" à pied... Par cette belle journée de printemps, c’est l’occasion d’aller voir !

Départ vers 15h de Sommand. Très peu de neige pour la saison. Il fait beau et l’atmosphère est claire, juste ce voile laiteux qui blanchissait le ciel et passait un peu les couleurs du paysage... Pour la montée à la Haute Pointe, on en profitera pour aller découvrir la montée par la crête sud depuis le col de Cordon, certainement plus sauvage, histoire de ne pas passer deux fois par le même chemin...

Sommet à 16h30. On profite un peu du paysage, puis descente vers le col de Chavan et ses tapis de crocus. Tout au long, on a vue sur le couloir de la Pointe de Chavasse et sa raideur abominable, laissant planer le doute sur la possibilité de passer par là...

Remontée de la crête et accès au couloir. Il y a bien une petite trace raide, et finalement ça passe assez bien... Mais au milieu du couloir, la pente se redresse fortement... La trace s’y faufile tant bien que mal en petits lacets, offrant des petites marches de terre, pas difficiles, mais où il faut redoubler de prudence car la moindre glissade est à proscrire, d’autant plus qu’il n’y a rien de solide pour les mains...

Et finalement, on débouche au sommet vers 18h, plus tôt que prévu... Pause, casse-croûte, et c’est parti pour la descente vers le col de Vésinaz, cette fois en terrain connu...

On relance la machine pour la raide remontée vers la Pointe de Chalune. Cette fois, pour éviter le long détour du sentier en traversée horizontale dans la face sud-ouest, on va essayer le petite trace montant au dessus, guère plus difficile, qui offre un cheminement beaucoup plus court...

Sommet vers 19h30, contemplation, petite sieste... Mais le voile nuageux semblait s’épaissir à l’horizon, anéantissant mon espoir de contempler un beau coucher de soleil au sommet... On descendra donc vers 20h. Au col de Chalune, la poursuite vers le majestueux Roc d’Enfer est tentante, mais il aurait fallu partir 5h plus tôt ! Descente tranquille dans le calme du soir... Quelques moutons sont déjà là... Retour à Sommand vers 21h15.

Dernière modification : 16 mai 2018
Pointes de Chavasse (2012m) et de Chalune (2116m)

A propos

Auteur de ce topo :

Des paysages sauvages, même si il faut marcher loin... Des panoramas grandioses, même si il faut grimper haut... Des couchers de soleil colorés, même si il faut redescendre tard...

Topo publié le 13 mai 2015

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !