L’aqueduc et la meunerie de Barbegal - Parc Naturel Régional des Alpilles

Difficulté :
Facile
Dénivelé :
130m
Durée :
demi-journée

Cette sympathique balade provençale, au départ du célèbre moulin de Daudet, vous amènera à la découverte d'un site chargé d'histoire...l'aqueduc et la meunerie de Barbegal. En chemin, vous pourrez apprécier l'ambiance si particulière des Alpilles, qui mêle, avec une saveur si subtiles, pinède, garrigues et oliveraies. – Auteur :

Accès

D’Arles :

  • Prendre la direction de Fontvieille par la D17.
  • Dés l’entrée de Fontvieille, suivre les panneaux "Moulin de Daudet".
  • Après avoir gagné le centre du village, la signalétique vous amène sur la D33 en direction du parking de Moulin de Daudet.
  • Se garer sur ce parking (payant en période estivale).

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Carnet de route

L’aqueduc et la meunerie de Barbegal

L’aqueduc et la meunerie de Barbegal constituent un ensemble romain de meunerie hydraulique qui fut principalement exploité du II au III° siècle ap-J-C.

A cette époque, la meunerie avait une capacité de production de 4,5 tonnes de farine par jour, de quoi alimenter la ville d’Arles et ses 12 500 habitants.

Certains ont qualifié ce complexe comme la plus grande concentration connue de puissance mécanique du monde antique.

Le site est inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1981.

Balisage

  • Moulin de Daudet - Canal de la vallée des Baux : Jaune
  • Canal de la vallée des Baux - Meunerie de Barbegal : Aucun
  • Meunerie de Barbegal - Canal de la vallée des Baux : Aucun
  • Canal de la vallée des Baux - Carrières (Site militaire) : Jaune
  • Carrières (Site militaire) - Camping "Les Pins" : Aucun
  • Camping "Les pins" - Moulin de Daudet : Jaune

Précautions

Pour des raisons évidentes de risque incendie, l’accès au massif est restreint du 1 juin au 30 septembre par arrêté préfectoral, voire même interdit certains jours.

Pendant cette période, il est inutile de compter s’y rendre un jour de Mistral.

  • Se renseigner la veille au soir via le lien ICI.

Difficulté

  • Aucune

Descriptif

Du parking (payant en période estivale), gagner le moulin de Daudet par l’escalier situé au nord.

Du moulin, descendre de la petite colline direction est pour rejoindre le sentier (visible du moulin) qui s’enfonce dans la pinède (balisé jaune).

Une fois sur le sentier, prendre à droite pour rejoindre l’aire de piquenique (balisé jaune). Suivre ce balisage jusqu’à rejoindre le canal de la vallée des baux et sa petite route goudronnée.

Prendre alors à droite, pour emprunter la route sur 250m environ. A ce moment la route traverse les vestiges de l’Aqueduc de Barbegal.

Quitter alors la route pour prendre à gauche le chemin qui longe l’aqueduc jusqu’à rejoindre les vestiges de la meunerie.

Après avoir pleinement profiter de ce lieu historique, traverser les vestiges de la meunerie pour rejoindre le sentier en contrebas (le long de champs agricoles).

Prendre alors à gauche pour rejoindre la balise situé à 400m (non indiquée sur la carte).

De cette balise, prendre à gauche pour revenir sur la route goudronnée précédemment empruntée.

Aprés avoir traversé la route, puis le canal, prendre à droite et suivre le balisage Jaune. Le sentier chemine alors à travers une belle garrigue.

Continuer le sentier avec le balisage jaune, qui amène direction nord vers les carrières de Fontveille (site Militaire).

Continuer à suivre le balisage Jaune. Le sentier se faufile alors entre le site militaire et le paint-ball du village.

Une fois devant l’entrée du site militaire, quitter le balisage pour prendre à gauche la petite route de qui amène vers le camping "Les Pins".

Aprés avoir passé le camping, prendre alors à droite et suivre un autre balisage jaune qui vous amène vers le sentier de découverte des moulins de Daudet.

De là, suivre le sentier direction sud-ouest pour rejoindre le Moulin de Daudet et son parking.

Dernière modification : 29 août 2018
La Tour des Opies (496m) - Parc Naturel Régional des Alpilles

A propos

Auteur de ce topo :

Site web : befakali youtube channel

Topo publié le 11 décembre 2012

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par heremeLe 11 décembre 2012 à 02h58

    Bonne idée Fabien que d’arpenter tous les sites que j’ai parcourus de 1976 à 1981 !

  • par heremeLe 12 décembre 2012 à 21h41

    Histoire et Légendes.
    Une petite précision concernant le moulin dit de Daudet : il ne s’agit pas de celui décrit dans les "Lettres de mon Moulin", mais du Moulin Ribet appelé aussi le Moulin Saint-Pierre.
    Construit en 1814, ce moulin à farine dépendait d’un groupe de moulins dits de Rome qui comprenait le moulin Ramet et le moulin Tissot, l’un d’eux aurait été construit en 1791.
    Il fonctionna jusqu’ en 1915, la "Grande Guerre" ayant réquisitionné hommes et blé. L’avènement des minoteries industrielles y est aussi pour quelque chose (exit Maître Cornille).

    Il fut acquis en 1923 par Hyacinthe Bellon et transformé en musée Alphonse Daudet. La "Société des Amis du moulin de Daudet" le restaure en 1933.
    Il est classé aux Monuments Historiques depuis le 6 mars 1931, comme les moulins de Rome (cf ci-dessus) mais qui sont, eux, pratiquement ruinés. Les ailes ont été restaurées en 1988. Cassées par le mistral, elles ont été refaites une nouvelle fois début 2005.
    A l’intérieur, en haut de la tour, on peut lire les noms de tous les vents qui soufflent dans la région
    Daudet a publié les "Lettres de mon Moulin" il ne les a pas toutes écrites, (Paul Arène en est notamment co-auteur) et se serait inspiré du moulin du mas d’Ange près de Fontvieille.
    Note 1. Au sujet de Hyacinthe Bellon, ami de Léo Lelée, voir
    http://www.moulinbedarrides.fr/histoire.html
    Concernant Léo Lelée, voir http://www.zapsolu.com/leo.lelee/index.htm

    Note 2. En novembre 2011, le maire de Fontvieille a décidé de prendre une mesure d’expropriation du site. Cf débat sur http://www.laprovence.com/article/a-la-une/pfontvieillep-p-la-ville-pourra-t-elle-racheter-le-moulin-de-daudet-p

  • par Le 13 décembre 2012 à 14h17

    Salut hereme et merci pour ce complément historique. Concernant l’idée d’arpenter ce coin de Provence, il s’agit, en fait, d’une prescription faite par mon médecin traitant :).
    En effet, après avoir subi une batterie de tests, il semble que je sois victime d’une addiction incurable. Il s’agit de la maladie connue sous le nom de randomanie !... le pire c’est que je l’ai filé à Galice  .
    Du coup, et pour notre bien être il nous a été prescrit de pratiquer la randonnée le plus souvent possible. Que ce soit dans l’Ubaye, le Luberon ou même en Camargue, peu importe.
    Par contre, il faut faire très attention, cette addiction peut être très grave si elle n’est pas assouvie et/ou si elle est substituée par les émissions intellectuelles du petit écran tel que « Les Berrichons à Punta Cana », « Music school story » ou bien « L’asile des secrets ».

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !