Karlsruher Grat (753m) ‒ Nordschwarzwald

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
450m
Durée :
demi-journée
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Assurément pas le plus haut sommet de la Forêt Noire, ni même de sa partie nord, le Karlsruher Grat est cependant le sommet dont l'ascension se révèle la plus difficile ! Un très beau final rocheux, précédé d'un sentier en forêt le long d'une belle cascade, et suivi d'un sentier de crête alternant sentier et rocher, pour un peu d'escalade, tout ça en une demi-journée : parfois l'ambiance alpine se trouve en Forêt Noire !

Accès

En train depuis Karlsruhe, prendre soit un S-Bahn, soit un train régional (RegioDB) direction Achern. Changer pour prendre un second train (Ortenau S-Bahn, ou OSB) direction Ottenhöfen. Achern est aussi accessible depuis Offenbourg ou Strasbourg par l’OSB, au prix de quelques correspondances.

Itinéraire

Renseignements pratiques

  • Carte : Kompass numéro 877 « Oberkirch - Hornisgrinde - Gengenbach - Oppenau - Bad Peterstal-Griesbach » (1:25000)
  • Altitude de départ : 300m
  • Durée : de 3h à 4h en fonction de la condition physique et de l’expérience en escalade
  • Longueur du parcours  : 11 km
  • Balisage : panneaux à losanges jaune et bleu en alternance. De plus des panneaux additionnels marqués « Karlsruher Grat » sont aussi présents.
  • Conditions météo : vous pouvez aller ici (en allemand)
  • La randonnée ne comporte guère de difficultés jusqu’à l’approche du sommet. Par contre l’ascension finale ainsi que le sentier de crête qui suit, en rocher, nécessitent des pas d’escalade II+ avec les mains. Une corde pourra être utilisée en cas de doute, un piton est d’ailleurs en place au cas où
  • Il est possible d’échapper à ce final rocheux, mais on rate alors le plaisir de gravir les derniers mètres pour atteindre le sommet et avoir une superbe vue... Par temps de pluie par contre, prendre l’échappatoire est recommandé voire indispensable, la randonnée pouvant autrement se révéler très dangereuse

Itinéraire d’approche et cascade Edelfrauengrab

Le départ se fait depuis la gare de Ottenhöfen. On suit les panneaux à losange bleu pendant la montée dans la ville jusqu’au départ d’un sentier en terre, où un grand panneau muni d’une carte détaille la région. Les panneaux deviennent alors à losange jaune, il faut prendre la direction « Karlsruher Grat über Eichkopf ». Le sentier en terre rejoint un peu plus haut une route asphaltée que l’on suit sur une centaine de mètres au milieu des pavillons avant de rejoindre une piste forestière. Une centaine de mètres plus loin on quitte la piste pour un sentier de randonnée en terre, toujours en suivant les panneaux à losange jaune.

Arrivé à Eichkopf, on reprend une piste forestière puis une route asphaltée pour une centaine de mètres, avant de suivre le balisage sur un sentier en forêt. La suite du tracé est évidente et nous amène à l’entrée de la cascade Edelfrauengrab, en sept paliers. On remonte la cascade sur un sentier protégé avec des barrières, tout en suivant le balisage à losange jaune. À la sortie du torrent de la cascade continuer tout droit lors d’un embranchement. On suit un sentier en forêt, qui de temps à autre débouche sur une clairière, puis ensuite le long d’une crête qui offre sur une vue sur les sommets environnants. Un point de vue, indiqué par un panneau, s’offre à nous sur ce parcours, permettant d’avoir une belle vue sur le sommet. De ce point de vue on voit déjà que le final sera rocheux et pas simple !

Ascension et parcours de crête

Assez vite, on arrive à un croisement permettant un échappatoire si d’aventure ce final rocheux n’est pas à notre goût (voir photo 17). Pour poursuivre en direction du sommet, prendre alors à droite en suivant le panneau « Klettersteig Karlsruher Grat ». Le sentier se rapproche du bord et devient vertigineux, le long d’une crête, et peu à peu rocheux. Ne pas hésiter à mettre les mains ! La vue est splendide, et l’on se rapproche peu à peu du sommet final. Il faut alors escalader 4m de rocher (II+) d’excellente qualité. Si besoin est un piton est en place. On est arrivé au sommet du Karlsruher Grat !

La descente du sommet se fait avec vigilance, puis le sentier continue sur la crête, avec encore un ou deux pas d’escalade (toujours II/II+) de temps à autre. On rejoint par la suite le sentier en terre, sentier qui peut aussi être suivi bien avant si le cœur n’y est pas, mais ce serait se priver d’un panorama à la hauteur de ce sommet.

Retour au point de départ :

Peu après sur le sentier en terre on arrive à la fin du chemin « Klettersteig », le balisage devient un losange bleu. Suivre les panneaux « Ottenhöfen » et le balisage bleu, qui fait redescendre en pleine forêt environné d’arbres très élancés. En cas de doutes sur le sentier lors de croisements, toujours aller tout droit, du moins jusqu’au croisement de la photo 29. Il faut alors tourner à gauche sur la piste forestière en descente, sortir de la forêt et tourner tout de suite à gauche sur l’asphalte. Une centaine de mètres plus loin, sur une route dégagée, on tourne à droite en suivant le panneau « Ottenhöfen - Hagenbrück », accompagné d’un balisage à losange bleu. Descendre ce sentier herbeux, jusqu’à atteindre les premières maisons de la ville, suivre sur l’asphalte la direction « Ottenhöfen » jusqu’à rejoindre la Ruhesteinstrasse.

On peut considérer que la randonnée se termine à ce point, pour rejoindre le point de départ à la gare il faut longer la Ruhesteinstrasse jusqu’à repérer sur la gauche le Mühlenweg, que l’on prend, afin d’avoir un cheminement plus agréable pour rejoindre la gare.

Alternative à la descente :

Si vous lisez la carte sur le panneau au début de la randonnée vous verrez que le sentier proposé, après le Karlsruher Grat, passe par Bosensteiner Eck, puis Schutzhütte et Norderseebach. Cette alternative à l’itinéraire ci-dessus allonge la boucle pour atteindre 12,2km.

L’ascension décrite a été réalisée le 1er septembre 2013.

Un peu de légende :

Il existe une très belle légende derrière la cascade Edelfrauengrab, vous pourrez la trouver ici. Bonne lecture !

Dernière modification : 22 juin 2018
Allerheiligen (Wasserfälle, Klosterruine), Karlsruher Grat (753m), Schliffkopf (1055m) ‒ Nordschwarzwald

La carte du topo « Karlsruher Grat (753m) ‒ Nordschwarzwald »

Ouvrir en grand !
Periode de turbulences en matière de cartographie (voir actu) !
Si la carte ci-dessous vous parait un peu palichonne, nous vous invitons à la consulter sur OpenStreetMap

Chargement de la carte en cours

Photos « Karlsruher Grat (753m) ‒ Nordschwarzwald »

Début du sentier, non loin de la gare Petit passage sur asphalte pour quitter les dernières maisons avant de rejoindre le sentier en forêt Entrée dans la forêt après les dernières maisons Arbres typiques de la Forêt Noire Les panneaux à suivre en direction de la cascade et du sommet Une première vue sur le massif à gravir, avant de rejoindre le sentier de la cascade Entrée du sentier de la cascade - sentier qui fête ses 150 ans ! Edelfrauengrab Wasserfalle (1) Edelfrauengrab Wasserfalle (2) Edelfrauengrab Wasserfalle (3) Edelfrauengrab Wasserfalle (4), un peu plus haut sur le sentier Edelfrauengrab Wasserfalle (5) Edelfrauengrab Wasserfalle (6), la dernière cascade avant de rejoindre une clairière Une clairière donnant sur des chalets, juste après la cascade Vue sur les sommets environnants Le Karlsruher Grat, depuis le point de vue mentionné dans le topo ! À la croisée des chemins... ... à droite, le sentier d'ascension du sommet ; à gauche, l'échappatoire ! En direction du sommet, sentier de crête en rocher Il faut déjà mettre les mains ! Vue depuis le sommet ! Depuis le sommet, profitons du soleil qui arrive enfin ! Le final rocheux à gravir, après en être descendu Le sentier de crête continue Du gênet au milieu du chemin.... ... et la fin du sentier d'ascension ! On suit le balisage à losange bleu dorénavant Arrivé presque en bas du sentier de descente, une auberge à travers les arbres Attention à ce croisement : le balisage est absent et il faut prendre à gauche et non tout droit ! Ottenhöfen au fond, depuis les alpages de Hagenbrück Fin du sentier de randonnée proprement dit, avant de rejoindre le point de départ via la Ruhesteinstrasse Petit jardin devant la gare Quand il n'y en a plus, il y en a encore : une dernière photo de ce rocher si esthétique