Herzogenhorn (1415m) et Spiesshorn (1349m) ‒ Südschwarzwald

Difficulté :
Moyenne
Dénivelé :
600m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Après le Feldberg et le Seebuck, le sommet du Herzogenhorn est le troisième plus haut de la Forêt Noire, juste devant le Belchen. Cette randonnée offre une boucle passant par le Spießhorn, avec de très beaux sentiers en forêt et un point de vue remarquable sur les Alpes Suisses et le Mont Blanc lorsque la météo est clémente !

Accès

En voiture : depuis Fribourg-en-Brisgau (Freiburg im Breisgau en allemand), prendre la B31 direction est (vers la Forêt Noire), puis bifurquer à Titisee sur la B500 à droite pour atteindre Feldberg. Se diriger vers Hebelhof et se garer au parking.

En train : prendre le train régional (RB) qui part de Fribourg-en-Brisgau, jusqu’à Feldberg-Bärental. De là prendre le bus 7300 (gratuit dès lors que l’on a un billet de train valable !) qui amène jusqu’au Feldbergerhof, puis de là marcher dix minutes en suivant les panneaux jusqu’à Hebelhof, en direction de l’ouest.

  • Bon à savoir : il y a un trafic encore plus régulier à Titisee car la ligne régionale se sépare en deux à cet arrêt. Le bus 7300 part de la gare de Titisee et peut donc être pris dès cet arrêt.

Itinéraire

Introduction

Le Herzogenhorn est le troisième plus haut sommet du massif de la Forêt Noire après le Feldberg et le Seebuck, tous les deux l’un près de l’autre. Il faut rappeler que tout comme pour le topo sur l’ascension du Feldberg, il s’agit d’un parc régional dans lequel la marche hors-sentier y est particulièrement mal vue. La randonnée fait une boucle en passant par le Spießhorn et le Klein Spießhorn, deux belvédères très agréables sur les sommets environnants. La vue en haut du Herzogenhorn est spectaculaire sur les Alpes Suisses. La randonnée ne présente pas de difficultés majeures, mais son dénivelé cumulé et l’ascension finale du Herzogenhorn sur une pente relativement raide justifient une classification moyenne.

Renseignements pratiques

  • Carte : Kompass numéro 889 « Freiburg und Umgebung, Kandel - Schauinsland - Feldberg » (1:25000)
  • Altitude de départ : 1146m
  • Altitude maximale : 1415m (sommet du Herzogenhorn)
  • Durée : 4h
  • Longueur du parcours  : 13 km
  • Balisage : panneaux à losanges rouge, bleu et jaune
  • Conditions météo : vous pouvez aller ici et cliquer sur « Feldberg/Schwarzwald (1493m) » au milieu de la page pour plus de détails (en allemand)

Itinéraire

Depuis Hebelhof, prendre le sentier en terre indiqué par un panneau à losange rouge (le Westweg) avec la direction du Herzogenhorn. Le sentier se transforme de temps à autre en piste semi-forestière avec cailloux et racines, et longe les pistes de ski. On passe entre la Emmendinger Hütte à gauche et la Lörracher Hütte à droite. Le sentier est marécageux par endroits.

Après avoir dépassé le centre de loisirs du Herzogenhorn (Leistungszentrum Herzogenhorn), le sommet du Herzogenhorn est déjà nettement visible en face direction plein sud. Arrivé à la croisée des chemins, prendre le sentier de gauche indiqué par un panneau à losange bleu, avec la direction du Spießhorn. Il s’agit d’un des passages les plus intéressants et agréables de la randonnée avec un cheminement en forêt sur un sentier avec rochers et racines, en descente, et offrant très régulièrement de très beaux points de vue sur les environs. Attention aux rochers et aux petits ruisseaux qui traversent le sentier assez régulièrement, et rendant le chemin glissant ! Toujours suivre la marque à losange bleu visible régulièrement et indiquant le sentier à suivre.

On contourne de cette manière le Herzogenhorn, imposant, par l’est. On notera un passage par ce qui est un ancien petit cirque glaciaire, voir photos. À la sortie de la forêt continuer sur la large piste forestière afin d’arriver à la Krunkelbachhütte (petit passage sur asphalte pendant dix mètres). Toujours suivre les marques à losange bleu et continuer en direction du Spießhorn en suivant les panneaux. Le sentier en terre est à flanc de montagne avant de rentrer en forêt, afin d’atteindre le sommet du Spießhorn avec un petit belvédère duquel on a une belle vue sur les sommets vers l’est tel que la Kappelenkopf (1273m).

Continuer sur le chemin en forêt pour atteindre un second belvédère très dégagé, le Klein Spießhorn (1349m) duquel on voit notamment le Silberberg (1358m). Revenir à la Krunkelbachhütte (0,8 km) en suivant les panneaux à losange jaune, puis arrivé à l’auberge revenir sur la piste forestière avec les panneaux à losange bleu mais cette fois continuer sur la piste forestière en direction du Herzogenhorn (1,8 km), sur la gauche, avec la direction des panneaux à losange jaune.

La piste rentre dans la forêt et la pente est légère. On débouche ensuite au bas du Herzogenhorn, dans les chaumes, remonter la dernière pente raide afin d’atteindre le sommet surmonté d’une croix. La vue est spectaculaire, direction nord sur le Seebuck et le Feldberg, les deux plus hauts sommets de la Forêt Noire, mais surtout vers le sud en direction des Alpes ! Le panorama est savoureux, avec des sommets tels que la Jungfrau et même le Mont Blanc !

Pour terminer la boucle, redescendre ensuite par le sentier laissé sur la gauche dix mètres avant l’arrivée au sommet précédemment, pour arriver ensuite en bas du Herzogenhorn et revenir à la croisée des chemins du début : la boucle est bouclée. Le retour au Hebelhof se fait ensuite par le même chemin qu’à l’aller.

L’ascension décrite ici a été réalisée à deux le 19 octobre 2013. Je recommande fortement de la faire en automne, les couleurs sont féériques...

Dernière modification : 16 mai 2018

La carte du topo « Herzogenhorn (1415m) et Spiesshorn (1349m) ‒ Südschwarzwald »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Herzogenhorn (1415m) et Spiesshorn (1349m) ‒ Südschwarzwald »

Départ de la randonnée juste après Hebelhof, déjà de belles couleurs d'automne Emmendinger Hütte à droite et pentes du Seebuck en face Vue arrière sur Hebelhof et Feldbergerhof, point de départ de la randonnée L'objectif du jour : le Herzogenhorn, vue de la face nord Féérie automnale... Sur le sentier après la croisée des chemins, en pleine nature Passage dans un étroit cirque glaciaire (1) Passage dans un étroit cirque glaciaire (2) Arrivée sur le plateau avec la Krunkelbachhütte en face. Le Spießhorn est sur la gauche Herzogenhorn (face sud) vu depuis la Krunkelbachhütte (1) Herzogenhorn vu depuis la Krunkelbachhütte (2) Feldberg (à gauche) et Seebuck (à droite) depuis le Spießhorn Depuis le Spießhorn vers l'est, de gauche à droite : Kappelenkopf (1273m), Silberfelsen et Schnepfhalde (1298m) Jeux d'ombre et de lumière en forêt entre le Spießhorn et le Klein Spießhorn Arrivée au belvédère du Klein Spießhorn Silberberg (1358m) depuis le Klein Spießhorn Suivre ici le panneau à losange jaune, direction la Krunkelbachhütte Retour à la Krunkelbachhütte : zoom sur le Herzogenhorn (face sud) Second zoom sur le Herzogenhorn depuis la Krunkelbachhütte, avant de s'engager dans son ascension Suivre ici le panneau à losange jaune, direction le Herzogenhorn, par la piste forestière Belle petite cascade sur le chemin du Herzogenhorn Piste forestière menant au Herzogenhorn, aux dorures d'automne... Croix sommitale du Herzogenhorn, bientôt un panorama spectaculaire nous attend ! Feldberg (à gauche) et Seebuck (à droite) depuis le sommet du Herzogenhorn Sommets de la forêt Noire en direction du sud-est vers Schluchsee ; au loin, les Alpes ! Du sommet du Herzogenhorn, en direction du sud : les Alpes au fond Depuis le Herzogenhorn, de gauche à droite : Finsteraarhorn (4274m) et Schreckhorn (4078m), puis Eiger (3970m), Mönch (4099m) et Jungfrau (4158m), enfin Breithorn (3782m) et Gspaltenhorn (3437m) Depuis le Herzogenhorn, sur la droite : Les Diablerets (3209m) et le Mont Blanc (4807m) Depuis le Herzogenhorn : la chaîne des Blumisalp Depuis le Herzogenhorn, de gauche à droite : Doldenhorn (3643m), Balmhorn (3709m) et Altels (3629m) Retour vers le départ dans les chaumes, à gauche le Silberberg