Abonnez-vous à notre newsletter !

La Casio Pro Trek WSD-F30 : une montre connectée pour la rando ?

Avec le modèle WSD-F30, Casio sort sa troisième version de sa montre outdoor Pro Trek (l’ancien modèle était le SWD-F20). Cette montre se veut être une montre connectée idéale pour les sports de nature notamment la randonnée (comme en témoignage le partenariat mis en place avec la FFRP) avec la consultation de ses cartes offline, un boitier robuste et une autonomie plus longue. C’est parti pour le test terrain !

Caractéristiques du fabricant

  • GPS Compatible (GPS, GLONASS et Michibiki)
  • Cartes en couleurs (Utilisation possible hors ligne, permet d’enregistrer jusqu’à cinq cartes hors ligne)
  • Système d’exploitation Wear OS by Google
  • Affichage : Écran double couche de 1,2 pouce - Écran OLED couleur (390 × 390 pixels) et LCD monochrome
  • Écran tactile
  • Étanchéité 5 bars (50 mètres)
  • Durabilité environnementale : MIL-STD-810 (norme militaire américaine établie par le Département américain de la défense), résiste aux basses températures (-10 °C)
  • Capteur de pression (pression de l’air, altitude), accéléromètre, gyromètre, boussole (magnétique)
  • Microphone
  • Fonction de vibration
  • Connectivité sans fil : Bluetooth® V4.1 (basse consommation) Wi-Fi (IEEE 802.11 b/g/n)
  • Mode de charge : connecteur de charge magnétique
  • Temps de charge : environ 3 heures à température ambiante
  • Autonomie de la batterie (lorsque le GPS n’est pas utilisé) : utilisation normale (écran couleur) : un jour et demi environ. En mode Appareil horaire multiple (fonction horaire et capteurs uniquement) : 1 mois environ
  • Taille du boîtier : environ 60.5 × 53.8 × 14.9 mm ( H × L × P)
  • Poids : Environ 83 g (bracelet inclus)

Test montre connectée randonnée Casio ProTrek F30

Le test terrain

Le test terrain s’est déroulé sur plus de 2 mois d’activité "montagne" dans les Alpes à un rythme de 2 à 3 sorties par semaine.

Nous avons réalisé les tests pendant les activités suivantes :

  • Ski de rando
  • Randonnée
  • VTT

Les tests ont été réalisés sur des sorties entre 1h et 7h pour la plupart mais également sur un sortie de 3 jours en conditions hivernales.

Le produit

La première impression quand on déballe le produit est vraiment positive avec un produit élégant et robuste.
La taille est légèrement plus faible que la F20 : 54 mm au lieu de 58 mm (4 mm de moins, ce n’est pas négligeable vu la taille de l’objet).
On la passe au poignet : l’impression est vraiment agréable. Il faut dire que le poids est faible (83 grammes). Cette sensation persistera pendant les 2 mois de test : on oublie que l’on a quelque chose au poignet pendant l’effort.
Le serrage est parfait avec des crans réguliers.

“Niveau look, on est fan. Casio a réussi son coup.”

Après le déballage, première chose à faire : charger la bête.
La montre est donc livrée avec un chargeur dont le bout aimanté vient se loger dans le connecteur situé en haut à gauche de la montre. Le système est assez simple mais se révèle finalement peu pratique. La force de l’aimant est faible et si l’on manipule la montre après la connexion, le bout aimanté se détache.
Nous récupérons 2 fois la montre imaginant qu’elle était chargée, mais le connecteur n’était plus en place. Sniff.

Quand on est tranquillement dans son appartement et que l’on fait attention à la poser convenablement, ce n’est déjà pas simple, alors on imagine que cela sera nettement plus compliqué en montagne, quand on tentera de la recharger dans la tente entourée de 2 gros poilus qui n’arrêtent pas de bouger.

Les plus pressés vont être déçus, car il faut pas loin de 3 heures pour recharger la montre quand sa batterie est au plus bas.

Petite originalité du produit : il possède un écran double couche (et oui, on optimise l’autonomie de la batterie) : un écran OLED couleur est donc superposé à un écran LCD noir & blanc.
L’écran fait 30 millimètres de diamètre.
Et là, vous allez nous dire : "Mais, c’est pas un peu petit pour lire des cartes, ça ?"
Et bien, à notre grand étonnement non. La résolution de l’écran est supérieure à la majorité des montres connectées, et franchement, le résultat est étonnant.
Nous en reparlerons dans le paragraphe "Cartographie".

Sinon, le point fort de cette montre est sa robustesse (répond à la norme de robustesse MIL-STD-810 de l’armée américaine. Et c’est pas rien.
Bref, du très bon produit indispensable en rando ou alpi ( choc quand on vient frotter le rocher, des conditions météo difficiles, ...)

Montre GPS Casio Pro Trek

“Le point fort de cette montre : sa robustesse”

Fonctions

Alors, pour tout vous dire, la prise en main ne s’est pas faite en un jour. Difficile au début de se retrouver dans les différents paramètres et d’utiliser d’une manière optimale les différentes fonctions, mais on y reviendra.

Cette montre fait a peu prêt tout (on s’emballe pas les gars, elle ne fait pas non plus la vaisselle et la vidange de la 207 peugeot) mais on va surtout s’attarder sur les fonctionnalités utiles pour la rando (bah oui, c’est un peu l’objet du test).

1/ Les fonctionnalités de base

Les fonctionnalités de "base" indispensables à tout randonneur sont accessibles via le bouton du bas :

  • l’altimètre

Montre connectée Casio Altimètre

  • la boussole

Montre connectée Casio Boussole

  • baromètre (prévision du temps)

Montre connectée Casio prévision temps

  • podomètre (calcul du nombre de pas dans la journée)

2/ La cartographie.

La cartographie est accessible par le bouton du haut.
Vraiment une belle réussite. Concernant les fonds de carte, vous avez 2 possibilités : Goole map ou MapBox.
On vous conseille fortement MapBox, la carte est très agréable à lire et s’apparente plus aux tracés IGN (on a les courbes de dénivelé contrairement à Google Maps).

Vous pouvez télécharger jusqu’à 5 cartes pour les consulter Offline (sans réseau). La taille d’une carte téléchargée est vraiment pas mal du tout : en gros un carré de 25 kilomètres de côté.

J’ai téléchargé une carte quand j’étais proche de Chambéry et voici la zone couverte.

C’est en gros l’équivalent d’une zone couverte par une carte IGN TOP 25.
Autant vous dire qu’avec 5 cartes vous avez de quoi faire même pour des treks de plusieurs jours (vous partez avec l’équivalent de 5 cartes IGN TOP 25)

“Des cartes de qualité que vous pouvez consulter offline et ce, sur une grande surface : l’équivalent de 5 cartes IGN TOP 25 !”

La lecture de la carte est simple avec des boutons de zoom +/- et, bien sûr, vous êtes géolocalisés. Vraiment utile quand vous êtes paumés en montagne.

Par contre pour comprendre comment télécharger les cartes d’autres régions, cela a été un peu laborieux (ergonomie, ergonomie ;-)
On a fini par y arriver, mais diantre, ce n’est pas d’une logique implacable !
Si vous avez des retours d’expérience la-dessus, ça m’intéresse !

Pour ceux qui sont un peu dubitatif de la lecture d’une carte sur une montre, je vous conseille d’aller faire un tour en magasin, c’est assez bluffant (l’écran fait 30mm de diamètre, mais le niveau de résolution est très bon : 390×390 pixels).

Voici le rendu de la carte zoomée : courbes de niveau visible > top !

Montre connectée Casio Cartographie

“La cartographie : l’atout majeur de cette montre connectée”

3/ Les autres fonctions

Cette montre connectée fonctionne sous Google Wear. C’est le système d’exploitation (un peu comme Android sur votre smartphone, ou Windows sur votre PC).
Cela en fait donc une montre très évolutive car, outre les applications déjà installées, vous allez pouvoir installer celles que vous utilisez déjà.

En pressant le bouton central, vous avez accès à l’ensemble des applications déjà installées.

“Une montre très évolutive : installez vos propres applis !”

Nous n’allons pas faire le tour des applications installées, mais il y en a pour tous les goûts.
Nous allons nous concentrer sur ce qui peut nous servir durant nos activités d’outdoor (randonnée, VTT, ski de rando).

Casio met à disposition son application "Activités" qui vous propose 5 modes (rando, vélo ....).

Montre connectée Casio choix couleur

L’entrée "Rando" se décompose en 3 écrans :

  • le premier vous donne des informations sur l’altitude, la vitesse, ce qu’il vous reste à parcourir en dénivelé jusqu’au sommet (objectif) ....
  • le 2eme la distance parcourue, le dénivelé cumulé (positif et négatif)
  • la 3eme écran : la carte et le tracé en temps réel.

Les points positifs :

  • Propose l’activation du GPS au lancement de l’appli (c’est tout bête mais tellement important. Strava, qui est le mastodonte de sur ce créneau ne le propose pas par exemple).
  • l’environnement est convivial
  • les données fournies à l’écran sont pour la plupart très intéressantes.
  • Un export .kml de votre itinéraire qui permet de le mettre sur votre site favori ;-)

On reste un peu sur notre faim avec cette application sur les points suivants :

  • Pas possible de personnaliser les vues
  • Pas possible de désactiver l’objectif
  • Pas possible d’exporter en .gpx
  • Pas possible de faire le lien avec une application smartphone (pour historiser les différentes données).
  • Comment supprimer son historique ? Argh ...pas trouvé ....
  • Devrait proposer de désactiver le GPS à la sortie de l’appli

sur l’appli "Vélo", il aurait été aussi sympa d’avoir le dénivelé.

“L’appli Activité rando : du bon et du moins bon”

L’intérêt de cette montre, c’est que l’on peut télécharger d’autres applications.
Par ex, je déjà suis utilisateur de l’appli Strava sur mon smartphone..
Et bien, bonne nouvelle ! Je peux la télécharger sur ma montre et synchroniser les données. Très bon.

Et l’autonomie dans tout ça ?

Casio annonce une autonomie de 3 jours avec la fonction GPS notamment avec le Mode étendu.

On va vous donner quelques chiffres sur l’autonomie que l’on a eu de notre côté :

  • utilisation avec GPS et lancement d’une application associée : 10 heures.
  • utilisation en activant GPS, Wifi, Bluetooth mais sans activer d’applications de récupération de données (l’application "Activités" par ex) : 1,5 jours.
  • utilisation en désactivant GPS, Wifi, Bluetooth : 3 jours
  • utilisation en "Mode appareil horaire multifonction" (en gros on quitte Wear OS, donc pas de fonctionnalité de montre connectée) : non testé mais annoncé pour 1 mois d’autonomie > assez intéressant car indique l’heure et l’altitude (on reste bien entendu avec l’écran monochrome).

Casio propose pour optimiser cette autonomie qui est semblable aux autres montres du marché le Mode étendu.
L’idée est assez simple ; vous programmez votre plage horaire pendant laquelle vous avez besoin du GPS mais également l’intervalle de mesure GPS et vous augmentez donc le temps d’autonomie.
Franchement, on n’est pas vraiment convaincu. Je me vois mal programmer les randos sur plusieurs jours en montagne. Les heures de départ / arrivée dépendent de trop de facteurs (météo, pauses photos, fatigue .....) et prévoir un planning serré en montagne me parait hors de l’essence même de cette pratique.

Par contre, pour optimiser la batterie, Casio propose un certain nombre d’options que vous pouvez utiliser :

  • Fonction Economie de batterie plutôt efficace.
  • Activation / désactivation du GPS quand vous partez et arrivez d’une rando.
    >> La gestion manuelle de ces paramètres nous parait être une vraie bonne solution !

Concrètement, sur un trek de 3 jours avec des marches de 5-6h par jour, votre montre ne tiendra pas avec la fonction GPS active et enregistrement de traces. Prévoyez donc de la recharger (chargeur solaire, batteries portables) chaque soir, et de désactiver le GPS quand vous n’en avez plus besoin.

“Une autonomie pas révolutionnaire - recharger la montre sur des treks de plusieurs jours est nécessaire”

Bilan

Les points positifs du produit :

  • Une montre robuste parfaite pour une utilisation en montagne. Du vrai bon matos
  • Une montre assez légère pour cette gamme de produit et qu’on oublie lorsqu’on la porte.
  • Un look que l’on aime beaucoup et que l’utilisateur peut personnaliser.
  • La cartographie est bien léchée, précise et de bonne définition
  • La géolocalisation sur la carte qui est un vrai plus pour le randonneur.
  • Un produit évolutif sur lequel vous allez pouvoir installer vos applications préférées.

Les points à améliorer :

  • Le connecteur de recharge qui s’enlève trop facilement
  • Une prise en main des fonctionnalités de la montre par forcément aisée (on a mis une bonne semaine pour être à l’aise avec l’environnement complet et l’ensemble des fonctionnalités)
  • L’appli "Activité Rando" peu paramétrable et non synchronisable avec la même application côté smartphone.