L’église de Veprinac en aller-retour par Opatija (511m)

Difficulté :
Facile
Dénivelé :
520m
Durée :
demi-journée

Montée soutenue sur un sentier très bien balisé depuis la station balnéaire d'Opatija jusqu'à un magnifique belvédère sur la baie de Rijeka et ses îles (Adriatique). De quoi occuper une petite matinée pour les plus rapides. Envisageable à la journée pour les flâneurs mais aussi l'après-midi (beaucoup mieux pour les photos) car les deux tiers se font à couvert. – Auteur :

Accès

Ville de départ : Opatija (Croatie). Se rendre à l’arrêt principal des bus et autocars à droite de l’hôtel Palace Bellevue. Prendre une petite rue à gauche sur 50 mètres où le départ du sentier balisé est bien visible.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Contexte

En voyage organisé en Croatie avec ma compagne, je décide de me changer du rythme "Hôtel-Car-Visite-Car-Restaurant-Car-Visite-Car-Hôtel" et d’aller faire un petit tour par mes propres moyens.

J’avais repéré le départ d’itinéraire la veille et vu l’église sur un petit promontoire depuis le car en passant sur la voie rapide du haut. Ce petit tour est aussi mentionné sur certains dépliants à l’office du tourisme.

Chiffres

  • Distance : 8 km aller et retour.
  • Dénivelé : 520m
  • Point culminant : 511m
  • Temps de montée indiqué (réalisé sans pause) : 1h30 / (1h00)
  • Carte : Fait sans carte.
  • Balisage : Abondant (voire surabondant !) Ronds blancs entourés de rouge / Balises rouge-blanc-rouge / Flèches et poteaux directionnels.
  • Cotation Suisse : T1

Itinéraire

De l’arrêt des cars principal prendre à gauche une rue montante sur une cinquantaine de mètres (photo 1), on voit très facilement l’indication "Veprinac 1:30 h" peinte sur un mur (photo 2).

Il n’y a plus qu’à suivre les nombreuses balises rondes blanches et rouges (Photo 6) et ce jusqu’en haut.
A noter que les changements de direction sont matérialisés par des flèches blanches et rouges. Quelques poteaux indicateurs rappelant la destination (Veprinac) sont disséminés sur le parcours.

On monte d’abord dans un petit parc à la végétation méditerranéenne, on traverse ensuite une rue importante (altitude 60m), s’ensuit des rues à très faible circulation montant sur les hauteurs d’Opatija.
Le chemin tourne alors à droite vers une montée raide qui dessert quelques habitations (photo3).

Vient ensuite un passage en sentier et plus à couvert. Ce passage serpente jusqu’à retrouver une rue qui se termine à coté de la voie rapide (altitude 300m).

Là intervient la curiosité de ce parcours à savoir le passage sous la voie rapide via une bretelle d’accès.
C’est assez glauque et étroit sur une dizaine de mètres et on a hâte d’en sortir (photo 9). (Heureusement que la circulation dans ce pays de 4,5 millions d’habitants n’a rien à voir avec ce qu’on a l’habitude de voir par chez nous).

On aperçoit déja l’église sur son petit promontoire et le reste de la montée va se dérouler sur un large sentier à couvert avec quelques escaliers.

Arrivés au bout de ce sentier herbeux, il ne restera plus qu’à suivre les petites routes pavées d’accès à l’église (malheureusement fermée au moment de ma visite, dommage car l’intérieur a l’air superbe) et profiter du panorama avant de redescendre par le même chemin.

Dernière modification : 16 mai 2018

A propos

Auteur de ce topo :

L'homme pressé est un homme déjà mort (proverbe Berbère).

Topo publié le 20 mai 2015

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 20 mai 2015 à 13h04

    Bravo pour le passage sous la voie rapide.Il fallait oser !

  • par Le 26 mai 2015 à 17h01

    Salut Alain,
    Il n’y avait pas le choix, il fallait passer par là !(balisage présent sur les rambardes et sous le tunnel).
    C’est quand même à relativiser car la circulation là bas n’a rien à voir avec nos voies rapides. Si j’ai vu une voiture à l’aller, il n’y en avait pas au retour.
    C’est un pays étonnement calme de ce point de vue (population totale 4.500.000 habitants).

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !