Keipane ou Keipen (1379m)

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1379m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Un beau sommet au cœur de la magnifique région du Geirangerfjord, inscrite au Patrimoine Mondial de l'UNESCO.

Accès

Rejoindre le village de Geiranger, dans la région de Møre og Romsdal. De là, une petite route longe le fjord jusqu’à Homlong. Départ au bout de la route, sur la gauche.

Itinéraire

  • Site topographique norvégien : Keipen
  • Altitude de départ : 0m
  • Altitude du sommet : 1379m

Le Geirangerfjord

Long d’environ 14 kilomètres, le Geirangerfjord est l’un des nombreux bras du Storfjord. Reconnu comme étant l’un des plus beaux fjords de Norvège, il a été inscrit conjointement au Nærøfjord (plus étroit fjord du pays, bras de l’immense Sognefjord), sur la liste du Patrimoine Mondial de l’UNESCO le 14 juillet 2005, sous la dénomination "Fjords de l’Ouest de la Norvège".

Ultra-touristique autour du village de Geiranger à l’extrémité du fjord, des énormes bateaux de croisière déversant plusieurs fois par jour des milliers de touristes, la région a néanmoins su conserver un caractère naturel très fort. Et l’une des plus belles manières d’admirer le fjord est sans doute de s’éloigner du tumulte de Geiranger pour prendre un peu de hauteur.

Le Geirangerfjord et les bras voisins du Storfjord entaillent justement un grand secteur de montagnes (dont les Alpes de Sunnmøre). Les plus hauts sommets autour de Geiranger dépassent 1800 mètres au Storvasshornet (1829 m) ou au Torvloysa (1850 m).

Tout proche au sud-ouest de Geiranger, le Keipane (1379 m), parfois écrit "Keipen" délivre lui aussi un panorama superbe sur la région. Si la première partie de l’itinéraire semble relativement fréquentée, puisqu’elle est commune à celui du belvédère de la célèbre Cascade des Sept Sœurs, la seconde partie semble en revanche attirer moins de randonneurs, la longueur et le dénivelé expliquant sans doute cela.

Itinéraire

L’itinéraire est balisé par un "T" de couleur rouge.
Depuis Homlong, l’itinéraire commence par une succession de dalles sur une cinquantaine de mètres (très glissantes après la pluie), avant de devenir un sentier plus confortable. Ce dernier prend rapidement de l’altitude en longeant le fjord que l’on aperçoit de plus en plus largement à travers les arbres.

En un peu plus d’une heure, on atteint le replat de Homlongsetra (544 m) et ses deux cabanes d’altitude, un bon spot de bivouac vu la rareté des terrains plats dans le secteur. La vue y est déjà superbe sur l’autre versant du fjord.

On quitte ici le sentier conduisant vers le Belvédère de la Cascade des Sept Sœurs et Skageflå, pour prendre le chemin vers le sud (panneaux directionnels).

Le chemin est d’abord soutenu, remontant directement la pente au milieu d’une végétation un peu luxuriante, où l’on croise d’ailleurs des dizaines de champignons dont le chapeau des plus gros doit parfois dépasser 20 cm de diamètre !

Il sort ensuite sur un large plateau à Skagedalsætra (850 m), en même temps qu’il sort des arbres. La vue s’ouvre alors sur la droite vers le Geirangerfjord. Magnifique.

Le Keipane est la montagne sur la gauche, dont le sommet véritable ne se dévoilera qu’à la fin de la montée.

Après avoir remonté une partie du plateau en pente douce, on laisse le sentier en direction du Lac de Skagedalsvatnet sur la droite pour poursuivre jusque sur la crête du Keipane sur la gauche.

On remonte alors celle-ci jusqu’au pied du raidillon final (une dizaine de mètres sur lesquels il faut mettre les mains) qui peut impressionner les personnes sujettes au vertige. L’ultime ressaut n’est pas véritablement difficile, mais l’impression de vide est en revanche bien présente.

Vue splendide à 360° sur toute la région du Geirangerfjord. On aperçoit Geiranger, son fjord et ses bateaux de croisière presque 1400 mètres plus bas d’un côté, et le Lac de Skagedalsvatnet (1093 m), au pied du Blåhornet (1667 m) et du Holedalsegga (1709 m) de l’autre.
Au loin, une multitude de sommets, cascades et quelques glaciers.

Le retour se fait par le même itinéraire.

Récit

Partis juste après une courte averse, la brume nous a accompagné à plusieurs reprises, notamment sur le plateau, après un bivouac de rêve près des cabanes de Homlongsaetra. La rando a alors pris une tournure presque féérique lorsque la brume se déchirait pour laisser entrevoir un lac, un sommet ou le fjord bien plus bas.

La vue vertigineuse depuis le sommet est véritablement superbe, renforcée par un sentiment de solitude bien présent à partir du plateau qui donne l’impression d’être un privilégié au milieu de ce site grandiose...

Dernière modification : 16 mai 2018

La carte du topo « Keipane ou Keipen (1379m) »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Keipane ou Keipen (1379m) »

La plaque commémorative de l'inscription à l'UNESCO au sommet voisin du Dalsnibba Geiranger et le Geirangerfjord En montant au-dessus d'Homlong après l'averse Cabane à l'architecture traditionnelle Le Geirangerfjord se dévoile peu à peu à travers les arbres Bivouac de rêve à Homlongsetra (544 m) Un des sommets du Geitfjellet, de l'autre côté du fjord Lever de soleil brumeux Sortie de la forêt sur le plateau Jeux d'ombres dans la lumière du matin Sur le haut plateau, vue en direction du Geirangerfjord Le Keipane (à gauche) domine le Skagedalsvatnet Arrivée au sommet, le fjord 1379 m plus bas... Le Geirangerfjord, au loin les sommets des Alpes de Sunnmore Skagedalsvatnet Méditation au sommet Petit lac au détour du sentier Le Geirangerfjord La célèbre Cascade des Sept Soeurs se jette dans le Geirangerfjord