L’aqueduc romain du Gier, de part et d’autre du Garon

Difficulté :
Facile
Dénivelé :
270m
Durée :
1 jour

Le plus grand des 4 aqueducs qui alimentaient Lugdunum (Lyon) traversait la vallée du Garon par un pont-siphon. Il en reste quelques beaux vestiges. – Auteur :

Accès

  • De Lyon, rejoindre Brignais.
  • Se garer sur le parking du collège Jean Zay.

    Coordonnées :

  • 45.677883 N
  • 004.751567 E

Les infos essentielles

  • Carte IGN : TOP25 n° 3032 OT Oullins / Givors
  • Altitude de départ : 208m
  • Altitude minimum : 208m
  • Altitude maximum : 330m
  • Dénivelée : 270m
  • Distance : 19 km
  • Parcours sur fond de carte :
    — en bleu, à l’aller
    — en jaune, au retour
    — en orange, variante possible de retour au Garon
  • Balisage :
    — panneaux aux intersections
    — marques jaunes
  • Site : Aqueduc du Gier.
  • Site : Archéolyon : documents sur les aqueducs romains de Lyon.
  • Vidéo : le topo a été modifié après le commentaire d’Antoine SALVI. Voir sa vidéo.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

ALLER

Du parking, suivre le Boulevard des Sports à gauche (nord-est) jusqu’au rond-point.

Tourner à gauche, Chemin de Barray, puis immédiatement à droite, remonter l’Allée des Chênes.

Rejoindre la Route des Collonges, la suivre sur 100 mètres à gauche et continuer à droite sur le Chemin des Cartières.

Suivre le premier chemin à gauche jusqu’à la Croix Ramier.

Poursuivre tout droit. Quand le chemin se partage en deux, emprunter celui de gauche.

Au croisement du Mondor, on peut suivre la route de gauche sur 600 mètres jusqu’à ce qu’elle tourne sur la gauche. On distingue à droite les vestiges noyés dans la végétation d’une partie de l’aqueduc.

Revenir au croisement et continuer à gauche. Au Bas Guichardet, poursuivre à gauche vers le Garon.

Après avoir passé le centre équestre, le chemin descend en lacets vers la rivière le Garon.

Passer sous l’aqueduc et à l’embranchement suivant, tourner à droite pour traverser le Garon.

Continuer à droite en remontant la rivière pour aller voir les arches rive droite de l’aqueduc.

Revenir à la route, poursuivre sur celle-ci à droite. Elle se transforme rapidement en chemin, puis en sentier qui remonte en forêt le lit d’un petit ruisseau.

Parvenu sur la route (à la cote 284), ne pas suivre celle-ci à droite jusqu’à son extrémité à la Gerle car l’accès y est interdit plus loin. Continuer donc tout droit sur la route et au carrefour à la cote 293, obliquer à droite. Passer l’Archet et continuer jusqu’à Grand Champ où 200 mètres de murs subsistent.

Revenir sur ses pas et continuer tout droit.

D’autres restes de l’aqueduc sont visibles plus loin, en particulier une arche surnommée « le Chameau » en raison de sa forme particulière.

Continuer sur le chemin pour visiter les vestiges du point de départ amont du siphon du Garon.

RETOUR

Revenir au Garon, au lieu-dit les Aqueducs et suivre en descendant la rivière en rive droite.

À la passerelle, ne pas la franchir et suivre le chemin de la Rivière à droite.

Longer la piscine puis les terrains de sport pour retrouver le parking à gauche.

  • Remarque : une variante possible de retour au Garon peut s’effectuer en revenant à mi-chemin entre « le Chameau » et Grand Champ et en suivant le chemin à droite pour passer ensuite au Châtelard (en orange sur le tracé de l’itinéraire).
Dernière modification : 20 juillet 2018
Crêt des Fayes ou des Fées (876m) et l’aqueduc romain de la Brévenne (Thue ou Thoues des Sarrazins)

A propos

Auteur de ce topo :

Crédits : Remerciements à Antoine SALVI qui a signalé l'interdiction de l'accès à la Gerle. La partie orange du tracé de l'itinéraire est inspirée de sa vidéo.

Topo publié le 4 février 2017

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (5).
  • par Le 4 février 2017 à 10h44

    Bonjour Stan
    Je connais le coin, un de mes frères habite Chemin du Barray, tu es passé devant chez lui.
    Je ne pensais pas que l’on pouvait faire un topo intéressant centré sur l’aqueduc, bravo à toi.
    Voici un lien sur les 4 aqueducs lyonnais. Il suffit de naviguer pour trouver les pages sur celui du Gier.
    En topos liés, j’ai ajouté celui qui visites de vestiges de la partie amont, au niveau de la vallée du Bozançon.

  • par Le 4 février 2017 à 10h45
  • par Le 4 février 2017 à 14h14

    Bonjour Alain,

    et merci pour le lien très intéressant, je l’ai d’ailleurs rajouté dans le topo.

    Stan

  • par hadrienLe 6 février 2017 à 10h53

    bravo stan toujours de belles balades et loin "du même pré carré" comme certains grands randonneurs

  • par Le 9 janvier à 10h02

    Ha ! je l’avais pas vu ce topo. Le coin est bien agréable. J’y vais régulièrement et la boucle est intéressante. Bien vu !

  • par SalantLe 8 mai à 12h08

    Important : Il faut revoir cet itinéraire en raison de l’impasse créée par la ferme de La Gerle n’autorisant plus le passage que vous décrivez et que nous avons essayé de suivre….Voir la vidéo : https://www.dailymotion.com/video/x6j3dxx

  • par Le 9 mai à 15h56

    Bonjour Antoine,

    je suis désolé de la mésaventure qui vous est arrivé.

    J’ai donc modifié le texte du topo et je me suis permis de rajouter sur la carte la variante possible de retour par le Châtelard, si vous en êtes d’accord.

    Tous mes remerciements pour avoir pris la peine de signaler cette information.

    Cordialement
    Stan

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !