La Crête de Coq (3159m) au départ de Maljasset

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
1300m
Durée :
1 jour

Lorsque la neige recouvre avantageusement la caillasse, certaines cimes deviennent "dégustables". C'est dans une quiétude toute printanière que l'on profitera des magnifiques paysages de l'Ubaye. – Auteur :

Accès

À Saint-Paul-sur-Ubaye, prendre la D25 et remonter la vallée de l’Ubaye jusqu’au parking juste avant le hameau de Maljasset.

Précisions sur la difficulté

  • Niveau moyen : en raison de la longueur du parcours.
  • Accès à la crête : par de raides pentes délitées (escarpement 30 à 35°). En fonction du niveau d’enneigement, le piolet et les crampons peuvent être utiles.

Cet itinéraire, d’une approche fort longue depuis Maljasset, nécessite de partir très tôt le matin.

Les infos essentielles

Cartographie :
IGN TOP25 3538ET Aiguille de Chambeyron
IGN TOP25 3637OT Mont Viso

  • Altitude de départ : 1900m
  • Altitude du point culminant : 3159m
  • Dénivelée cumulée : 1300m
  • Distance du parcours (A/R) : environ 24km
  • Balisage : GRP, aucun balisage après la cabane du Peyron
  • Date de sortie : juin 2019

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

La marche d’approche

Quitter le parking (obligatoire), traverser le hameau de Maljasset, se diriger vers l’église de Maurin.
À la bifurcation, poursuivre au nord-est en direction du Plan de Parouart.

Vers 2060m, juste après la passerelle, emprunter le sentier qui surplombe le Ravin de la Salcette.

  • En présence de neige résiduelle, ce sentier balcon peut être délicat.

Accéder au vallon en suivant la rive gauche du torrent de l’Ubaye. Franchir les passerelles qui se présentent (cairns).

L’impressionnante muraille du Péouvou domine le vallon que l’on remonte en passant à proximité de la cabane de la Blave (2194m).

Traverser le torrent (passerelle) en laissant à main droite l’itinéraire qui mène au Bric de Rubren (poteau indicateur).

Poursuivre en rive droite pour atteindre le pied du socle rocheux des Oullas qui se contourne par la gauche.

Une fois parvenu à la cabane du Peyron, obliquer progressivement au nord-est en visant la Crête de la Cula.

Passer à gauche de ladite crête en montant à vue en direction du vallon de la Cula.

Le final - versant ouest

Vers 2800m, déboucher dans un vaste cirque bosselé se situant au pied du versant à gravir.

Pour atteindre la crête, remonter le couloir sur un terrain très friable (escarpement 30 à 35°). Au printemps, la neige recouvre avantageusement la caillasse.

Gagner le sommet de la Crête de Coq en suivant une large croupe herbeuse (nord).

Retour possible par le même itinéraire.

Dernière modification : 20 juin 2019
Pic de la Farnéiréta (3134m) - couloir ouest

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de ce topo :

" Vivre, c'est faire de son rêve un souvenir. " Sylvain Tesson

Randonnée réalisée le 3 juin

Topo publié le 7 juin

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 8 juin à 10h13

    Décidément on ne vous arrêtes plus ! Quel était l’état de la neige en haute Ubaye ?

  • par Le 8 juin à 13h50

    La meilleure période, c’est avril, jusqu’au 15 mai grosso-modo.
    En juin, Il faut partir très tôt (3 à 4 heures du mat) en évitant les versants sud, sud-est (ça devient vite de la soupe).
    C’est le prix à payer pour profiter de la montagne qui n’est jamais aussi belle et aussi calme qu’à cette saison.
    Il peut y avoir des purges de printemps car la neige chauffe vite.
    Le couloir du Pic de la Farnéiréta (topo précédent) était en bonne condition, de toute façon c’est impossible d’y grimper si ce n’est pas le cas.
    Bref, on est un peu entre deux saisons et ça de demande une expertise particulière.

  • par Le 8 juin à 19h42

    Oui c’est le problème surtout cette année où la neige est abondante.
    L’Ubaye est moins caillouteuse en cette saison et cela augmente son charme !
    Dans la globalité la neige tient en Nord ? Ou bien c’est soupe même la nuit ...

  • par Le 11 juin à 10h31

    S’il y a possibilité de dormir dans un abri, c’est mieux de partir tard pour arriver juste avant le coucher du soleil.
    A cette saison, le regel nocturne n’est pas suffisant pour stabiliser la neige, y compris sur la plupart des faces nord.
    Alors.... patience ! Cela dit, il y a déjà pas mal de sommets entièrement dégagés en Ubaye.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !