L’Envers de Toussière (1916m) en traversée par La Caire

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1200m
Durée :
1 jour

Belle traversée d'arêtes avec une exceptionnelle vue sur le Dévoluy, la Chaîne du Glandasse, les Trois Becs. Certes le sentier est quelque peu emporté sur son versant Ouest. – Auteur :

Accès

EN VOITURE

  • Départ de la randonnée, du hameau la Caire sur la commune de Lus-la-Croix-Haute.
  • De Grenoble, prendre la direction du col de La Croix Haute par la N.1075. Descendre sur l’autre versant et quelques km après prendre à droite et se garer dans le hameau La Caire.

Précisions sur la difficulté

  • Pas de difficulté particulière jusqu’au Col de Lus, le sentier est balisé, et doté de panneaux indicateurs aux bifurcations.
  • La difficulté pourrait venir de la traversée de Toussière sur son versant ouest, qui s’effectue sur des ravines souvent emportées par l’érosion.

Les infos essentielles

  • Randonnée effectuée le 26/10/2009.
  • Participant : seul.
  • Carte 1 : IGN TOP 25 3237 OT Glandasse - Col de la Croix-Haute
  • Carte 2 : IGN TOP 25 3238 OT Luc-en-Diois - Valdrôme - Col de Cabre
  • Altitude de départ : 998m
  • Altitude atteinte : 1916m
  • Horaire : à peu près 7h00
  • Distance : environ 12/13km
  • Dénivelé : environ 1200m
  • Positions GPS : du Col de Lus
    • Longitude : 5.65°
    • Latitude : 44.67°
  • Balisage :
    • Jaune/vert jusqu’au Col de Lus.
    • Aucun pour Toussière.
    • Ronds jaune/orangé pour la descente.
    • Blanc/rouge du GR.94 pour le retour.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

LE COL DE LUS

Revenir sur vos pas 50 mètres, pour prendre la petite route à gauche qui dessert 2 ou 3 maisons. Le bitume s’interrompt et laisse la place à un chemin qui file nord pour entrer en sous bois. Un peu plus haut le chemin vire à l’ouest et gagne les ruines de Toussierette.

Il passe une combe ou coule le Ruisseau de Toussierette et rejoint un croisement avec panneau à l’altitude 1240m. Continuer vers le Col de Lus.

TOUSSIERE

Prendre à gauche sud, une piste longe la crête issue de la cote 1655m. La piste laisse la place à un sentier, qui entame alors une longue traversée sous le Serre des Oeufs et Toussière, puis après 3-4 lacets il rejoint une zone de ravines.

  • Ici, redoublez de prudence, le sentier est quelque peu emporté ;se munir d’un piolet sera bien utile.

Après ces ravines, le sentier passe au dessus d’une barre sans trop de difficulté sous la cote 1859m et sous La Pare. Il s’oriente momentanément au nord, et va contourner ainsi l’arête nord issue de La Pare.

Il revient au sud, puis engage une petite remontée pour prendre pied à un col sur l’arête ouest de La Pare à l’altitude 1750m environ. Monter l’arête de La Pare, et descendre au col 1859m, puis poursuivre sur l’arête aisément et gagner Toussière.

RETOUR EN BOUCLE

S’ensuivent les cotes 1714 et 1743m sur Ign. Dévaler l’arête nord issue de 1743m jusqu’à la lisière du bois. Là, chercher un rond jaune orangé sur un arbre, une trace en forêt se poursuit nord avec 2-3 cairns.

En sortant de la forêt, repérer au bas de la prairie, le sentier balisé que l’on va suivre à droite. On retrouve le croisement du matin à l’altitude 1240m. Prendre à droite la direction des Gorges de Toussière.

Notre sentier passe devant les Ruines des Templiers, et effectue plus bas la jonction avec le Gr.94 qui nous ramène à La Caire.

Dernière modification : 25 juillet 2018
Toussière (1916m) - La Pare (1862m) - Col de Vaunières

A propos

Auteur de ce topo :

"va avec confiance dans la direction de tes rêves, vis la vie que tu as imaginé". "Laisse ton esprit s’évader et tes pieds suivre tes rêves".

Topo publié le 23 décembre 2010

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (9).
  • par Le 23 décembre 2010 à 18h51

    dans la drôme je pense, massif heu je dirais diois baronnies lubéron

  • par Le 23 décembre 2010 à 19h54

    je ne connaissais pas ! très intéressant ! des paysages arides ça change !

  • par Le 23 décembre 2010 à 23h47

    En théorie, le Diois se situe au sud de la rivière Drôme. Donc nous devrions peut-être pouvoir rattacher la Toussière au Vercors. Une bonne âme originaire du secteur pourrait nous en dire plus....

  • par Le 24 décembre 2010 à 08h55

    Dire que Toussière fait parti du Vercors, c’est comme si on disait, d’un point de vue géographique, que le Mont Granier faisait parti des Bauges. Mais d’un autre côté, Lus-la -Croix-Haute s’est intégré depuis peu parmi les communes du Parc naturel Régional du Vercors... ce qui peut paraître aberrant si l’on sait par exemple que le hameau de la Jarjatte est une porte d’entrée au massif du Dévoluy.

    Bref, le mieux à mon avis (et c’est un p’tit gars du coin qui vous parle ;-) ), est de rattacher ce topo aux préalpes du sud, comme c’est le cas du Grand Delmas ou du Merlu également situés dans le Diois.

  • par Le 24 décembre 2010 à 11h04

    Denis, il ne faut pas exagérer non plus ! Les Bauges sont séparées de la Chartreuse par une grande vallée glaciaire. Le problème dans ce coin des Alpes du Sud c’est que les massifs sont parfois séparés par de petites vallées. C’est pourquoi j’ai utilisé le conditionnel et que j’ai sollicité un avis pour nous éclairer. Ce dont nous te remercions. Je vois d’ailleurs que notre administrateur a suivi ton conseil. Bien à toi.

  • par Le 25 décembre 2010 à 17h59

    Tu as raison Alain, c’est vrai que j’y suis allé un peu fort dans la comparaison,.
    En tout cas, merci à valverco pour ce topo qui permet une approche inédite de cette très belle montagne.

  • par Le 25 décembre 2010 à 19h04

    Rien n’est simple dans les Préalpes du Sud qui sont très étendues et dans un certain désordre. Le Diois par exemple est plus une région qu’un Massif. La Montagne de Glandasse par exemple, qui domine de manière imposante le bassin de Die, fait incontestablement partie du Diois. Mais elle appartient au Vercors. D’où la difficulté, parfois, des contributeurs pour situer une montagne avec exactitude, surtout quand elle est "entre les deux".

  • par Le 21 mars à 18h53

    pour toussière, alt 1918m à l’ouest de lus la croix haute, j’ai un article du n° 151 d’alpirando qui parle du beauchaine...

  • par Le 21 mars à 19h30

    @ gabriel Sauf erreur, le Beauchaine n’est pas un massif mais une région naturelle. Un peu comme l’Oisans.

  • par Le 21 mars à 20h38

    Et c’est quand même le Bochaine.

  • par Le 21 mars à 22h52

    Oui, bien sûr :)

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !