L’Armélaz (1840m) par le Couloir de la Chal

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
650m
Durée :
demi-journée

Une randonnée sportive et aventureuse empruntant une des lignes de faiblesse du versant Sud de ce très joli promontoire de la Maurienne ! – Auteur :

Accès

De Saint-Jean-de-Maurienne, prendre la direction de la Chambre. A Hermillon, monter au Châtel puis à Montvernier. De ce dernier, prendre à droite direction Montpascal. Se garer à l’altitude 1190m juste en dessous du Couloir de la Chal (juste avant que la route ne passe dans la falaise).

Précisions sur la difficulté

  • Cotation : T4 (randonnée alpine sans difficultés mais hors des sentiers battus)
  • Sentier difficile à trouver.
  • Pente constamment très raide
  • Terrain parfois glissant

Les infos essentielles

  • Carte IGN : TOP 25 3433ET Saint-Jean-De-Maurienne/Saint-Francois-Longchamp/Valmorel
  • Altitude minimum : 1190m - Conduite d’eau sous le Couloir de la Chal
  • Altitude maximum : 1840m - L’Armélaz
  • Période : on peut effectuer cette ascension toute l’année. En conditions de neige, on remonte le centre du couloir à 40° !

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Préface

Dans la catégorie des randos loufoques et insolites, il y a l’Armélaz par le Couloir de la Chal. Cet itinéraire est tombé en désuétude et pourtant il vaut réellement le détour pour son ambiance et son panorama époustouflant ! Une cime idéale pour un coucher de soleil mémorable !

Description du parcours

À partir de la conduite d’eau (endroit où un pylône se situe sur la droite, repérer une légère trace partant dans la forêt.

Suivre au mieux et bien regarder autour de soi, il est par moment invisible !

La pente est raide tout le long, on reste toujours à proximité du grand couloir.

Au bout de 250 mètres de D+, on vire à gauche, juste au-dessus d’une belle falaise. La trace s’enfonce alors dans la profonde forêt de sapins !

La pente est toujours très raide mais bien régulière et confortable, ce qui rend l’ascension plus agréable qu’au début !

Nous quittons la forêt à l’altitude 1700m, juste avant d’atteindre la crête herbeuse de la Chal.

Cette crête herbeuse se remonte sans encombres, juste faire attention aux clôtures électriques placées pile sur la crête... Il n’est pas difficile d’y passer en dessous !

Une centaine de mètres dans de l’herbe montante puis on est replongé quelques instants dans les sapins avant d’arriver subitement au niveau du plateau sommital et de sa magnifique croix !

Point de vue du sommet

Depuis l’Armélaz, on a une incroyable vue sur le Massif des Encombres, les Bauges, la vallée de la Maurienne avec Saint-Jean en contrebas ! Nous avons également le massif de Belledonne, un bout de Vanoise/Haute-Maurienne ainsi que les somptueuses Aiguilles d’Arves !

La descente

Deux options : soit par le même itinéraire ou soit par le Chalet du Mélèze (boucle par le versant nord-ouest).

La descente par le Chalet du Mélèze : du sommet, suivre la piste herbeuse descendant jusqu’au Chalet du Mélèze.
De ce point, prendre à gauche le sentier redescendant vers le Sud et passant sous les barres Ouest de l’Armélaz.
À l’altitude 1400m au niveau d’un grand croisement, on prend encore à gauche sur un sentier remontant légèrement avant de redescendre. On rejoint la route du Col du Chaussy non loin du départ de la rando !

Remarques

  • Cette courte randonnée est quelque peu insolite car très peu fréquentée et avec une pente toujours très raide ! Avis aux amateurs de solitude et d’immersion totale avec la nature !
  • Chemin paumatoire en quelques endroits !
  • Course pouvant se faire en hiver, dans la neige avec la remontée complète du Couloir de la Chal ! Pente de 40° sur 500 mètres !
Dernière modification : 17 novembre 2018
L’Armélaz (1840m) en boucle par Bonvillard

A propos

Auteur de ce topo :

Site web : Altitude Sans Frontière

Jeune passionné de 18 ans, à 1000% de sports montagne & nature ! J'ai découvert la montagne à 14 ans, avec mon père. "La Montagne ça vous gagne" se confirme pour mon cas puisque je suis de plus en plus mordu… Arpentant tous les terrains en toutes saisons, on ne peut plus s'en passer. Une belle addiction ! Je suis un amateur de sommets oubliés ou très peu fréquentés (tout ce qui touche au (...)

Randonnée réalisée le 12 novembre

Topo publié le 17 novembre

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 18 novembre à 12h37

    Super de nous faire découvrir des sommets oubliés et tes photos du crépuscule sont magiques

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !