L’Autapie (2424m) en boucle à partir du Pont Haut de Colmars

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1300m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Une boucle d'envergure, avec des passages scabreux dans la descente en sortant du vallon de Chasse. Mais il est aussi possible de faire l'aller-retour une fois le sommet atteint, ce qui reste un objectif conséquent...

Accès

Emprunter la RD908 (Val d’Allos) jusqu’à Colmars Les Alpes. A la sortie de Colmars si vous venez du sud, avant d’y entrer si vous venez d’Allos, garez votre véhicule dans le petit renforcement juste avant le Pont Haut qui enjambe le Verdon (il y a la place pour 2-3 véhicules maximum).

Précisions sur la difficulté

Option n°1 : Si vous choisissez d’effectuer l’aller-retour, l’itinéraire ne devrait pas présenter de difficultés particulières.

Option n°2 : Pour la boucle, plusieurs passages sont délicats, en particulier dans le ravin de Chassette. Choisissez d’effectuer l’aller-retour si vous ne vous sentez pas de traverser une belle zone raide de marnes schisteuses dans ce ravin. Un peu plus loin, le ravin de la Chapelle est signalé "Prudence : passages aériens", mais si vous avez franchi le ravin de Chassette, cette traversée-là ne devrait pas poser de problèmes.
Mise à jour novembre 2017 : ATTENTION : le passage dans le ravin de Chassette s’est fortement dégradé. Pour passer le ravin, il faudra descendre après le virage du sentier du panoramique de Chasse et remonter plus loin pour retrouver au niveau de la crête des Chassettes la portion de sentier qui rejoint le sentier des Espiniers. Compter 150 mètres de dénivelé supplémentaires environ et une bonne suée pour passer cette zone !

Les infos essentielles

  • Carte : IGN TOP25 n°3541OT "Annot - Saint André les Alpes"
  • Site IGN : Autapie
  • Altitude de départ : Le Pont Haut, environ 1260m
  • Altitude maximale : Crête de l’Autapie, 2435m
  • Distance : environ 25 km pour la boucle, environ 15 km pour l’aller-retour
  • Durée : sans les pauses : environ 6h30 pour la boucle, environ 5h00 pour l’aller-retour
  • Balisage : Très varié : Rectangles jaunes et rouges du GR "Pays de Tour du Haut Verdon" jusqu’à la cime (clairsemé en arrivant sur la crête). Hors sentier dans la descente dans les ravins de Maraval et du Rest, puis sente avec des rectangles jaunes jusqu’à la cascade du Rest. De nouveau rectangles jaunes du PR jusqu’à la première boucle de la Gardette. Hors sentier dans le ravin de Chassette. Retour sur le PR dans le bois des Espiniers, puis sentier PR pour retourner au point de départ par l’Adroit.
  • Période conseillée pour effectuer cette randonnée : Randonnée effectuée mi-juin 2014. Pour une balade jusqu’au sommet en évitant la neige, privilégier une sortie entre fin mai et octobre.

Itinéraire

Départ du Pont Haut. On monte régulièrement dans l’adret avec une alternance de passages dénudés, de zones de bruyère, genêts et buis, et le couvert clair des bois (pins sylvestres principalement).

On délaisse sur la gauche un premier sentier qui redescend vers Colmars et le Fort de Savoie, puis peu après on rencontre un autre carrefour. Laisser à gauche le sentier thématique du Canal de l’Adroit (par lequel on débouchera au retour) et monter en direction de l’Autapie.

On monte en direction de l’Ouest avec des bois mixtes et l’on va croiser une première fois le Ravin de l’Adroit, avec une belle cascade en bordure du sentier. Peu après, les premiers bois de mélèzes font leur apparition.

Le sentier décrit une courbe au point coté 1608, et on continue de monter à la balise vers l’Autapie en laissant sur notre gauche le sentier en direction du bois des Espiniers.

On croise de nouveau en allant vers le Nord-Ouest les eaux du ravin de l’Adroit. On atteint la crête de la Serrière, de laquelle on a un beau panorama sur la partie basse du Val d’Allos.

Désormais nous sommes dans la forêt de mélèzes de l’Autapie. Après quelques grandes boucles sous le couvert forestier et les hautes herbes sous lequel disparaît un peu le sentier, on entame une bonne traversée Nord-Nord-Ouest. Au point coté 2026 notre sentier rejoint une piste forestière. A main droite, elle permet, par de nombreux lacets, de rejoindre le hameau de Chaumie près de 700 mètres plus bas.

En continuant de suivre la piste partant à gauche, on parvient jusqu’à la cabane de l’Autapie, nichée au creux d’un vallon. Juste après la cabane, sortir de la piste en suivant le sentier GR qui monte sur la gauche. La trace n’est pas évidente et je l’ai un peu perdue, mais l’essentiel est de poursuivre plein Ouest jusqu’à la crête.

Le panorama pendant la progression sur la crête jusqu’à la cime de l’Autapie, bien visible droit devant, est très sympa, avec à l’Ouest les montagnes ceinturant le Vallon de Chasse, à l’Est les sommets Cimet-Téton-Pelat-Encombrette-Frema, vers le Nord-Est le Grand Cheval de Bois, et au Nord la Grande Séolane et les Trois évêchés, entre autres.

La cime de l’Autapie est un modeste promontoire agrémenté d’un cairn. On la dépasse pour parvenir au replat de l’arrivée des téléskis de l’Autapie.

Poursuivre vers le Nord sur la crête jusqu’à l’éminence suivante, où se trouve les pylônes servant à acheminer l’hiver les explosifs pour le déclenchement des avalanches.

Du sommet, partir sur la crête du Mouret. Une sente, assez visible et ponctuée de quelques cairns, permet de rejoindre la baisse au point coté 2153 où se trouve une caisse métallique contenant des sacs de sel pour les troupeaux.

Piquer à travers les prairies sur votre gauche pour rejoindre le fond du Vallon de Maraval et les cabanes du même nom signalées en ruines sur la carte. En guise de "cabane", je n’ai trouvé qu’une caravane renversée et des tôles à l’endroit indiqué...

Poursuivre en rive gauche du torrent de Maraval. L’itinéraire de sortie du vallon passe par le replat un peu au-dessus du point coté 2066, au-dessus de la lisière des arbres. Après le franchissement de quelques vallons, vous voilà sur la crête, prêt à descendre dans le prochain vallon, celui du Rest.

Même opération que dans le vallon précédent : dirigez-vous à travers les prairies et quelques roubines vers les cabanes du Rest.

Emprunter la sente (balisage de traits jaunes un peu effacés) depuis les cabanes qui conduit jusqu’au torrent du Rest, franchir ce dernier et poursuivre en rive gauche.

On atteint la jonction entre le ravin du Rest et le ravin du Serre, et l’on arrive sur la partie supérieure de la cascade du Rest.

Emprunter la sente partant vers le Sud-Est jusqu’à atteindre la balise signalant la jonction avec le sentier PR. Prendre sur la gauche le chemin qui se dirige vers la Gardette. Au passage, jolie vue plongeante sur Chasse. On dépasse plusieurs vallons jusqu’à un virage que fait le sentier au niveau de la crête.

Le départ du sentier dans ce ravin de Chassette est assez bien marqué et facile à suivre. Mais il va falloir être vigilant et avoir le pied sûr pour traverser les 3 ou 4 sections de roubines qui suivent. Contournement obligatoire, comme indiqué dans les difficultés de la rando : l’état du ravin ne permet plus de rester de niveau : il faut descendre environ 150 mètres de dénivelé avant de remonter au niveau de la crête des Chassettes.

Une courte traversée suffit à retrouver le sentier PR au point coté 1565. Au poteau directionnel, prendre à droite en descendant, puis à l’embranchement suivant, prendre à gauche. Ici se situe le passage délicat du ravin de la Chapelle. Une fois cette zone traversée, on arrive sur la fin du sentier thématique du Canal que l’on va emprunter dans le sens inverse de la visite, jusqu’à retrouver l’embranchement de l’aller. Cette partie quasiment plane est assez reposante, après cette longue traversée, et réserve de jolis points de vue !

Il suffit de descendre pour retrouver le Pont Haut et son véhicule.

Dernière modification : 16 mai 2018
Pont Haut de Colmars vers la forêt de l’Autapie

La carte du topo « L’Autapie (2424m) en boucle à partir du Pont Haut de Colmars »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours