L’Albaron (3637m) par Avérole

Difficulté :
Alpinisme PD
Dénivelé :
1850m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Ce sommet emblématique de la Haute Maurienne est une grande classique à skis de randonnée au printemps, en alpinisme l'été.

Accès

De Bessans (Haute Maurienne, rejoindre le vallon d’Avérole. Se garer aux Vincendières (grand parking à 1809m).

Itinéraire

Présentation de la randonnée :

Ce sommet, visible de très loin, peut se faire de plusieurs endroits (voir topos associés). Le versant Avérole est moins fréquenté que le versant Evettes et peut être légèrement moins esthétique : l’accès au sommet se fait en été par des pentes d’éboulis et des moraines (du fait du recul du glacier du Colerin), au contraire par le refuge des Evettes (ou le glacier du Grand Fond) l’itinéraire est plus glaciaire.

Du sommet, la vue porte sur de très nombreux sommets et massifs : du Mont Blanc au Grand Paradis, sur la Vanoise. La vue est particulièrement belle sur le Charbonnel ainsi que sur la Chaîne frontalière de Haute Maurienne (Ciamarella, Pointe Francesetti...).

Renseignements pratiques :

  • Carte : IGN TOP25 3633 ET Tignes
  • Altitude Départ : 1809m
  • Altitude Arrivée : 3637m
  • Dénivelé : 1850m
  • Hébergement : Refuge d’Avérole (2229m). CAF, 80 places, gardé au printemps, Tel : 04-79-05-96-70.
  • Difficulté : 2/PD. Pente à 30 degrés sous la selle d’Avérole. Escalade d’une quinzaine de mètres pour rejoindre le sommet. Le passage est bien équipé avec la possibilité d’une descente en rappel. Passage équivalent à du deuxième degré.
    Remarque : du fait du retrait glaciaire, l’escalade est de plus en plus importante, autrefois c’était une pente mixte assez raide (40 degrés).
  • Matériel : corde de 40m, casque, baudrier, crampons, piolet.
  • Période favorable : printemps pour le ski de randonnée. Début d’été en alpinisme : c’est plus facile en neige qu’en glace (les glaciers sont également plus bouchés).
  • Orientation : S.

Description de l’itinéraire :

Refuge d’Avérole : Denivelé de 430m, environ 2h. Du parking, continuer à pied sur la route ou en coupant les lacets jusqu’au hameau d’Avérole (1990m). Continuer jusqu’au refuge que l’on atteint par un sentier après le petit barrage.

Pour le sommet : entre 4h et 5h de montée pour 1400m de denivelé.
Suivre l’itinéraire de montée de ski de randonnée sur la carte IGN. On passe à proximité du Clapier de Rocafort puis vers le point 2946m. Remonter les pentes du glacier du Colerin pour rejoindre la selle d’Avérole (3450m, jonction avec le glacier du Grand Fond).
Remonter ensuite les pentes plus raides sous le sommet pour rejoindre la cheminée sommitale. L’escalader pour atteindre le sommet.

La descente s’effectue par le même itinéraire. On peut descendre la cheminée en rappel ou en désescalade (facile).

Détail de la sortie

Cette sortie a été réalisée le 28 mars 2012 à skis de randonnée. Ce qui est un peu tôt dans la saison car on est obligé de partir de Bessans, la route des Vincendières étant transformée en piste de ski de fond.

C’est long... vraiment très long avec en plus beaucoup de plat. C’est seulement après 7h30 de montée qu’on arrive au sommet (départ à 5h, arrivée au sommet à 13h).

Le retour également est long avec tout ce plat.
Pour le ski de randonnée, la nuit au refuge est préférable ou alors attendre l’ouverture de la route !

Dernière modification : 16 mai 2018
L’Albaron (3637m) par le Glacier du Grand Fond

La carte du topo « L’Albaron (3637m) par Avérole »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « L’Albaron (3637m) par Avérole »

La montée vers l’Albaron. Vue sur la Bessanèse. Vue sur le Charbonnel. La dernière montée. Le ressaut de 15m à escalader mais bien équipé. Arrivée au sommet. Descente du sommet en rappel. Vaste plate-forme sommitale. Vue sur les Ciamarellas. Vue sur la chaîne frontalière. Le Glacier du Grand Fond. Vers le Charbonnel. Descente sous la Bessanèse. Le Refuge d’Avérole. Retour à Avérole. L’Albaron vu depuis les pistes de Bonneval. L’Albaron vu des Evettes. L’Albaron vu des Evettes. Le sommet, au fond le Mont Blanc. Autre photo des Ciamarella.